Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

l'esprit est comme un parapluie = ne sert que si il est ouvert ....Faire face à la désinformation


Une grosse insurrection sociale est en cours en Guyane

Publié par Brujitafr sur 26 Mars 2017, 09:09am

Catégories : #ACTUALITES

Une grosse insurrection sociale est en cours en Guyane

Imaginez le département du Var ou celui de la Seine et Marne complètement bouclés par la population, les écoles et les services publics fermés depuis des jours. Imaginez le trafic aérien complètement perturbé, les ronds-points fermés à la circulation, les ports verrouillés, les commerces fermés. Imaginez une réunion avec plein de ministres étrangers au conseil départemental de ces départements et en guest Ségolène Royal, réunion qu’une trentaine de gars cagoulés, réussissant sans problème à franchir les cordons de sécurité, arrivent à perturber pour dénoncer ceci ou cela. Vous arrivez à imaginer cela ? Non, bien sûr, impossible. Et en admettant que cela soit vrai et qu’un de ces deux départements soit ainsi au bord de la guerre civile, on en parlerait dans les médias, bien évidemment.
 

Et bien c’est pourtant ce qui se passe en Guyane actuellement et je suis sûr et certain que 9 lecteurs sur dix de ce blog n’en ont pas entendu parler !



Depuis quelques semaines, le département est en pleine effervescence sur fond de revendications sociales et sécuritaires. Complètement paralysé, gangrené par une immigration aussi massive qu’illégale, le département est au bord de l’explosion. Le centre spatial est bloqué et le dernier lancement de la fusée a été repoussé plusieurs fois, l’aéroport et le port sont bloqués.

Une milice, les » 500 frères « , toujours habillés en noir,cagoulés et souvent armés, s’est même organisée et s’est donnée pour mission d’assurer elle-même la sécurité des citoyens dans le département le plus criminogène du pays sans que les autorités officielles ne s’en émeuvent plus que ça. Ce sont eux qui ont pénétré dans le bâtiment du Conseil Territorial ( l’équivalent de nos conseils régionaux) alors que s’y tenait, en présence de la Royal, une réunion internationale avec des ministres et les représentants d’une vingtaine de pays !

Et de tout cela quasiment pas un mot dans nos médias métropolitains qui attendront sans doute qu’il y ait mort d’hommes pour ouvrir un cil.

La Guyane, chère à mon cœur pour y avoir habité un long moment, département français, 260 000 habitants, est depuis des années complètement abandonnée à son sort par les autorités métropolitaines, celles-ci se contentant d’y verser la dotation. Tant que les fusées partent…

Un département français, au bord de l’explosion, et tout le monde s’en fout. Cela fait des semaines que cela dure et il faut attendre hier et aujourd’hui pour qu’on puisse lire quelques lignes sur le sujet dans le Monde ou le Figaro…

Il suffit d’un rien là-bas pour que… la campagne présidentielle morfle encore !

Y aurons-nous droit ? Un mort ou deux… et connaissant les Guyanais, ils ne sont pas à ça près et savent, quand ils sont à bout, mettre un boxon comme on n’imagine même pas ici !

Méfi !

Source

SOCIAL - Les 37 syndicats réunis au sein de l’Union des travailleurs guyanais (UTG) ont voté ce samedi l’unanimité la grève générale, à compter de lundi…

L’appel au « calme et au dialogue » lancé ce samedi par le Premier ministre Bernard Cazeneuve n’a pas apaisé les esprits. Alors que la Guyane est touchée depuis plusieurs jours par une grogne sociale d’ampleur le secrétaire général de l’Union des travailleurs guyanais (UTG), Albert Darnal, a annoncé ce samedi le vote à l’unanimité de la grève générale à partir de lundi pour protéger les salariés grévistes.

Mission interministérielle attendue sur place

Cette annonce intervient alors qu’une mission interministérielle, dépêchée par le gouvernement et conduite par Jean-François Cordet, conseiller maître à la Cour des comptes et ancien préfet de Guyane, doit arriver dans l’après-midi à Cayenne.

Elle est également composée de plusieurs hauts fonctionnaires connaissant bien la Guyane et issus de différents ministères, dont Michel Yahiel, commissaire général de France Stratégie et ex-conseiller social de François Hollande.

Un peu plus tôt, à Paris, le Premier ministre Bernard Cazeneuve avait appelé à « l’apaisement » et au « dialogue » en Guyane.

« J’appelle à l’apaisement, j’appelle au calme, j’appelle au dialogue parce que rien ne se construit dans le désordre et l’affrontement », a-t-il déclaré en marge d’une visite au Salon du livre, à Paris.

« Nous avons pris des dispositions de manière à ce que le dialogue puisse s’engager en Guyane, que nous puissions prendre des mesures le plus rapidement possible qui doivent être prises », a souligné le chef du gouvernement.

source

Commenter cet article

zelectron 26/03/2017 12:47

il y aurait dit-on une guyanophithèque là-dessous . . .

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

<