Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Des artefacts controversés que personne ne veut examiner à fond
Quelque chose d'effrayant à découvrir?
17 Juin 2012

MessageToEagle.com -

Une civilisation de très haute technologie a existé indubitablement dans le passé lointain de notre planète, mais nous ne savons actuellement rien de ces êtres.

La plupart de ce que nous pouvons apprendre sur les peuples préhistoriques provient des objets qu’ils ont laissés.

Cependant, certaines des découvertes semblent être extrêmement frustrantes quand il s'agit d'analyser leurs propriétés inconnues.

L'une d'elles est une fiche à trois broches incrustée dans un petit morceau de granit.

Bien que l'artefact soit accessible à tout chercheur pour analyse, très peu ont décidé de l'examiner !

Au contraire, l'artefact a été classé comme canular - sans aucun examen. 
Y a-t-il quelque chose que nous ayons peur de découvrir ?

Cette mystérieuse découverte archéologique a été faite accidentellement en 1998 par John J. Williams, ingénieur en électricité, en 1998. Comme beaucoup d'autres précieux, bien que sous-estimés, artefacts, elle peut constituer une preuve que des visites extraterrestres sur la planète Terre ont largement influencé nos ancêtres, afin qu'ils évoluent et deviennent civilisés et qu’ils ont parcouru la terre bien avant que toutes les cultures anciennes connues ne soient nées.
En se basant sur quelques consultations préliminaires réalisées par un ingénieur et un géologue, l'artefact a l'apparence d'un composant électronique intégré dans un morceau naturel de granit compact, composé de quartz et de feldspath – ainsi que de très petits pourcentages de mica - déjà existant au moment de la formation de la roche.

En outre, il ressemble à un connecteur électronique XLR [Un connecteur XLR désigne un type de fiche utilisé pour relier différents appareils professionnels appartenant au domaine du spectacle (audio et lumière), Wiki] ou à un autre composant très similaire et ne semble pas avoir été collé ou soudé. 
Il montre une faible attraction magnétique, et les lectures des compteurs ohm révèlent qu'il a une force se rapprochant de celle d'un circuit ouvert. 
La fiche à trois broches est maintenue par une matrice d'origine non déterminée à ce jour. La pièce de 0,3 pouces (1 pouce = 2,54 cm) de diamètre ne semble pas être faite de bois, plastique, caoutchouc, métal ou autre matériau reconnaissable.
Williams a utilisé de puissants rayons X qui révèlent que la composante matricielle se prolonge par une structure intérieure opaque à l'intérieur de la pierre.

Des questions subsistent : Pourquoi une prise à trois broches serait-elle fixée dans une roche ?
Quelle est l'utilité d'un tel objet ?

Cet objet est-il d'origine extraterrestre ou peut-être est-ce un produit témoignant de compétences technologiques très avancées d'une civilisation préhistorique perdue dans le temps ?

Des analyses géologiques ultérieures de la roche ont établi que l'artefact avait environ 100 000 ans. 
Une analyse scientifique complémentaire pourrait éclairer davantage cette découverte controversée archéologique d’un passé lointain, et confirmer si c'est un canular élaboré ou... une découverte qui pourrait aussi changer radicalement notre compréhension de l'histoire humaine.

En 1990, un type étrange de pierre bleue, a été découverte par le géologue et archéologue Angelo Pytoni, lors de l'une de ses fouilles archéologiques en Sierra Leone, Afrique de l'Ouest. 
Il envoya la pierre mystérieuse à plusieurs laboratoires dans le monde entier pour qu’elle y soit étudiée.

 

 

Des tests ont été effectués dans les laboratoires des universités de Genève, Rome, Utrecht, Tokyo et Freiberg en Allemagne. Tous les experts disent la même chose, à savoir que la pierre bleue n'existe pas parce qu'elle ne ressemble à aucun type de roche connue dans la nature sur Terre ! 
C'est pourquoi ce doit être une pierre artificielle. Comme la pierre est bleue avec de fines veines blanches, on l’a appelée « Skystone » ou « Pierre du ciel ». 
On a trouvé dans sa composition plus de 77 % d'oxygène, avec des traces de carbone, de silicium, de calcium et de sodium.

Sa composition rend la « Pierre du ciel » semblable à une sorte de ciment ou de stuc et elle semble avoir été artificiellement colorée. Les indigènes vivant dans la région où la pierre a été trouvée connaissaient déjà son existence parce que cet artefact ressemblant à une pierre servait à repérer des trous creusés dans le sol.
Un autre mystère lié à la Pierre du ciel est que cet artefact se trouve toujours dans des couches de sol datant d'au moins 12.000 avt J.C.
La pierre a certainement aussi été produite par une civilisation inconnue et très avancée.
Une pierre avec une prise à trois broches d'environ 100.000 ans. (Crédits photo: John J. Williams)
Pierre mystérieuse produite par une civilisation inconnue très avancée perdue dans le temps.
Tag(s) : #INSOLITE

Partager cet article