Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

François XVI avait un problème dramatique d'image. Tout le monde, même les Guignols, le décrivent comme "mou". Qui dit "mou", dit, aussi, "flasque" ce qui véhicule l'idée voisine et associée de.. impuissance... Vous voyez où je vais en venir?

 

 


Un militaire c'est tout le contraire d'un mou. C'est viril, ça porte des armes, des explosifs, ça court et ça saute dans tous les sens. Donc, l'équipe autour de Hollande a décidé de lui redonner de la virilité (regardez par exemple le dernier Paris Match) et en une seconde, François XVI est devenu "chef des armées", viril, le torse bombé, le menton en avant, la mâchoire carrée, etc. Résultat: il a aussitôt gagné des points dans les sondages.

Ne cherchez pas, c'est la "méthode Monika Levinsky" pour sauver un président au bord du gouffre qui a été appliquée, et elle nous vient de l'équipe de Bill Clinton. Pour sauver ce dernier du scandale de Monica et de sa robe, pour le sauver de la destitution par le Congrès et des sondages, ses conseillers lui ont dit: "une seule solution pour détourner l'attention des médias, déclarer une guerre, tout de suite". Et c'est comme cela que l'image de Clinton a été remontée au crick dans les sondages, en bombardant la Yougoslavie. L'Amérique était en guerre et Clinton devenu chef de guerre... après avoir été démoli. Avec Hollande, son équipe a réussi d'une pierre deux coups: en effet, avec la guerre au Mali, les télés n'ont pas trop parlé des 8.000 emplois supprimés chez Renault. Bien joué, l'Elysée... Excellente opération média. Maintenant, François XVI a l'air viril.

 

Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com 2008-2013

Tag(s) : #POLITIQUE

Partager cet article