Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Israël a décidé de construire 3 000 logements dans des colonies en territoire palestinien pour protester contre l'arrivée du pays en tant qu'observateur à l'ONU.

 

Israël a annoncé vendredi son intention de construire 3 000 logements dans des colonies en représailles à l'accession de la Palestine au statut d'Etat observateur à l'ONU. Une décision qui a suscité de vives réactions dans la communauté internationale. La secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton a aussitôt condamné un projet qui fait "reculer la cause de la paix". Le ministre britannique des Affaires étrangères William Hague a fait part samedi de son "extrême préoccupation" concernant ce projet, et souhaité que Jérusalem "revienne sur sa décision".

Le président palestinien Mahmoud Abbas a quant à lui appelé à la reprise des négociations avec Israël, tout en réclamant l'arrêt de la colonisation. "Nous ne posons pas de condition (à un retour aux négociations) mais il existe pas moins de 15 résolutions de l'ONU qui considèrent la colonisation comme illégale et comme un obstacle à la paix qu'il faut éliminer", a-t-il déclaré. "Est-ce que les voisins israéliens sont prêts (aux négociations) ? La balle est dans leur camp et dans celui des Américains, mais ils vont prétexter les élections" israéliennes du 22 janvier pour éviter la discussion, a-t-il ajouté.

La Palestine ayant désormais accédé au statut d'"Etat non membre", elle pourrait, théoriquement, ratifier le Statut de Rome et saisir la Cour pénale internationale (CPI). "Nous avons désormais le droit de saisir la CPI mais nous n'allons pas le faire maintenant et ne le ferons pas, sauf en cas d'agression" israélienne, a affirmé Mahmoud Abbas.

Le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou a dénoncé le vote de l'Assemblée générale et fustigé le discours jeudi du président palestinien, lui reprochant de ne "pas s'exprimer comme un homme épris de paix". Mais l'opposition israélienne a accusé le chef du gouvernement, grand favori aux élections du 22 janvier, de n'avoir pas su dissuader les Palestiniens de leur projet.

Alors que des responsables israéliens laissaient entendre ces derniers jours qu'Israël ne remettrait pas en cause les accords signés pour sanctionner la démarche palestinienne, le vice-Premier ministre Sylvan Shalom a de nouveau fait planer cette menace vendredi. Ce dernier a accusé Mahmoud Abbas d"'initiative unilatérale contraire aux accords d'Oslo".

Lu sur Le Parisien

En savoir plus sur http://www.atlantico.fr/pepites/palestine-onu-israel-relance-relance-constructions-dans-colonies-en-represailles-563139.html#FjdUr8fLQaBRFfxD.99

 

à lire aussi : PALESTINE : qui a voté contre ?


Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article