Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui sont Saïd et Jihed, les fils adoptifs de Frédéric Mitterrand ?
Qui sont Saïd et Jihed, les fils adoptifs de Frédéric Mitterrand ?
Frédéric Mitterrand
 

Frédéric Mitterrand, l'ex-ministre de la Culture de Nicolas Sarkozy, s'il n'a jamais été avare de confidences personnelles dans ses livres, est par contre d'une réelle discrétion pour tout ce qui concerne son entourage familial. Un voile opaque qui pèse notamment sur ses fils dont on sait très peu de choses. Plusieurs biographies contradictoires lui prêtent d'ailleurs deux ou trois enfants : un certain Mathieu, présenté assez disgracieusement comme un "enfant naturel" et deux autres, adoptés.

L'homme de lettre lui n'en revendique que deux dans ses interviews : "Je n'ai adopté personne. J'ai un fils qui a un petit garçon et j'ai une famille tunisienne dont je m'occupe et qui m'a confié le petit dernier." Frédéric Mitterrand a donc officiellement élevé deux fils : l'un, Saïd, est âgé de 38 ans. Le second, aujourd'hui 23 ans, se prénomme Jihed. Saïd travaille dans le milieu de l'audiovisuel. Il a fondé en 2006 une maison de production avec un ancien collaborateur de Jean-Luc Delarue.

Frédéric Mitterrand n'ayant jamais occulté son homosexualité et ayant, de plus confessé dans son livre "La mauvaise vie" avoir fait du tourisme sexuel en Thaïlande auprès de "jeunes gens majeurs", d'affreuses rumeurs avaient couru au sujet des deux garçons. Frédéric Mitterrand y a mis un point final cinglant. Parlant de ses fils, il explique : "Ç'aurait aussi pu être des filles : il ne s'agit pas d'homosexualité refoulée, mais d'un très fort désir de paternité. Je ne suis absolument pas pédophile, c'est une idée qui m'est étrangère."

SOURCE

Je pose une question simple : comment Frédéric Mitterrand, le touriste sexuel pédophile, — amateur de jeunes garçons de moins de 14 ans, car au dessus c’est dégueulasse —, a-t-il fait pour adopter 2 enfants tunisiens issus de la même fratrie, sachant que la loi ne le lui permet guère ?

Primo, selon la loi tunisienne, seul un couple marié, obligatoirement musulman, âgé d’au moins 20 ans et ayant un écart d’âge de 15 ans au minimum avec l’enfant, est en mesure d’adopter. Secundo, l’enfant doit être légalement abandonné ou tout simplement orphelin. Ce sont là, en résumé, les conditions les plus importantes d’éligibilité à l’adoption d’un enfant tunisien. Frédéric Mitterrand ne répond à aucune de ces obligations puisqu’il est célibataire et de surcroît homosexuel (condamné par la loi en Tunisie !), athée assumé, ne possédait pas à l’époque la nationalité tunisienne et pire encore, les enfants avaient leurs parents avec une mère aimante à laquelle ils ont été arrachés !


Du coup la question se pose : comment Frédéric Mitterrand a-t-il pu passer la frontière tunisienne sans la complicité de la junte en place à l’époque, ou sans corruption ? Comment a-t-il pu également passer la PAF française et comment les autorités judiciaires françaises ont-elles pu laisser faire ça ? Tout ceci mérite largement une enquête de la part des autorités des deux pays et nous vous invitons à le dénoncer au plus vite.


N’oublions pas que Frédéric Mitterrand a soutenu jusqu’au bout le clan criminel Ben Ali/Trabelsi arguant sur les plateaux télé que ce n’était pas une dictature. Il a également soutenu honteusement le pédocriminel Roman Polanski. Rappelons qu’en 1977, Roman Polanski avait drogué et violé une gamine de 13 ans – Samantha Geimer – et qu’il avait été condamné par la justice US. Il est depuis en fuite et malgré tout,défendu par Mitterrand, Jack Lang… !!!


Lire ci-dessous la déclaration ahurissante de F. Mitterrand défendant R. Polanski sur Europe 1 en 2009. Il appelle publiquement à ce que la France et son autorité légale – judiciaire et policière – défende un pédocriminel en fuite condamné et recherché par la justice américaine !


« Si le monde de la culture ne soutenait pas Roman Polanski, ça voudrait dire qu’il n’y a plus de culture dans notre pays. Je suis très ému en en parlant parce que je trouve que c’est une chose épouvantable et totalement injuste. Roman Polanski est un homme de cinéma de réputation internationale et c’est une émotion très profonde parce que Roman Polanski est un homme merveilleux. Et de le voir ainsi jeté en pâture pour une histoire qui n’a pas vraiment de sens et de le voir ainsi pris au piège c’est absolument épouvantable. Et de la même manière qu’il y a une Amérique généreuse, il y a aussi une certaine Amérique qui fait peur et c’est cette Amérique-là qui vient de nous présenter son visage. J’apporte mon soutien à Roman Polanski. Le président de la république suit le dossier très attentivement, j’ai eu l’occasion d’en parler avec lui ce matin et je pense qu’il est au même diapason d’émotion que moi et que tous les Français… Je pense que tous les Français doivent être avec Roman Polanski dans cette épreuve  ».

SOURCE

 


 

 

 

 

Qui sont Saïd et Jihed, les fils adoptifs de Frédéric Mitterrand ?
Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article