Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

l'esprit est comme un parapluie = ne sert que si il est ouvert ....Faire face à la désinformation


Un an après avoir prédit le Brexit et Trump, Bloomberg annonce Le Pen présidente et un Frexit pour 2017

Publié par Brujitafr sur 7 Décembre 2016, 06:47am

Catégories : #ACTUALITES, #Présidentielles 2017

Marine Le Pen, présidente du Front nationa, en novembre 2016. ALAIN JOCARD/AFP

Marine Le Pen, présidente du Front nationa, en novembre 2016. ALAIN JOCARD/AFP

Le magazine américain dévoile son «guide pessimiste» pour l'année 2017 et cela n'a rien de très rassurant.

À quoi ressemblera le monde dans les semaines et mois à venir? Bloomberg s'est lancé, cette année encore, le défi d'imaginer les événements et les actualités qui pourraient bien être amenés à devenir réels au cours de l'année 2017. Un «guide pessimiste» qui s'attache donc à prédire ce qu'il pourrait survenir de pire dans le monde, compte tenu du contexte actuel et des mutations économiques, géographiques, politiques ou militaires vers lesquelles nous nous dirigeons.

Si le travail auquel se livre Bloomberg est avant tout un exercice de fiction, rappelons qu'il est largement inspiré et lié à l'actualité du monde qui nous entoure. L'an dernier, dans son «guide pessimiste» de 2016, Bloomberg avait pu prédire le Brexit et la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne. Le magazine avait également anticipé la victoire de Donald Trump à la présidence des États-Unis, avant même qu'il ne soit désigné le camp républicain pour représenter le parti dans le scutin présidentiel. Deux projections majeures qui, faut-il le rappeler, ont bel et bien vu le jour au cours de l'année.

Le déclin de l'Europe

Pour l'année 2017, donc, Bloomberg prédit la victoire de Marine Le Pen à l'élection présidentielle française et, dans les mois qui suivent, la tenue d'un référendum sur une sortie de la France de l'Union européenne. À l'image du Brexit, voici le «Frexit». En Europe, le scénario n'a rien de réjouissant: le magazine prédit la fin de l'espace Schengen. L'espace de libre circulation sans contrôles aux frontières au sein de l'Europe n'est plus.

En Allemagne, Angela Merkel perd les élections. En Italie, le leader du Mouvement 5 Étoiles, Beppe Grillo, se hisse au pouvoir et lance l'idée d'un référendum pour la réintroduction de la lire italienne. Au Royaume-Uni, Theresa May, elle, se voit depassée et surpassée par un candidat de la ligne dure du Brexit, après que les discussions sur la mise en place du Brexit n'aboutissent à quelque chose de concret. En Grèce, la crise économique persiste mais, cette fois, aucun renflouement n'est prévu, ajoute Bloomberg.

Un Donald Trump tout puissant

Aux États-Unis, la popularité de Donald Trump monte en flèche, notamment grâce à une importante réforme fiscale. En annulant des acquis de Barack Obama, Donald Trump se heurte toutefois à de grands mouvements de protestation réunissant des étudiants, des activistes du mouvement Black Lives Matter et des anciens membres d'Occupy Wall Street et des anarchistes. C'est depuis la Californie que l'opposition politique contre le nouveau président américain s'organise. Un «Calexit» voit ainsi le jour pour protester contre l'absence de mesures environnementales. En tête de ce mouvement d'opposition, Elon Musk et Sheryl Sandberg, deux célébrités en lesquelles l'Amérique commence à voir des candidats potentiels pour le scrutin de 2020.

Donald Trump suspend l'adhésion des États-Unis à l'Otan puis aux Nations unies. L'État islamique profite de ce désengagement international pour étendre son influence en Asie centrale et étend son emprise en Afghanistan, notamment grâce au trafic de drogue. Après que le monde découvre que la Corée du Nord est finalement en mesure de pourvoir ses missiles de l'arme nucléaire, la politique et l'influence des États-Unis en Asie s'effondre et pousse Donald Trump à demander de l'aide à la Chine.

Parmi les autres scénarios envisagés par Bloomberg, on retrouve une retour en grâce sur la scène internationale de la Russie de Vladimir Poutine, mais également des révélations sur des dispositifs d'écoute intégrés dans les objets connectés fabriqués par Amazon, Apple et Google. Donald Trump recule sur le processus de normalisation des relations diplomatiques entre Cuba et les États-Unis, ce qui pousse l'île à réouvrir ses portes aux services de renseignement russes à La Havane.

Un an après avoir prédit le Brexit et Trump, Bloomberg annonce Le Pen présidente et un Frexit pour 2017

- Concernant la Lame Roue de Fortune, pour moi, le sort d'Angela Merkel et celui de Marine le Pen sont très différents : la 1ère est foudroyée par l'éclair est perd le pouvoir entrainée par la roue descendant alors que Marine le Pen accède au pouvoir car elle est dans la partie de la roue qui monte.
Pour le néerlandais on a l'impression qu'il stagne là où il est au plus bas du mouvement de la roue (son heure n'est peut-être pas arrivée).
Les membres entravés cela signifie que ces "leaders" ne sont que des pions au service d'intérêts qui les dépassent et ils sont obligés d'obéir servilement pour faire progresser "le plan mondialiste".
On nous montre que les urnes ne sont qu'illusions et souvent les candidats interchangeables peu importe leur étiquette politique.

Commenter cet article

Eric 08/12/2016 03:13

J'ai du mal à croire à ce scénario ! Marine Le Pen ne peut pas être présidente en 2017. C'est mathématiquement impossible ! Je ne voterai JAMAIS pour le FN !

galland 10/12/2016 10:29

faut jamais dire jamais... moi je l'envisage car je ne vois personne d'autre pour défendre
mon pays contre son anéantissement. MLP est une patriote certainement pas la xénophobe que les medias se plaisent à décrire

zelectron 08/12/2016 09:38

désormais un vote a autant de valeur qu'une promesse électorale, à savoir pour ceux qui y croient . . . (surtout quand les élus s’assoient dessus)

Ne pas imaginer un seul instant que les (z)électeurs ne soient pas capables d'imaginer une stratégie qui contrecarre les plans soigneusement élaborés par les état-majors pôlitiques "qui n'en n'ont, mais"
A tout prendre une gifle tonitruante réveillera peut-être la conscience de ces gens là en leur faisant écarter de leur chemin les lobbies méphitiques qui faussent le jeu démocratique (c'est pourquoi je préconise l'instauration de questeur auprès de chaque élu, que cela leur plaise ou non.)

zelectron 08/12/2016 09:37

exceptionnellement oui !

En votant pour Cruella puis pour une chambre des dép(i)tés pour des candidats très majoritairement n'ayant jamais exercé de mandat au palais Bourbon, soit celle-ci destitue MLP, soit c'est MLP qui dissout et donc voilà de nouvelles élections qui confirmeront la pauvreté de représentation du FN (3 ou 4 par exemple)
Pour cela encore faudrait-il que le "peuple" français soit adulte et comprenne que l'on peut voter contre le ou la présidente fraîchement élue par les biais de des élections législatives qui suivent : réponse du berger à la bergère, c'est ÇA la politique politicienne que nous avons subie depuis des décennies

Brujitafr 08/12/2016 08:47

@zelectron : vous appelez à voter Marine ?

zelectron 08/12/2016 08:36

c'est pourtant un excellent moyen de fabriquer un référendum (que nous n'aurons jamais) de désaveu de TOUTE la classe politique pour rebrasser les cartes avec de nouveaux venus non pollués par les magouilles de leurs prédécesseurs . . . . .
il nous faut utiliser les armes des politiciens-politicards puisque nous n'avons plus le choix

zelectron 07/12/2016 15:33

Chaque chose en son temps : un coup de semonce à l'ensemble de la classe politique, permettra (peut-être) de réveiller nos concitoyens endormis
ps si vous faites allusion à ce pauvre Etienne Chouard . . . qu'un député soit choisi dans le cadre d'une élection ou avec un tirage au sort, dès le lendemain de sa prise de fonction il peut commencer à se corrompre sauf à être contrôlé par disons une vingtaine d'électeurs (parmi 80 "tournants"désignés au sort) sachant que seuls une centaine de parlementaires subsisteront sur les presque 700 à l'heure actuelle

zelectron 07/12/2016 09:53

A supposer que MLP devienne présidente, un mois après il y a les élections législatives, excellente occasion pour nos concitoyens de semer la zizanie, l'opprobre, le mépris de l'ensemble des vieux chevaux de retour qui constituent la quasi totalité de la classe politique française. A tout prendre autant choisir de nouvelles têtes à droite (modérée) et au centre n'ayant jamais eu de mandat de député ! A tout hasard si il reste 2 ou 3 députés FN je me demande quelle tête vont-ils faire ainsi que leur patronne qui sera démise de ses fonctions par la nouvelle assemblée . . . . j'aime bien ce scenario Puis élection d'un nouveau président qui s'attachera à promulguer d'abord et avant tout un décret portant sur le contrôle et la sanction par des citoyens (questeurs) des députés qui s’aventureraient en dehors des chemins de l'honneur, on pourrait au passage diviser leur nombre par 6 ! ! !

jcmarseillais 07/12/2016 14:47

Pourquoi toujours persister dans l'erreur avec "l'élection" alors que l'on sait que c'est un faux choix entre plusieurs candidats présentés par l'oligarchie, le tirage au sort me semble plus juste avec pouvoir de révocation par le peuple des incapables ou des parjures.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

<