Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Après la tempête de neige qui a paralysé la côte est du pays, les températures ressenties pourraient atteindre les -50°C dimanche.


Un immeuble pris dans la glace, à Plattsmouth, dans le Nebraska.

 


Apocalypse SNOW aux USA ( video)

 

Déjà éprouvé par une tempête hivernale qui a fait au moins 11 morts depuis le début de l'année, le nord des Etats-Unis se prépare à subir un froid record, avec des températures ressenties pouvant descendre jusqu'à -50°C.

 

Dans les Etats du centre et du nord du pays, les services météorologiques prévoyaient pour dimanche après-midi des températures «se maintenant entre -23°C et -29°C, avec des minimales chutant dans la nuit autour de -34°C».

Pire encore, avec des vents soufflant en rafale, les températures ressenties pourraient descendre jusqu'à -45°C ou même -51°C dans ces Etats!


«Les habitants de Chicago ont du coeur, mais quand les températures descendent aussi bas que ce qui est prévu, il vaut mieux prévoir les choses en avance», souligne un porte-parole des services locaux des affaires sociales et familiales, cité dans le Chicago Tribune. Ces derniers ont appelé tous ceux qui le pouvaient à rester à l'abri dans un endroit chaud au cours des prochains jours. La ville pourrait battre lundi son record de température la plus basse enregistrée en journée - soit -24°C, un niveau atteint le 18 janvier 1994 et le 24 décembre 1983, rappelle The Weather Channel.

 


Le 03 janvier, un habitant de New York se déplace à ski dans la 58 ème rue de Manhattan après la chute de plus de 30 cm de neige.

 

 

La tempête a aussi occasionné quelques inondations comme ici à Scituate, sur le littoral du Massachusetts.

  

Dans le Minnesota (nord), le gouverneur Mark Dayton a d'ores et déjà annoncé que les écoles publiques seraient fermées lundi: «J'ai pris cette décision pour protéger tous nos enfants des températures dangereusement froides qui sont prévues pour lundi. J'exhorte tous les habitants du Minnesota (...) à faire preuve de la plus grande prudence face à ces conditions météorologiques extrêmes», explique-t-il dans un communiqué.

 

Voir l'image sur Twitter

 

 


Voir l'image sur Twitter

Froid polaire pour un match de NFL

«L'exposition à des températures extrêmement froides peut être cause d'hypothermie ou de gelure», une lésion qui peut entraîner la nécrose des tissus de la peau, rappellent les services du gouverneur. «La peau peut geler en cinq minutes à peine avec des températures ressenties de -45°C», rappellent les services météo de Minneapolis et Saint Paul, les «Twin Cities» du Minnesota. Dans le Wisconsin voisin, le match de football américain opposant dimanche les Green Bay Packers aux 49ers de San Francisco -dans le cadre des playoffs de la NFL- devrait être l'un des matches les plus froids de l'histoire de la ligue américaine.

Le stade de football américain de Philadelphie, samedi, a accueilli un match entre l'équipe locale et celle de la Nouvelle-Orléans.

 

Dans le Lambeau Field -qui n'est pas couvert, comme certains autres stades le sont-, les températures ressenties pourraient descendre jusqu'à -28°C, pointent les services météo, qui ont consacré sur leur site un long article historique sur les matches les plus glaciaux du football américain professionnel. Un record n'est pourtant pas acquis, puisque les températures ressenties étaient descendues jusqu'à -38°C en 1967, lors d'un match opposant les Dallas Cowboys au Green Bay Packers, déjà dans le Lambeau Field. Mais les prévisions sont encore susceptibles de changer, pointent les services météo.

 

source

Partager cet article