Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A la veille du déclenchement de la grève générale lancée par l'Union des Travailleurs Guyanais, quelle est la situation en Guyane ?

Réponse ici.

Crise sociale en Guyane : la situation dimanche [Synthèse]

Air France : vols annulés dimanche et lundi

La compagnie aérienne annonce qu'elle annule ses vols vers la Guyane prévus dimanche et lundi. Le vol AF852 Paris-Cayenne, qui devait partir dimanche de l'aéroport d'Orly à 10H20, et le même vol lundi à 10H15 ont tous deux été annulés."Nous ne pouvons pas assurer ces vols pour des raisons opérationnelles", a expliqué un porte-parole d'Air France, évoquant notamment des problèmes sur place d'approvisionnement des appareils en carburant et des difficultés de circulation au sol. Une annonce qui intervient alors que la grève général à l'appel de l'UTG doit débuter ce lundi.

Vol d'Air Caraïbes de lundi également annulé

Contacté par Outre-mer 1ère, Air Caraïbes annonce que son vol Paris-Cayenne prévu lundi 27 mars est également annulé. Le vol  TX570 devait initialement  décoller de Paris-Orly à 13h00.
 

Les barrages s'entrouvrent ce dimanche

Avant le début de la grève générale, lundi, les collectifs ont décidé d'entrouvrir les barraques routiers. Il s'agit, expliquent les responsables du mouvement, de permettre à la population de se ravitailler avant le durcissement du mouvement. Regardez ce reportage Facebook de Guyane 1ère:

Le résultat ne s'est pas fait attendre : les automobilistes se ruent sur les stations-service pour tenter de faire le plein :

Un samedi agité

La journée de samedi a été riche en rebondissements en Guyane, avec d'abord l'arrivée de la mission interministérielle composée de hauts fonctionnaires. A l'arrivée de leur avion à l'aéroport Félix Eboué, le collectif des "500 frères contre la délinquance" était présent, mais les membres de la mission ont quitté l'aéroport en hélicoptère. Le récit de Guyane 1ère :

Le face à face

Très rapidement, des représentants des "500 frères contre la délinquance" sont venus rencontrer la mission conduite par l'ex-préfet. Regardez ce  face à face entre l'ex-préfet et les hommes cagoulés :

Un dialogue malgré tout ?

Quelques minutes plus tard, à la préfecture, Jean-François Cordet, à la tête de la mission interministérielle a redit son espoir qu'un dialogue s'ouvre malgré tout avec les différents protagonistes, même s'il s'annonce difficile dans la mesure ou les manifestants continuent à demander la venue en Guyane des différents ministres concernés par les revendications. 


Ericka Bareigts espère un dialogue

Pendant ce temps, dans l'hexagone, la ministre des Outre-mer Ericka Bareigts a fait plusieurs interventions médiatiques. sur France Info et Europe 1, elle a expliqué que des mesures concrètes étaient proposées, concernant le centre de santé de Kourou et l'aéroport Félix Eboué et qu'elle espère que le dialogue va bien se nouer à Cayenne entre la mission interministérielle et les différents collectifs.

Les politiques nationaux commentent

Silencieux au début du mouvement, les candidats à la présidentielle et leurs entourages commentent désormais abondemment la situation en Guyane. Pour découvrir leurs déclarations, retrouvez par ici notre article.  


La vie quotidienne pendant les barrages

En attendant que la situation évolue, la vie quotidienne des habitants s'organise. Regardez ce reportage de Guyane 1ère à Saint-Laurent du Maroni :

Tag(s) : #ACTUALITES, #CONFLICTS DANS LE MONDE, #VIE QUOTIDIENNE

Partager cet article

Repost 0