Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Le gouvernement des États-Unis estime que le Yellowstone Super-volcan va entrer en éruption dans les dix prochaines années et a offert de payer des pays étrangers 10 milliards de dollars par an pendant dix ans si ils acceptent de loger des Américains en cas d'urgence = si l'éruption de Yellowstone.  

 

USA : 12 signes qui montrent que quelque chose d'énorme est en train de se produire sous la croute terrestre américaine

 

Douze volcans dans six pays différents se déclenchent à quelques heures d'intervalle

 

USA - Yellowstone: Après les bisons en fuite, un quart des élans manquent à l'appel ! Séismes, fuite, (morts ?), le Yellowstone se réveille-t-il ?

 

Dr. Jean-Philippe Perrillat of the National Centre for Scientific Research in Grenoble, France confirms the magma build-up and ten year time-line!
Jean-Philippe Perrillat of the National Centre for Scientific Research in Grenoble, France confirms the magma build-up and ten year time-line!

According to a story published in "The Afrikaaner" newspaper in South Africa, the African National Congress (ANC) government in South Africa has received a request from the US to be part of a US disaster management plan where South Africa would be paid $ 10 billion a year (about R100 billion) for ten years. The plan would be for temporary housing for millions of Americans in South Africa, built if the Yellowstone super volcano in the US erupts.


Countries that will participate in the plan include Brazil, Argentina and Australia. A spokesman for the South Africa Department of Foreign Affairs, Dr. Sipho Matwetwe, said South Africa "will not be part of the plan because there is a risk that millions of white Americans can be sent to our country in an emergency situation and we consider that a threat to black national culture and identity."


A Super Volcano is one hundred times as powerful as a regular volcano and would not just kill millions of people, but would wipe out an entire civilization. If Yellowstone erupts, the whole North American Continent would be destroyed and the earth may be immersed for a few years in a "volcanic winter."


The last known eruption of a super-volcano occurred apparently about 70,000 years ago along Lake Toba in Sumatra, Indonesia. It caused a volcanic winter that lasted six to eight years, and an era of global effects that lasted a thousand years.


A recent scientific analysis of the molten rock beneath Yellowstone National Park in the United States revealed that an eruption without any external influence possible.


Scientists previously believed that many eruptions of super-volcanoes are preceded first by an earthquake should the earth's crust to break open for magma to escape. But new research shows that it can occur spontaneously as a result of an increase in pressure.


Super volcanoes represent the second biggest threat to life on Earth, after a collision of the Earth with asteroids, and they were in the past responsible for mass extinctions of species on Earth, long-term climate change and shorter "volcanic winters" caused when volcanic ash averted sunlight.


US scientists have identified South Africa as an area where people could survive in the volcanic winter Yellowstone would cause. Although the US government does not want to cause panic among its citizens, they want a "contingency" if the worst does take place and Yellowstone erupts.


The volcano is currently continuously monitored by seismographs at 45 points and it is likely the US would have a few weeks or days of warning to send have large numbers of its citizens abroad, especially to the southern hemisphere.


 

Yellowstone in the State of Wyoming erupted 600,000 years ago and more than 1,000 cubic kilometers of ash and lava spewed into the atmosphere - about 100 times more than the Mount Pinatubo eruption in the Philippines in 1982, which caused a significant period of global cooling.


Although the South African ministries of foreign affairs and science and technology, was fully informed of the US plan, together with the large amounts of money that would pay for temporary housing for Americans in the Karoo and the Kalahari to establish where they could survive, the Cabinet decided to reject the US request.


The R100 billion would be from 2014 every year for ten years to pay South Africa, after which the plan would be reviewed.


It may take up to ten years for the magma chamber of the super volcano to build. According to Dr. Jean-Philippe Perrillat of the National Centre for Scientific Research in Grenoble, France, "is the difference in density between the molten magma in the caldera and the surrounding rock big enough for the magma from the chamber to increase to the surface. "


"The effect is the same as the extra buoyancy of a soccer ball filled with air under water, it rises to the surface because of the surrounding water" said dr. Perrillat. "If the magma volume is large enough, it should rise to the surface and explode like a champagne bottle that is uncorked."


According to Dr. Sipho Mathetwe, the South African government "sympathy for the American challenge with Yellowstone, but we have our own challenges in South Africa. There are 200 million white people in America, and if too many of them flee to South Africa, it is a big problem, even though there is enough housing and infrastructure available. It will destabilize the country and may even bring back apartheid. South Africa is not for sale. "


The US ambassador in Pretoria was not available for comment.

SOURCE: Praag.co.za (South Afikan News)

source

 

 

ANC dit non à R1000 milliards dans la crainte de trop nombreux Blancs »


Le gouvernement de l'ANC a reçu une demande des États-Unis a été rejetée faire partie d'un plan de gestion des catastrophes des États-Unis qui l'Afrique du Sud 10 milliards de dollars par an (environ R100 milliards) pendant dix ans recevrait.

Selon le plan serait de loger temporaire des millions d'Américains en Afrique du Sud  si le super volcan de Yellowstone dans le pays tôt ou tard viendrait à exploser.


Pays que les USA ont solliciter pour participer noodlenigingsplan :

 

le Brésil,

 

l'Argentine

 

et l'Australie.


 

Un porte-parole du ministère des Affaires étrangères, M. Sipho Matwetwe, l'Afrique du Sud ne sera pas "partie du plan, car il ya un risque que des millions d'Américains blancs dans une situation d'urgence dans le pays peuvent être envoyés et nous pouvons la culture nationale et la menace de l'identité".


Des scientifiques américains des années comme le super volcan sous le parc national de Yellowstone dans le capuchon Etats-Unis. Un super volcan est cent fois plus puissant comme un volcan ordinaire et ne peut pas simplement laisser des millions de personnes meurent, mais toute une tache de civilisation. Si Yellowstone éclaterait, toute l'Amérique du Nord et de détruire la terre peut avoir quelques années dans un "hiver volcanique" immergé.

La dernière éruption connue supervulkaniese apparemment il ya environ 70000 années eu lieu le long du lac Toba, à Sumatra, en Indonésie. Il dispose d'un hiver volcanique qui a causé six à huit ans ont duré, et l'ère de la cause mondiale annonçait mille ans duré.

Une analyse scientifique récente de la roche en fusion sous le parc national de Yellowstone aux États-Unis a révélé que l'éruption sans aucune influence extérieure possible.

Les scientifiques pensaient auparavant que de nombreuses éruptions supervulkaniese d'abord par un tremblement de terre frappe doit la croûte terrestre à casser pour magma de s'échapper. Mais une nouvelle étude montre qu'il peut spontanément à la suite d'une augmentation de la pression se produire.

Super-volcans représentent la deuxième plus grande menace pour la vie sur Terre, après une collision de la Terre avec des astéroïdes, et qu'ils étaient dans le passé des extinctions massives d'espèces sur Terre, les changements climatiques à long terme et court "hivers volcaniques" causés lorsque les cendres volcaniques l'aversion de la lumière du soleil.

Des scientifiques américains ont identifié l'Afrique du Sud comme une région où les gens pourraient survivre à l'hiver volcanique de Yellowstone pourrait entraîner. Bien que le gouvernement des États-Unis en aucun cas la panique parmi ses citoyens entraînerait, sur une décision "d'urgence" si le pire a lieu et Yellowstone éclater.

Le volcan est actuellement en permanence par des sismographes à 45 points surveillés et probablement les États-Unis aurait quelques semaines ou quelques jours d'avertissement ont un grand nombre de ses citoyens à l'étranger, en particulier dans l'hémisphère sud à envoyer.

Vue d'artiste de Yellowstone en éruption

Vue d'artiste de Yellowstone en éruption


Yellowstone dans le Wyoming il ya 600.000 ans, une expérience de l'éruption et plus de 1.000 kilomètres cubes de cendres et de lave dans l'atmosphère remplie - environ 100 fois plus que l'éruption du Mont Pinatubo aux Philippines en 1982, une période importante de refroidissement global apporté.

Bien que les ministères sud-africains des Affaires étrangères et de la science et de la technologie, le plan américain pleinement informé, ainsi que les grandes quantités d'argent qui paieraient pour le logement temporaire pour les Américains dans le Karoo et le Kalahari pour établir où ils pourrait survivre, le Cabinet a décidé de demander aux États-Unis rejettent.

La milliards R100 serait à partir de 2014, chaque année pendant dix ans pour payer l'Afrique du Sud, après quoi le plan serait examiné.

Il peut prendre jusqu'à dix ans pour l'impression dans la chambre magmatique du super volcan de construire. Selon le Dr Jean-Philippe Perrillat du Centre national de la recherche scientifique à Grenoble, en France, «c'est la différence de densité entre le magma en fusion dans la caldeira et la roche environnante assez grand pour le magma de la chambre à la surface pour augmenter ".

"L'effet est le même que la flottabilité d'un ballon de football sous l'eau remplit d'air, après quoi il remonte à la surface parce que le poète de l'eau environnante», a déclaré le dr. Perrillat. "Si le volume de magma est assez grand, il faut aller à la surface d'augmenter et exploser comme une bouteille de champagne que ontkurk être."


Selon le Dr Sipho Mathetwe, le gouvernement sud-africain "sympathie pour le défi américain (défi) de Yellowstone, mais nous avons nos propres défis en Afrique du Sud. Il ya 200 millions de personnes en Amérique du blanc, et si un trop grand nombre d'entre eux à destination de l'Afrique du Sud, c'est un gros problème, même si il ya suffisamment de logements et de l'infrastructure disponible. Il va déstabiliser le pays et peut même ramener l'apartheid. Afrique du Sud n'est pas à vendre ".

 


L'ambassadeur des États-Unis à Pretoria n'était pas disponible pour commenter.

 

source

 

 

via source

Tag(s) : #USA

Partager cet article