Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Face aux merdias occidentaux, les BRICS vont créer une coalition médiatique

Les dirigeants de 25 groupes médiatiques des pays membres des BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud) doivent se réunir le 1er décembre à Beijing pour un événement sans précédent consacré à la promotion de la coopération des médias de ces pays émergents, qui injectera une nouvelle vigueur dans le développement commun du bloc.

Sur le thème de "L'innovation, le développement, la coopération et la confiance", ce premier sommet des médias des BRICS portera sur des sujets tels que le rôle des médias dans la promotion d'un partenariat international plus étroit, l'approfondissement des échanges et de la coopération des médias des BRICS ainsi que la façon avec laquelle les médias traditionnels et les nouveaux médias se complètent et divergent.

Le sommet des médias des BRICS vise à combler une lacune dans la coopération des BRICS.

Au cours de la dernière décennie, de nombreux pays en développement ont enregistré une croissance économique robuste et, collectivement, ont commencé à jouer un rôle de plus en plus important sur la scène mondiale.

Ce bloc a non seulement stimulé la croissance économique dans les Etats membres et généré conjointement environ un cinquième du PIB mondial, mais a également contribué de nouvelles idées et stratégies pour la gouvernance mondiale.

Jusqu'à présent, les cinq principales économies émergentes ont formé un mécanisme de coopération multiniveaux couvrant un large éventail de domaines, le dernier événement marquant étant le lancement de la Nouvelle banque de développement (NDB), une institution financière multilatérale destinée à financer des projets d'infrastructure des membres des BRICS et d'autres nations en développement.

Cependant, comparé aux résultats fructueux des BRICS dans la coopération économique, la coopération entre les médias parmi les membres fait figure de parent pauvre.

Malgré les échanges fréquents entre les groupes médiatiques au niveau bilatéral, il n'y avait aucun cadre multilatéral destiné à améliorer la coopération des médias au sein du bloc.

Ce premier sommet des médias des BRICS, initié par Xinhua et organisé conjointement par Brazil Communication Company, Russia Today International Agency, The Hindu Group et Independent Media d'Afrique du Sud, illustre aussi la détermination des nations des BRICS à renforcer leur coordination face à une nouvelle vague de Cassandre qui veulent jouer sur les troubles économiques au sein du bloc.

Chacun d'eux étant une composante importante du "soft power" de leur pays, ces grands médias qui participent au sommet de Beijing doivent adopter une approche plus constructive lorsqu'ils diffusent des nouvelles venant d'autres pays membres des BRICS.

De plus, ils doivent s'inspirer activement des exemples de coopération réussie au sein des BRICS de façon à dissiper les doutes sur l'avenir du bloc et à aider à créer un environnement favorable au développement futur des BRICS dans leur ensemble.

Une meilleure communication entre les organisations médiatiques des BRICS pourrait aider à faire avancer la coopération au sein du bloc et à promouvoir l'amitié entre les peuples.

Il est à espérer que les membres des BRICS, avec la coopération de leurs médias, ouvriront de nouveaux horizons de coopération entre eux et continueront de mieux faire connaître le bloc dans les milieux économiques et au delà.


Xinhua

via Sott


Commentaire : L'empire occidental est en train de perdre sur tous les fronts, à la fois économique, militaire et maintenant médiatique.

Tag(s) : #MEDIAS

Partager cet article