Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dernière velléité en date de nos gouvernants : le prélèvement de l'impôt à la source. Pour votre bien, naturellement. Car vous, contribuable, vous souffrez de remplir votre déclaration chaque année, vous la trouvez trop complexe, il vous faut payez ensuite avec douleur...

Heureusement, le président Normal a engagé sa grande réforme, son choc de simplification : le prélèvement de l'impôt à la source. En d'autres termes, cela signifie tout simplement que vous n'aurez plus rien à déclarer, plus rien à payer, l’État calculera et prendra pour vous. Si vous êtes salarié, l’État se servira directement sur votre bulletin de paye, avant même que vous ne soyez rémunéré.

Un peu comme la TVA : le racket fiscal sera le même, mais il sera indolore. Qui se rend compte qu'il paye 20% de taxe sur tout ce qui est acheté ? Que les impôts augmentent, vous ne vous apercevrez de rien, le fisc aura simplement modifié une ligne de votre bulletin de paye, vous savez, ces lignes que vous ne regardez même plus tellement elles sont nombreuses et complexes.

Mais là n'est pas le plus grand bénéfice pour l'État Républicain. Par ce système il souhaite surtout gagner une année de trésorerie publique, car si aujourd'hui le contribuable paye l'impôt à N+1, demain, avec cet artifice, l'impôt sera payé en temps réel. Qui payera cette année de décalage ? Le contribuable ! Quelle question !!! Mais rassurez vous, « il y a une période de trois ou quatre ans sur laquelle il faut étaler cette réforme de prélèvement à la source » dixit le président du groupe PS à l'Assemblée nationale, Bruno Le Roux. Car comme le dit si bien le porte parole du gouvernement, Stéphane Le Foll, il n'est pas question « d'affoler les gens » !

De la fiction croyez-vous ? Michel sapin nous annonce la mise en place ce racket supplémentaire dès 2016 ! Histoire de traficoter les chiffres de l'endettement avant 2017...


Source
Vu ici

Tag(s) : #ECONOMIE - FINANCE

Partager cet article