Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

l'esprit est comme un parapluie = ne sert que si il est ouvert ....Faire face à la désinformation


Les drones policiers débarquent sur Paris

Publié par Brujitafr sur 20 Septembre 2014, 14:28pm

Catégories : #SCIENCES - TECHNOLOGIE

Les drones seront testes au-dessus du stade de Créteil.

 

La police fera voler deux drones au-dessus d’un match de Ligue 2 ce vendredi soir. C’est l’aboutissement de six ans de tests en catimini. Des joujous télécommandés qui pourraient bientôt aussi surveiller les quartiers.

« Supporters du Créteil Lusitanos, préparez vos lance-pierres. La préfecture de police de Paris a décidé de se servir de vous ce vendredi 19 septembre comme cobayes pour tester ses deux modèles de drones de surveillance. » C’est par cette boutade que les militants anticapitalistes du site Paris-luttes, (link is external) relayent l’info.

En effet, la police profite du match de Ligue 2 Créteil – Clermont de vendredi soir pour tester en situation réelle ses nouveaux joujous : deux drones, ces petits engins volant sans pilote. Dans sa lettre d’information en date du 10 septembre, la préfecture détaille le matériel employé :

« L’un sera d’un poids d’un à deux kilos et équipé d’une caméra. (…) L’autre pèsera environ vingt kilos et sera doté de deux caméras dont une thermique pour une vision nocturne. »

Bouches cousues

Des drones policiers en France, le sujet est sensible. La police verrouille sa com’. Les seuls infos disponibles sont celles distillées par les lettres d’informations. Du côté de StreetPress on a bien tenté d’en savoir plus, mais la préfecture se refuse à toute interview sur le sujet. Pas plus de succès pour notre demande de reportage embedded dans le QG des forces de l’ordre.
Histoire de rassurer les sceptiques, ils promettent que « les caméras utilisées n’ont pas pour objectif d’identifier les individus » :

« Elles ne pourront pas distinguer clairement un visage. Aucun survol des personnes ou des espaces privés ne sera possible. »

Mais alors à quoi vont servir ces drones ? Officiellement, il n’est pour l’instant question que d’une « étape expérimentale », visant à « comparer les performances des différents systèmes de drones » et son intégration « dans l’architecture de commandement ».

Banlieue 13

Sauf qu’à moyen terme le ministère de l’intérieur envisage un usage bien plus large que la simple surveillance des matchs de foot. Et notamment le ministère d’expliquer, toujours dans sa lettre d’information :

« En cas de violences urbaines, ils pourront utilement survoler les points hauts utilisés comme emplacements pour tendre des guet-apens contre les forces de l’ordre. »

Surveiller les quartiers sensibles grâce à des drones. L’idée ne date pas d’aujourd’hui. Pendant les émeutes de 2005 la police utilise pour la première fois des hélicoptères. Et visiblement les flics y prennent goût. Le journaliste David Dufresne, spécialiste du sujet évoque ainsi dans un article, (link is external) « après les émeutes survenues à Villiers-le-Bel, en novembre 2007, plusieurs rapports internes de police » qui font état d’expérimentations d’avions « dronisés », donc équipés de moyens de surveillance. L’un de ces documents prône même « l’inscription des CRS dans un programme d’acquisition de drones légers Elsa. » Et ce sera fait.

La police française a déjà des drones

En février 2008, la police casse sa tirelire et achète deux drones « Elsa », pour « Engin léger de surveillance aérienne ». A l’époque le ministère de l’intérieur révèle à l’occasion d’un colloque (link is external) sur « les violences urbaines, les usages envisagés :

« Il est destiné à être utilisé lors d’émeutes, mais aussi pour toute grande manifestation. Il a également été utilisé dans le cadre d’exercices visant à repérer et arrêter des passeurs et des immigrants clandestins en pleine forêt. »

Et paf, le drone

Plus drôle, en 2009 l’un de ces appareils, utilisé par le Raid dans le cadre de la sécurisation du sommet de l’Otan à Strasbourg, s’est crashé ! Et le ministre de l’intérieur de l’époque Brice Hortefeux, questionné (link is external) par un député, de rassurer tout le monde :

« Cette chute n’a d’ailleurs causé ni blessures ni détérioration de matériels ou de biens. La police nationale poursuit donc l’expérimentation de drones. »

Alors pourquoi parler en cette rentrée, soit six ans après le début des expérimentations, d’un « premier test grandeur nature » ? Sans doute pour déblayer le terrain et préparer une évolution législative (link is external) pour permettre un usage plus courant du drone.

Vivent les avions télécommandés !

« Les drones, c’est une très bonne chose ! » s’enthousiasme Christophe Crépin porte parole du syndicat Unsa Police. Il explique à StreetPress pourquoi il est plus qu’emballé par l’idée :

« On peut imaginer les utiliser dans des milliers de situations : les matchs de foots, les cités dites à problèmes, les violences urbaines… »

Seul bémol à ses yeux, le coût :

« Une station complète c’est-à-dire deux drones, une base, un poste de pilotage ça coûte environ 300.000 euros. Il ne faudrait pas que ça se fasse au détriment des effectifs. »

source

Commenter cet article

Simple idée 21/09/2014 23:46


Bienvenu dans le futur !

abeilles 21/09/2014 07:51


Je ne dis pas qu'ils sont prêt à voter la plus grande crapule ,Car en 2007 nous n'avons pas voté pour lui seulement il a été au poste clé du système ;Ministre de l'Intérieur il a tout ficelé
,puis Ministre des Finances il nous l'a enfoncé ,J'habitais en banlieue ,jamais je n'ai vu autant la queue aux bureaux de vote ,la raison les personnes votaient 3 où 4 fois avec soi disant des
procurations ,ceux qui avaient déménagé ,recevaient dans les deux endroits si en plus une maison de campagne ,je l'ai dit à mon Maire ( je n'avais jamais vu autant de fraudes ) il m'a répondu
)(OUI) un monsieur malien venu en 1962 ne sait jamais inscrit Mais cette fois sans demande reçoit sa carte de vote alors combien comme lui ,


Ce qui est plus grave c'est que les Français gobent cela comme du petit lait ;le référendum ,lui Hollande ,nous n'avons pas voté pour ces vermines,ces sangsues qui nous ont vidé ,l'histoire du
fumier à l'Assemblée en dit long sur notre capacité de réagir ,ce n'était qu'un test C'était un franc maçon j'avais trouvé bizarre qu'on lui avait laisser décharger une tonne en principe vous
n'avez pas le droit de faire un arrêt ,avec son slogan (tous hors pourris rendez vous samedi ,il n'y était même pas ,mais les momies empaillées n'ont plus ,aLORS ILS ONT VU QU'ILS POUVAIENT NOUS
LABOURER avec le bon fumier Bon Courage

ummite 21/09/2014 07:02


c'est vrai que les momies empaillées seon les merdias à la solde du système , seraient prête " selon ces merdias " à
reprendre le plus grand mafieu ayant régné sur le pays depuis 1972 à ce jour . même le mitterrand n'arrive pas à sa cheville malgrés ses multiples magouilles , et pourtant !!


et bien oui , si c'est vraiment le cas , alors que la mafia les étrangles tous et s'en repaisse elles ne méritent que
cela : se faire baisser le pouvoir d'achat , aller faire assassiner leurs rejetons au nom du saint graal financier amis intime de ce mafieu patenté auquel la" justice " n'est pas pressée de 
foutre en taule pour ses multiples méfaits : main basse sur 30 milliards d'euro dans la caisse de réserve des retraite , la vente illégale du patimoine national  l'affaire kadhafi et les
millions d'euro non remboursés à ce même kadhafi et je passe sur les autres affaires , il faudrait des pages et des pages pour cela .

Chat alors . 21/09/2014 01:36


Big Brother is watching you . Achtung !, police de l'air . Stade sous haute surveillance éléctronique . Souriez, vous êtes filmé .


Albatros, albatros . Drone Fox-Bravo-Tango-Lima à centrale : stade de Bois Colombes , niveau 500 pieds . Achtung !,  quenelle "antisémite" à 10 heures  par élément 
hooligan de type black 9/3 , écharpe palestinienne .  Missile anti-personnel armé, demande feu vert pour envoyer la purée. Over . Et le bonjour chez vous .

abeilles 20/09/2014 19:12


Ce qui est très grave ,il faut habituer ces momies empaillées à être traitées comme des bêtes sauvages sans moralité ,sans responsabilité de sa personne ,ni d'autrui ,ni la responsabilité de
toute ses actions ,Que nos Gouvernants sont obligés de les conduire à l'abattoir ,Car je vois avec le GIGN ils sont à 10 armés gagoule gilet parballe ,comme cette démonstration pour Merah ,un
cinéma affreux tellement GROS qu'ils ont tout avalé ,gobé,ingurgité ,mais cela est uniquement des tests pour anéantir la cervelle de ceux qui regardent ,J'ai connu des gendarmes ,ils m'ont
raconté qu'ils avaient des cartouches anesthésiantes;ils ont arrêté un jeune dans l'escalier les copains sont arrivés ,pour se dégager dégoupille une cartouche comme ils n'avaient pas de masque
;ils se sont endormis ,et l'oiseau était parti au réveil ,d'ailleurs les cambrioleurs s'en servent très bien ,quand ils veulent vous dépouiller alors que vous êtes chez vous à dormir ,vous dormez
seulement le matin vous êtes un peu chancelant ,Alors donnez moi la raison de ces Scénarios à quatre sous ,J'ai vraiment honte de vivre avec des personnes qui n' ont plus de personnalité
;d'accepter ces INJUSTICES pour leur petite tranquillité

zelectron 20/09/2014 18:19


la soupe est bonne ! les rats sont dans leur gruyère et nous nous payons des impôts iniques ...

zelectron 20/09/2014 18:09


en vrac : 


 un - la loi devrait exiger un parachute et/ou des fusées ascensionnelles pour dégager le drone d'une zone mettant en danger le
public


deux - un bon brouilleur sur la fréquence de l'émetteur de pilotage et hop sur la pelouse (pour ne pas provoquer de
bobos)


trois - les prix sont ahurissants 30 000 €uros seraient déjà une dépense élevée


quatre - les gens qui fabriquent ces engins se payent la tête des policiers qui décident des achats, à moins qu'il y ait des bonnes
œuvres à financer par la même occasion.


cinq - des câbles aériens pour supporter une demi-douzaines de caméra motorisées suffiraient amplement

Brujitafr 20/09/2014 18:16



La France veut acheter douze drones américains pour 670 millions
d'euros



Elégant 20/09/2014 16:02


"Il ne faudrait pas que ça se fasse au détriment des effectifs"


Encore un qui n'a rien compris!

Brujitafr 20/09/2014 16:34



Les drones de surveillance civile (avec bientôt taser inclus)



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

<