Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog



Le virus de Schmallenberg, un nouveau virus identifié dans plusieurs échantillons de bovins et ovins présentant des symptômes atypiques des maladies connues, a été détecté dans six exploitations agricoles belges, ont indiqué l'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (AFSCA) et le Centre d'études et de recherche vétérinaire et agrochimique (CERVA).

Le virus de Schmallenberg a également été constaté depuis l'été dernier en Allemagne et aux Pays-Bas. Il s'est manifesté jusqu'à présent sous deux formes cliniques chez les bovins et les ovins. La première forme a été observée en septembre et octobre et s'est manifestée chez les vaches et les veaux par de la fièvre, une chute de la production laitière et de la diarrhée sévère. La situation semble cependant s'être normalisée depuis le mois d'octobre.

Une deuxième forme de la maladie est observée depuis 2 semaines aux Pays-Bas et en Belgique chez les ovins. Cette forme est vraisemblablement la conséquence de l'infection précédente pendant la gestation, durant laquelle tant la brebis en gestation que les agneaux ont été infectés. Des agneaux nouveau-nés présentant des déformations congénitales (torticolis, hydrocéphalie, membres difformes) sont la conséquence de cette infection.

Sauf pour un traitement des symptômes des animaux atteints, il n'existe actuellement aucun vaccin, ni traitement spécifique pour le virus de Schmallenberg. Les informations actuelles indiquent que le virus ne présente pas de risques pour la santé humaine. (belga)

source: 7sur7.be

Tag(s) : #SANTE

Partager cet article