Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vous avez aimé 2016 ? Vous adorerez 2017...

... Il ne s’agit pas des bons vœux de Julien Assange, le symbole et le porte-parole de WikiLeaks, retranché dans sa forteresse forcée de l’ambassade d’Equateur à Londres. Interviewé par FoxNews, Assange démentait pour la nième fois que les livraisons qui ont paraît-il fait dérailler le libre exercice de la démocratie en Amérique durant USA-2016 n’étaient pas d’origine russe. « Sûr à 1000%, je suis », a dit Assange.

Pendant ce temps, un tweet du susdit WikiLeaks se faisait le porteur des bons vœux implicites de l’interviewé en tweetant simplement sur les projets de l’organisation au nom de laquelle il parlait... Il s’agit de quelque chose comme : « Si vous pensez que 2016 a été un grand cru WikiLeaks, 2017 vous mettra sur le cul. »

Divers sites rendent compte des deux événements (Assange et le tweet), dont ZeroHedge.com et RT ; ci-après, le réseau russe dans un texte court, avec vidéos, sur le tweet de l’organisation fameuse : « WikiLeaks has promised 2017 will be an even bigger year for leaks than 2016, which saw the whistleblowing site publish thousands of documents exposing US political secrets, covert trade deals and private communications from global leaders. “If you thought 2016 was a big WikiLeaks year, 2017 will blow you away,” WikiLeaks tweeted on Monday, giving no hints as to what may be in store. [...]

» It proved a very busy 2016 for the whistleblowing site, as it delivered a massive trove of documents over the 12-month period. This included more than 50,000 emails from Hillary Clinton’s campaign chair JohnPodesta and more than 27,000 emails from the Democratic National Committee, which confirmed the DNC worked against Democratic presidential candidate Bernie Sanders, favoring Clinton. More US State Department cables were released, as well as documents which gave an insight into the US arming of Yemen. Text from the Transatlantic Trade and Investment Partnership (TTIP) and Trade in Services Agreement (TiSA) was also revealed. »

traduction Google = "«WikiLeaks a promis 2017 sera une année encore plus grande pour les fuites que 2016, qui a vu le site dénonciation publier des milliers de documents exposant les secrets politiques américains, les accords commerciaux secrets et les communications privées des dirigeants mondiaux. "Si vous pensiez 2016 était une grande année WikiLeaks, 2017 vous soufflera loin", WikiLeaks tweeted lundi, ne donnant aucun indice sur ce qui peut être en magasin. [...]

»Il s'est avéré être un très occupé 2016 pour le site dénonciation, car il a livré une masse massive de documents au cours de la période de 12 mois. Cela comprenait plus de 50 000 courriels du président de campagne de Hillary Clinton, JohnPodesta, et plus de 27 000 courriels du Comité national démocratique, qui ont confirmé que la DNC avait travaillé contre le candidat démocrate à la présidence, Bernie Sanders, en faveur de Clinton. Plus de câbles du Département d'Etat américain ont été libérés, ainsi que des documents qui ont donné un aperçu de l'armement américain du Yémen. Le texte du Partenariat transatlantique pour le commerce et l'investissement (TTIP) et de l'accord sur le commerce des services (TiSA) a également été révélé. »


Dans le même tweet, WikiLeaks offre un lien à ses lecteurs pour des donations, « pour aider le site à préparer cette confrontation » (avec le Système), dont on jugerait bien qu’elle pourrait avoir un air de finalité des choses. Bonne nouvelle donc, et excellents vœux : WikiLeaks s’apprête à une année d’affrontement avec 2016 comme référence, c’est-à-dire l’année où cette entité à réussi à ébranler le monstre, – le système de l’américanisme, le Système.

WikiLeaks est devenu une entité suffisamment incompréhensible et indémaillable. Ses livraisons peuvent donc alimenter la suite de la grande Crise, par le biais de la confusion des sources et de la myriade des interprétations de ces mêmes livraisons, par les réactions du déterminisme-narrativiste avec son enfant naturel surnommé Fake-News, par l’alimentation de l’antirussisme, par l’enfermement de Trump dans un réseau d’accusations abracadabrantesques l’empêchant d’établir un arrangement pour gouverner, etc. WikiLeaks sera au rendez-vous pour hyper-accélérer le désordre dans l’Empire du désordre, jusqu’à ce que la surpuissance de cette dynamique produise assez d’autodestruction pour combler notre attente. On adorera...

Source

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article

Repost 0