Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Lundi 12 janvier 2015. France 2, journal de 13h. Nathalie Saint-Cricq, responsable, depuis juin 2012, du service politique de la chaîne, est interrogée par Elise Lucet sur la marche républicaine qui a eu lieu la veille un peu partout en France et sur ses conséquences.

Elise Lucet : "On parle beaucoup depuis quelques jours, Nathalie, d'unité nationale mais attention toute la France n'était pas dans la rue hier".

Nathalie Saint-Cricq : "Ah non Elise faut pas faire preuve d'angélisme. C'est justement ceux qui ne sont pas "Charlie" qu'il faut repérer*, ceux qui, dans certains établissements scolaires ont refusé la minute de silence, ceux qui "balancent" sur les réseaux sociaux et ceux qui ne voient pas en quoi ce combat est le leur. Eh bien ce sont eux que nous devons repérer, traiter*, intégrer ou réintégrer dans la communauté nationale."

* souligné par moi


http://www.francetvinfo.fr/faits-divers/attaque-au-siege-de-charlie-hebdo/video-la-responsabilite-des-politiques-selon-nathalie-saint-cricq_795121.html

Présentation de la séquence sur le site par Francetv info. Mis à jour le12/01/2015 | 16:26 , publié le12/01/2015 | 16:23
 

 
Dimanche 11 janvier, l'ensemble de la classe politique française était réuni à l'occasion de la marche républicaine. Pour Nathalie Saint-Cricq, les politiques doivent travailler ensemble "afin de déterminer sans hystérie ce qui n'a pas marché dans notre système de renseignement, sans se renvoyer à la figure la responsabilité des erreurs et des failles policières". La journaliste de France 2 estime aussi qu'il faut que les politiques réfléchissent ensemble " sur tout ce qui doit être amélioré et amélioré d'urgence". Les écoutes téléphoniques, la surveillance en prison, la présence policière sur le terrain... Selon elle, il faut aussi que "toute la gauche assume son véritable tournant sécuritaire et que la droite prenne le risque de la soutenir sans jouer la surenchère".

Repérer ceux qui ne sont pas Charlie.Pour Nathalie Saint-Cricq il est important de repérer "ceux qui dans certains établissements scolaires ont refusé la minute de silence, ceux qui balancent sur les réseaux sociaux, et ceux qui ne voient pas en quoi ce combat est le leur". Il est important pour la journaliste d'intégrer ou réintégrer ces personnes dans la communauté nationale.
_________________________________________

Manichéisme républicain. Je ne veux voir qu'une seule tête. Être ou ne pas être "Charlie", telle est la question. Toute autre distinction est considérée comme nulle et non avenue. "Charlie" devient l'alpha et l'oméga de l'esprit républicain. Un comble pour l'équipe décimée de Charlie Hebdo qui devient le ferment de lois liberticides prochaines. Parlera-t-on de "Loi Charlie" pour désigner le "USA PATRIOT Act" à la française qui macère dans les esprits ? Les mots sont forts : repérer, traiter, intégrer. Verbes d'action, ça n'est pas anodin. Chacun abordera ce triptyque belliqueux avec sa sensibilité, son vécu. Ces mots dessinent en moi un sombre avenir.

Source

 

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article