Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Des chercheurs américains ont conçu une technique d'identification qui utilise les ondes cérébrales. Elle serait fiable à 100 % selon les premiers tests.

Biométrie : vos ondes cérébrales permettent de vous identifier à 100 %

"Nous pensons que notre technique pourrait être utilisée dans des lieux de haute sécurité, comme l'entrée au Pentagone ou sur la baie d'un lancement nucléaire", avance dans un communiqué Sarah Laszlo, chercheuse en psychologie de l'Université de Binghamton, à New York. Avec des collègues experts en ingénierie informatique, elle a conçu un test informatique composé d'une série de 500 mots et images, aussi simples qu'une pizza ou un bateau. Les chercheurs l'ont soumis à 50 personnes, dont ils ont analysé les ondes cérébrales à l’aide d’un casque encéphalogramme. Verdict : les informations reçues pour chaque image ou mot étaient propres à chaque individu, au point que le système informatique était capable d'identifier avec 100% de précision la personne qui avait répondu.

En fait, les scientifiques n'ont pas analysé n'importe quel type d'ondes cérébrales : ils se sont penchés sur les potentiels évoqués (en anglais, ERP pour "Event-Related Potential"), des ondes produites par le système nerveux en réponse à une stimulation sensorielle - comme une image, et enregistrables par électroencéphalographie. En voyant l'image d'un aliment ou d'une célébrité (ou le mot correspondant), les participants ont émis des réponses cérébrales en lien avec leur degré d'appréciation de l'objet concerné. L'expérience est à découvrir dans la vidéo ci-dessous.

En 2015, ces mêmes scientifiques avaient déjà testé une expérience similaire sur 32 participants, mais elle ne comportait que des mots. Ils avaient alors obtenu un taux de reconnaissance fiable à 97 %. Une marge d'erreur trop importante pour des lieux hautement sécurisés, qu'ils sont parvenus à rectifier grâce à l'introduction d'images dans ce test. Selon eux, cette méthode pourrait remplacer les empreintes digitales ou rétiniennes, qui peuvent être imitées et détournées. En effet, si l'on souhaite utiliser la violence contre autrui pour tromper le système, cela ne risque pas de fonctionner puisque sous l’effet du stress, l'individu n’enverrait pas les mêmes ondes qu’à son habitude. Toutefois, l'on peut se demander si cette technique peut réellement être fiable sur le long terme, les opinions sur un objet, aliment ou une célébrité pouvant changer au cours du temps.

Source

Tag(s) : #SCIENCES - TECHNOLOGIE

Partager cet article