Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Pour un peu, on lui donnerait la pièce… Défenseur d’une église «pauvre pour les pauvres», le pape argentin élu il y a un an s’efforce de montrer l’exemple. Vêtu d’une simple soutane et d’une croix de fer, il a renoncé aux appartements somptueux de ses prédécesseurs pour un modeste trois-pièces dans une résidence collective, prié les cardinaux de renoncer à leurs grosses cylindrées et exigé de la très opaque banque du Saint-Siège qu’elle publie la liste de tous ses avoirs.

Bref, au Vatican, le changement, c’est maintenant. Cependant, le petit Etat est encore loin d’avoir fait vœu de ­pauvreté : avec son patrimoine immobilier estimé à plusieurs centaines de milliards d’euros et ses œuvres d’art d’une valeur inouïe, il reste assis sur un… sacré tas d’or.

Emmanuelle Andreani


Les avoirs de la banque vaticane
(ventilation des avoirs à fin 2012)
. 3,3 milliards d’euros en d’obligations
. 1,2 milliard  d’euros de dépôts
. 194 millions d’euros dans des fonds d’investissement
. 100 millions d’euros en actions
. 86,6 millions d’euros de bénéfices

François a sonné l’heure de la rigueur
. Voiture papale : 86.000 euros (Volkswagen Phaeton) avant lui ; 12.000 euros (Ford Focus) avec lui.
. Logement papal : 300 mètres carrés (appartement pontifical) avant lui ; 90 mètres carrés (ses deux chambres) avec lui.
. Crèche de Noël : 550.000 euros en 2009 ; 110.000 euros en 2013.

L’église verse des salaires modestes…
(Rémunération moyenne pour les ecclésiastiques européens)
. Cardinal : 3.000 euros par mois
. Evêque : 1.300 euros par mois
. Prêtre : 800 à 1.000 euros par mois
. Retraite de Benoît XVI : 2.500 euros par mois


… Mais elle détient un empire immobilier en Italie
22% du parc immobilier italien, soit 115.000 immeubles, 23.000 terrains, 9.000 écoles, 4.000 hôpitaux, centres de santé et maisons de repos.


Les déplacements du souverain pontife rapportent gros aux pays d’accueil
. 45 millions d’euros pour le coût d’organisation du voyage de François au Brésil en 2013
. 3 millions de participants
. 552 millions d’euros de retombées économiques pour le Brésil


Un petit Etat bien géré
(Budget aggloméré de l’Etat du Vatican, du Saint-Siège et de la curie romaine, en 2012)
. 862 millions d’euros de recettes, dont 368 millions de dons des fidèles, 150 millions de recettes commerciales (ventes de souvenirs, timbres…), 128 millions de loyers et produits financiers, 91,3 millions issus des musées du Vatican, 54 millions apportés par la banque du Vatican, 24 millions tirés des diocèses et 46,7 millions de recettes diverses.
. 834 millions d’euros de dépenses, dont 324 millions de frais de personnel, 252 millions de dons, 112 millions d’achats divers, 30 millions de budget de communication, 28 millions d’impôts et taxes foncières, 12 millions reversés aux diocèses et 76 millions de dépenses diverses.


Le trésor du musée du vatican
. 70.000 œuvres
. 90 milliards de valeur estimée
. 91,3 millions d’euros de recettes annuelles (billets vendus)

Tag(s) : #RELIGIONS

Partager cet article