Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La folie du nucléaire : après le suivi quotidien du Japon, puis celui du Nebraska, en voici un troisième, celui du labo de Los Alamos...

Ex-SKF

Les incendies s'approchent du laboratoire de Los Alamos contenant des milliers de barils de déchets contaminés de plutonium

Au moins ils ne disent pas « ils sont en sécurité »

De l'AP :

LOS ALAMOS, NOUVEAU MEXIQUE – Un incendie près du désert où est né la bombe atomique a progressé vers le laboratoire de Los Alamos et de milliers de barils en plein air de déchets contaminés de plutonium, pendant que les autorités redoublent d'efforts pour protéger le site et surveiller la radioactivité de l'air.
Les officiels du premier laboratoire d'armes nucléaires de la nation ont donné l'assurance que les matériaux dangereux étaient stockés de manière sûre et capables de résister aux flammes d'un incendie de 175 km², qui à un certain endroit a approché à 1,50 mètre des fondations.
Un petit secteur de terrain du laboratoire a pris feu lundi avant que les pompiers ne l'éteignent. Des équipes étaient en alerte pour bondir sur tout embrasement et ont passé la journée à enlever les broussailles et les basses branches d'arbres du périmètre du laboratoire.
Le feu a forcé à évacuer entièrement la ville de Los Alamos, peuplée de 11.000 personnes, et a projeté des panaches géants de fumée au-dessus de la région et soulevé des craintes parmi les veilleurs nucléaires que le feu puisse atteindre les 20.000 barils de 200 litres de déchets.
« L'inquiétude est que ces barils chauffent au point de s'enflammer. Ce qui ajouterait des matériaux toxiques dans le panache de fumée. C'est une inquiétude pour tout le monde, » a déclaré Joni Arends, directeur des citoyens concernés par la sécurité nucléaire, un groupe anti-nucléaire.
L'organisation d'Arends s'inquiète aussi que le feu pourrait faire remonter de la terre contaminée de la radioactivité sur le terrain du laboratoire où des expériences ont été menées il y a des années. Les animaux qui creusent des terriers ont apporté cette contamination à la surface, a-t-elle déclaré.
Les officiels du laboratoire ont dit qu'il y avait très peu de risque que le feu atteigne les barils de déchets de niveau nucléaire, car les flammes devraient traverser d'abord les canyons. Les officiels sont également prêts à recouvrir les barils de mousse ignifuge si besoin.
La porte-paroles du laboratoire Lisa Rosendorf a dit que les barils contenaient des déchets du temps de la Guerre Froide que le laboratoire envoie par cargaison hebdomadaire pour stockage. Elle a dit que les barils étaient sur une zone pavée avec très peu d'arbres autour. Mardi midi, les flammes se trouvaient à environ 4 km du matériel.
« Ces barils sont conçus selon une norme de sécurité pour être capables de résister à un incendie pire que celui-ci, » a dit Rosendorf.

Lire cet autre article ICI

Tag(s) : #AIR DU TEMPS

Partager cet article