Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quelques jours après les attentats de Paris, nous sommes en train d'assister à véritable changement de paradigme. Les règles du jeu sont bouleversées et des choses qui auparavant paraissaient fantastiques deviennent des possibilités en voie de concrétisation.

On parle désormais ouvertement de faire la guerre contre l'islam, certains lancent publiquement des appels au meurtre, la répression s'intensifie et d'importantes peines de prison sont prononcées contre de malheureux plaisantins tandis qu'un conflit inter-ethnique devient de plus en plus probable.

 

La situation de la France après le 7 Janvier 2015 a un goût de déjà vu qui rappelle furieusement celle de l'Amérique après le 11 septembre. Et quand on sait qu'un million d'irakiens innocents ont payé de leur vie la soif de vengeance des américains, on ne peut que frémir à l'idée du sort que l'avenir réserve aux musulmans qui habitent la France mais également les autres pays européens.
 
Si la journée fatidique du 7 Janvier se place sous les mêmes auspices que celle du 11 Septembre alors cela n'augure rien de bon. Pour tenter de comprendre les tenants et les aboutissants de cet événement nous allons le mettre en perspective avec d'autres événements similaires et adopter un point de vue original qui veut qu'ils suivent la trame d'un agenda occulte qui façonnent notre histoire depuis des décennies voire des siècles.



Le 11 Septembre était un rite sacrificiel

Aujourd'hui, tout le monde sait que les armes de destruction massive de Saddam Hussein n'étaient qu'un prétexte fallacieux pour ramener l'Irak au moyen âge et grâce à l'expertise des milliers d'architectes et d'ingénieurs du mouvement pour la vérité, tout le monde sait que la version officielle est une fable pour grands enfants.

Ce que l'on sait moins, c'est que le 11 septembre était un authentique rituel  illuministe basé sur la numérologie et la symbolique occulte. Ainsi, les 2 tours symbolisent les colonnes Boaz et Joakin qui font partie du décor de chaque temple maçonnique. Ces colonnes sont censées représenter les 2 voies initiatiques des arcanes magiques remontant à l'ancienne égypte et elles sont souvent accompagnées d'une troisième plus petite qui représente une troisième voie.

 



Pour compléter le rituel sacrificiel du 11 Septembre, il convenait donc de rajouter à ces 2 tours une troisième plus petite, c'est la fameuse tour N° 7 qui s'est affaissée sur elle même sans avoir été percutée par un avion et que les médias omettent systématiquement de mentionner.

D'un point de vue numérologique,  le dictionnaire des symboles nous apprend que le 11 correspond au nombre d'orifices du corps féminin et que ce chiffre représente donc un principe féminin,  il symbolise l'utérus, c'est un canal, une ouverture sur le monde. Le 9 quand à lui représente un principe masculin ( il y a 9 orifices dans le corps de l'homme). Ensuite, il est facile de déterminer que la conjonction de ces 2 principes symbolise soit un accouplement, soit une naissance.

L'attentat ayant eu lieu le onzième jour du neuvième mois du nouveau millénaire, c'est donc une naissance qu'il représente. Quelque chose qui a été conçu dans la nuit du 31 décembre de l'an 2000 a été mis au monde ce jour là et ce sont les tours jumelles du World Trade Center qui ont servi de canal. Ainsi, la seule lecture numérologique du 11 septembre suffit à déterminer qu'il ne fut pas l'œuvre de kamikazes islamistes mais qu'il fut un rituel sacrificiel nécessitant la force de vie de milliers d'employés subalternes New Yorkais.

Ce jour là, une ouverture s'est crée afin que le mal déferle sur le monde. Et il ne s'agit pas là d'une simple allégorie mais d'une affirmation à prendre au pied de la lettre comme en témoignent les faces démoniaques enregistrées à ce moment :


Faire le point sur la signification occulte du 11 septembre est une tache immense qui dépasse le cadre d'un simple article, aussi on se bornera à constater que cette date n'a pas été choisie au hasard et qu'elle correspond à un canevas inspiré par l'occulte.

En définitive, le 11 septembre fut un acte magique inspiré par la logique du nombre 11 et il s'inscrivait dans un agenda occulte plus vaste (se reporter à cet article pour plus de détails).



La révélation de Lagarde

Pendant des années, les chercheurs de vérité ont eu les plus grandes peine à faire accepter l'idée que les grands évènements historiques comme le 11 septembre puissent être dictés par une logique occulte mais grâce à Christine Lagarde, ce temps est désormais révolu.

Le 15 Janvier 2014, la directrice du FMI a en effet fait une déclaration historique qui officialisait l'agenda occulte du nouvel ordre mondial. Aussi absurde que cela puisse paraître, elle confirmait que la caste dirigeante se livrait à de sordides calculs numérologiques pour faire aboutir leurs plans.

Elle insistait entre autres choses sur le chiffre 7, un nombre magique selon elle. Elle a fait référence à une série d'évènements historiques marqués par ce chiffre tels la Conférence de Bretton Woods (il y a 70 ans), le 25e anniversaire de la chute du mur de Berlin (2+5=7) et les 7 années de la crise économique actuelle. Puis, elle a indiquer que l'année 2014 serait également placée également sous le signe magique du 7 (2+1+4=7).

Il n'en fallait pas plus pour que toute la complosphére entra en ébullition. Tout d'abord, en avouant face aux caméras que l'élite mondiale pensait en termes de numérologie occulte, Lagarde démontrait du même coup que les principaux attentats de notre époque portaient bien la signature illuministe (New York, Madrid et Londres).

Ensuite, il a fallu deviner quelle serait la suite des évènements, si le11 Septembre s'inscrivait sous la magie du 11, quels massacres sordides seraient alors dévolus au 7 magique ? La plupart des commentateurs s'accordaient à dire que ce serait au septième mois de l'année que l'on assisterait à des événements d'une portée historique. Et bingo ! Pour une fois, l'actualité leur donna raison.


7 Juillet : Le massacre de Gaza

Dans la nuit du 7 Juillet commençait l'atroce campagne de bombardement de la bande de Gaza qui dura plus d'un mois et fit des milliers de victimes, hommes, femmes et enfants, même les écoles, les hôpitaux, les camps de réfugiés furent visés.
D'un point de vue politique aussi bien que tactique, Israël n'avait rien à gagner à faire cette guerre, et comble du comble, ses soldats échouèrent lamentablement lors de l'offensive terrestre.

 



En fin de compte, le bombardement de Gaza restera l'un de ces épisodes sombres de l'Histoire pour lequel il n'y a véritablement aucune justification et doit être considéré comme une manifestation du Mal à l'état pur. Commencée le 7 ème jour du septième mois d'une année dont la numérisation donne 7, l'offrande des victimes de Gaza constitua la première concrétisation relative à la magie du 7 prédit par Lagarde mais ce n'était qu'un commencement.


17 Juillet : Le crash du vol de Malaysia Airlines

Le 17 juillet, le Vol MH 17 était abattu au dessus de l'Ukraine. L'avion était un  Boeing 777 transportant selon les premiers rapports des médias, 295 passagers, chiffre dont la décomposition en numérologie occulte donne 7 (2+9+5 =16 et 1+6 =7).  Force est de constater que le 7 est omniprésent autour de ce drame. Il se retrouve à la fois dans le N° du vol ( MH17), le modèle de l'avion (un Boeing 777) et dans la date (il fut abattu le 17 Juillet et 7 jours plus tard, un autre avion se crashait dans des circonstances encore non élucidées).


 



Ce crash a évidement été instrumentalisé afin de faire des russes et de leurs alliées ukrainiens des monstres sanguinaires et d'étendre le conflit aux autres pays de l'OTAN, heureusement il n'en fut rien et plusieurs mois plus tard, les preuves démontrent que ce crash était bel et bien comme une nouvelle opération sous faux drapeau.

 Au mois de Janvier, Lagarde avait annoncé que cette année serait sous le signe du chiffre 7. De surcroît, elle semblait désigner spécifiquement le mois de Juillet. Les chances que ces 2 tragédies surviennent exactement au moment propice sont infinitésimales. Nous assistions bel et bien à la mise en place d'un agenda occulte s'étalant sur plusieurs années.

À chaque fois, on retrouve la même routine : Des événements tragiques incluant le sacrifices de gens innocents étaient calculés pour servir de déclencheurs à des guerres à grande échelle.


7 Janvier 2015 : Le massacre de Charlie Hebdo 
 
La fusillade de Charlie Hebdo restera dans l'Histoire comme le jour du réveil de cellules terroristes en France et en Europe. Comme d'habitude, les coupables sont nommés dans les heures qui suivent, ce sont des djihadistes. Comme d'habitude c'est l'ensemble de la communauté musulmane qui sera montrée du doigt et comme d'habitude on ne peut que constater que nos chers illuministes ont bel et bien apposé leur signature occulte sur ce massacre.

On a vu que d'un point de vue occulte, les chiffres 7 et 11 revêtent la plus haute importance. le Sept marque le jour du massacre, le Onze est celui de la marche de rassemblement réunissant plusieurs millions de personnes ainsi que des dizaines de chefs d'états. Ces 2 événements ont étés conçus pour s'inscrire dans l'Histoire et pour marquer les esprits. D'un point de vue numérologique, on a vu que le Sept est le chiffre magique par excellence, pour les illuministes le Onze symbolise entre autres choses le dépassement. Ainsi, l'homme illuminé doit dépasser les 10 commandements pour atteindre la perfection. D'un point de vue kabalistique, il signifie également de la rébellion contre Dieu, au lieu de chercher le retour à l'unité primordiale symbolisé par le 10, l'illuministe cherche à s'affranchir de ses limites en devenant un surhomme nietzschéen.

En outre, le Onze est également le précurseur de la marque de la bête (qui s'écrit 111 en numérologie hébraïque). À la date du 11 Janvier, on peut vérifier que le 111 s'inscrit effectivement dans la date de ce jour. 
Petite parenthèse en rapport direct avec notre sujet, le 11 Novembre 2011 soit le 11/11/11, on a constaté que le plateau des pyramides de Gizeh était mystérieusement fermé au public pour cause de rituel occulte. Il est plus que probable que cette date s'inscrit elle aussi dans le calendrier occulte des illuminés.
 
Le décodage numérologique du 11 Septembre était clair, il indiquait que ce jour marquait une naissance, celle d'une nouvelle ère à l'orée du troisième millénaire (le NOM) mais également selon certaines sources, celle d'un individu conçu dans la nuit du 31 Décembre 2000 dans les locaux des Nations Unies à New York au terme d'un rituel occulte.

Le rituel du 7 Janvier est un peu moins facile à décrypter, on sait néanmoins qu'il fait appel à la conjugaison des vertus occultes du Sept et du Onze. On peut tout d'abord vérifier que selon la méthodologie exprimée par Christine Lagarde, la date du 7 Janvier 2015 donne 7 après réduction numérologique (7+1 = 8 et 2+1+5= 8,  8 + 8 = 16 et 1+6= 7).

En outre, le 7 Janvier est également une date importante du calendrier satanique, c'est le jour de la Saint Winebald où l'on propose des sacrifices humains sanglants :
 



Coïncidence ? Peut être mais en voici d'autres, le massacre de Charlie Hebdo a été présenté comme une vengeance par rapport aux caricatures du prophète publiées par le même journal mais qui étaient initialement parues le 30 septembre 2005 dans un grand journal danois. Entre cette date et celle du massacre, il s'est écoulé exactement 9 ans et 101 jours ! Si on se demandait pourquoi les tueurs ont dû attendre si longtemps pour assouvir leur vengeance, nous avons la réponse, cet attentat ou plutôt ce sacrifice humain devait impérativement être relié numérologiquement au 11 Septembre. On se souvient que c'était le cas par exemple des attentats de Madrid qui ont eu lieu 911 jours après le 11 Septembre.

Et on a vu que le Onze et le Sept servaient de base au dernier rituel de Janvier, est ce encore un hasard insensé si le Charlie Hebdo paru le jour de la fusillade porte le N° 1177 ?

À ce niveau là et sachant que l'élite illuministe a elle même dévoilé sa manière de penser par le truchement de la directrice du FMI, peut on encore parler de coïncidences ?

En vertu des informations en notre possession on ne peut que constater que nous avons affaire à un plan occulte s'étalant sur des décennies voire plus. Tous les événements suivent une trame bien définie et s'imbriquent parfaitement. Et de ce point de vue, le 11 Septembre constitue véritablement la date charnière de notre époque. La manière dont est agencé ce plan obéit à des impératifs et à une logique occultes, c'est à dire que pour un esprit humain, c'est un mode d'action qui peut paraître complètement absurde.

Ce plan a donc été conçu par des entités désincarnées qui appréhendent la réalité à partir de nombres, c'est un mode de pensée complément différent du nôtre mais il correspond à la philosophie de Pythagore.


Comme je l'expliquais, le 11 septembre est un événement d'une portée considérable qui paradoxalement a  généré une fantastique poussée des forces du mensonge et de la tromperie tout en déclenchant un mouvement pour la recherche de la vérité.

Désormais, c'est à un véritable jeu de cache-cache auxquels se livrent l'élite illuministe et les chercheurs de vérité.  À chaque false flag, les premiers sèment volontairement divers indices qui constituent en quelque sorte une signature occulte, à charge aux seconds d'avertir le public ou de tenter de désamorcer le prochain attentat.

Cela fait des années que ce petit jeu dure et 2015 n'a pas dérogé à la règle. Ainsi la dernière une du magazine "The Economist" se présente comme une énigme de plus à résoudre. On remarque notamment 2 flèches marquées 11/3 et 11/5. S'agit il de la date des prochains attentats ? S'agit il de la troisième guerre mondiale à laquelle fait allusion le champignon atomique en arrière plan ? Quoiqu'il en soit cette image sonne à la fois comme un avertissement et comme une invitation à explorer ce monde absurde, qui n'a rien de merveilleux, des illuminés.
Et ce n'est pas la présence d'une petite Alice et de son chat malicieux qui pourra y changer quoi que ce soit...

 

Tag(s) : #Nouvel Ordre Mondial

Partager cet article