Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Comme le dit le Guerrier Mantchou : mais qu'ont-t-ils pu entendre dans le brouhaha de la cabine ?
 
En tous cas, pas la respiration "calme" du copilote fou ! 
 
 

A320 : «Ce qu'on entend sur une boîte noire, c'est un bruit de fond épouvantable»

 
Le directeur du BEA est resté très sobre, refusant de donner des informations sur ce qu’ils ont entendu sur le fichier sonore. 
Mais ils n’ont rien pu entendre encore ! L’enregistreur de conversations, ce n’est pas un téléphone. Là, je vous parle, vous entendez clairement mes mots. Mais ce qu’on entend sur un enregistreur de conversations, c’est un bruit de fond épouvantable. Un avion, c’est bruyant et l’A320 est extrêmement bruyant, y compris dans le poste de pilotage. Donc quand vous écoutez un enregistreur de conversations, vous entendez un bruit de fond continu, comme un souffle. Et à l’intérieur de ce bruit-là, qui couvre absolument tout, vous distinguez des voix. Si les pilotes travaillent à l’interphone (avec leur casque et le micro associé, ndlr), alors vous entendrez beaucoup mieux les voix des pilotes. Mais encore faut-il qu’ils utilisent le casque, et je ne sais pas si, dans ce cas, ils l’ont fait.
Ensuite, vous ne savez pas qui parle, parce que vous ne connaissez pas physiquement les pilotes. C’est impossible de dire tout de suite si c’est le pilote qui parle ou quelqu’un d’autre. J’ai travaillé une fois avec un pilote qui avait survécu à un accident, il m’a fallu plus d’un an pour savoir à qui attribuer une phrase entendue dans l’enregistreur de conversations. La personne n’était pas capable de dire si c’était lui qui parlait ou son commandant de bord.
L'article est du journal Libération du 25/03 à 21h28. Lire ici l'article

Comment ont-ils pu entendre la "respiration calme" du suicidaire ? Ou alors le pilote utilisait son casque ?! 
;)

Où est la deuxième boîte noire ? 

 

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article