Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La croûte terrestre se fracture de toute part

La croûte terrestre est la couche superficielle et rigide du globe son épaisseur est variable selon que l'on distingue deux types de croûtes : la croute continentale et la croute océanique.

La croute continentale forme, comme son nom l'indique, les continents. Elle est essentiellement de nature granitique et présente une épaisseur moyenne de 30 km.

Tandis que la croute océanique se trouve sous les océans. Elle se situe au dessus de Moho Elle se compose pour sa part de roches basaltiques et affiche une épaisseur moyenne de 5 à 8 km. Sa densité est également plus élevée (2,9 contre 2,7 pour la croûte continentale). Elle est générée au niveau des dorsales océaniques, ou rides médio-océaniques.

Le Moho, discontinuité physicochimique

Il s'agit d'une discontinuité physicochimique. En effet, la croûte terrestre est composée de roches basaltiques (sous les océans) ou granitiques (sous les continents). Le manteau terrestre est quant à lui fait de péridotites.

Les ondes sismiques en provenance de la croûte accélèrent abruptement durant leur passage dans la discontinuité de Mohorovičić. C'est d'ailleurs ce phénomène qui a permis cette découverte en 1909 par Andrija Mohorovičić.

La croûte ou écorce terrestre représente environ 1,5% du volume terrestre.

Avec la partie supérieure du manteau, elle forme les douze grandes plaques (appelées les plaques tectoniques) qui bougent à la surface de la terre.Ce sont les mouvements des plaques tectoniques qui provoquent la formation des montagnes, des volcans et des tremblements de terre.

Parfois, la croûte terrestre se fissure aux frontières entre deux plaques: ces fissures sont appeles des failles, comme celle de San Andréas située dans le sud de la Californie (Etats-Unis) et qui s'étire sur environ 1000km.

Alors qu’en profondeur, les plaques se déplacent régulièrement de quelques millimètres à quelques centimètres par an, dans la partie supérieure de la croûte terrestre (30 premiers km), ce mouvement n’est pas continu. Les failles peuvent rester bloquées durant de longues périodes, tandis que le mouvement régulier des plaques (convergence ou divergence) se poursuit.

Une faille active est définie comme une fracture plane ou légèrement gauche de l’écorce terrestre, le long de laquelle des déplacements tectoniques peuvent se produire.

La croûte terrestre se fracture de toute part
La croûte terrestre se fracture de toute part

Le tremblement de terre engendre des effets de deux natures :

– des effets directs

– des effets indirects

Effets directs : Les tremblements de terre sont engendrés dans des plans de faille.

Ils provoquent : – un déplacement au niveau de la faille qui peut être vertical et (ou) horizontal et qui peuvent entraîner des déplacements en surface.

– un choc et une propagation des ondes sismiques dont l’amplitude et la durée sont influencées par la qualité du sol sous les bâtiments.

Effets Indirects : Sous l’effet du tremblement de terre, l’ébranlement des sols va entraîner des pertes de cohésion de ces sols qui vont se traduire par :

– des liquéfactions des sols (perte de la résistance des sols sous les constructions)

– des affaissements ou des tassements des sols

– des tsunamis (raz de marée liés à la propagation d’une onde).

on observe donc des fractures un peu partout.

via Source

Tag(s) : #NATURE - ECOLOGIE

Partager cet article