Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ernst-von-Freyberg.jpg 

 

 

L'Allemand Ernst von Freyberg, un avocat membre de l'Ordre de Malte, a été nommé vendredi à la tête de l'IOR (l'Institut pour les affaires religieuses), la banque du Vatican, privée de président depuis le limogeage d'Ettore Gotti Tedeschi en mai 2012, a annoncé le porte-parole du Saint-Siège. Le Belge Bernard De Corte, pressenti jeudi comme nouveau président, intègre le Conseil de surveillance, indique la presse italienne.


La décision a été prise par la Commission cardinalice de surveillance de l'IOR à l'issue d'une "profonde évaluation et d'une série d'entretiens qui ont duré plusieurs mois", selon un communiqué. Elle a reçu "l'assentiment du pape", qui vit ses derniers jours à la tête de l'Eglise catholique, avant sa démission historique le 28 février. Au cours d'une conférence de presse, le père Federico Lombardi a précisé qu'il y avait "40 candidats".

Le quotidien italien "Il Corriere della Sera" avait annoncé jeudi que le Belge Bernard De Corte, ancien président de la société d'investissement Brederode, avait été choisi comme nouveau président. Il entre finalement au Conseil de surveillance de l'institution vaticane, selon la presse italienne.

L'IOR est un point névralgique des tensions qui agitent le Saint-Siège à propos de sa transparence, notamment financière. Il a été le théâtre au cours de son histoire de plusieurs scandales retentissants, le plus grave impliquant en 1982 la loge maçonnique illégale (P2), la CIA et la mafia.

Son patrimoine est évalué à environ 5 milliards d'euros et ses clients sont les prêtres, religieuses, conférences épiscopales, fondations et ministères répartis dans le monde entier.

Source

 

Quand le Vatican construit des navires de guerre

 

L'opération est simple. Il suffit d'allumer votre ordinateur, de vous rendre sur Google et de taper "Blohm + Voss", le nom de la compagnie basée à Hambourg, et détenue par Ernst von Freyberg, le nouveau chef de l'IOR.

 Là, vous êtes en face d’un récapitulatif des navires de guerre.

Eh oui, Blohm + Voss , ne produit pas que des navires de croisière, mais également des cuirassés. De plus, l'entreprise ne s’en cache vraiment pas.

Lu sur la page d'accueil du site: « Blohm + Voss Meko est basé sur une technologie qui offre une souplesse exceptionnelle à un haut degré de modularité, tant dans les méthodes de construction que de personnalisation du système de combat. Notre expertise de base comprend des frégates, des corvettes, des navires polyvalents, ainsi que des navires auxiliaire ».

Bien sûr, le porte-parole du Vatican, le père Federico Lombardi, a minimisé l’embarrassante nouvelle: « Seule l’ingénierie est dirigée par le nouveau président de l'IOR.»

Il n’empêche qu’ils construisent des navires de guerre…

 

 

L'IOR qui est la banque du Vatican est accusée (par les autres financiers) depuis quelques années d'absence de transparence.. 

 

Depuis le début de l'année 2013  où elle a été interdite de toute transaction monétique (tous les moyens de paiement électroniques lui ont été retirés, en particulier cartes bancaires), et la démission forcée de Tedeschi en Mai 2012. elle est dirigée par... la Deutsche Bank . 

 

Comment un Etat Souverain comme le Vatican peut-il se retrouver sous tutelle ainsi ?

Question 

Comment oser donner la supervision de la banque du Vatican à la Banque la moins transparente d'Europe ? (http://fipcarolinep.xooit.fr/t13-Deutsche-Bank-Un-gros-besoin-de-transparence.htm)

 

L'année dernière le torchon brulait entre JP Morgan et le Vatican et vous remontez plus loin, vous vous rendrez compte que ça brule depuis 2006 : la faillite de l'Ambrosiano (banque italienne) , où l'on retrouve curieusement Clearstream dont la maison mère est Deutsche Boerse, et dont on ne connait toujours pas les actionnaires. 

http://www.wikistrike.com/article-question-quelle-union-bancaire-europeenne-et-qui-supervise-111492143.html

Il y avait un allemand de trop au Vatican, le départ de Benoït XVI était donc nécessaire pour que l'Allemagne puisse rester loin de tout soupçon....


 

A propos de l'or du Vatican 

 

Il se pourrait aussi que le plus important stock d’or physique au monde soit l’or du Vatican.

 

Depuis presque 2000 ans, l’Eglise a thésaurisé l’or obtenu par les guerres et les conquêtes faites au nom de Dieu. Au cours des siècles, les gens ont déposé de vastes quantités d’or dans les paniers de quête chaque dimanche.

 

L’or du Vatican est un secret bien gardé mais je crois qu’il pourrait être la plus grande collection de l’histoire si l’on tient compte de l’or utilisé dans les œuvres d’art, les croix, petits objets, pièces de monnaie et calices dont l’Eglise est propriétaire.

 

Le Vatican aime le secret et l’intimité et le pouvoir, et je vous garantis qu’on y connait la vraie valeur de l’or.

 

Source   Source

 

vu sur wikistrike

 

___________________________________________________________________________________

 

MAJ DU 20 /02/2013

 

La banque du Vatican, l'IOR, sera dirigée par un industriel et aristocrate allemand choisi au terme d'une vacance de neuf mois, a annoncé vendredi le Saint-Siège, pour la dernière nomination importante du pontificat avant la démission du pape Benoît XVI le 28 février.

 

 

Ernst von Freyberg, baron, membre de l'Ordre de Malte et organisateur des pélerinages au sanctuaire marial de Lourdes (France), a été sélectionné parmi 40, puis 6, puis 3 candidats, à la tête de l'Institut pour les oeuvres de religion, établissement financier unique au monde et auréolé de secret.

Cette nomination, attendue depuis longtemps, est l'une des dernières du pontificat de Joseph Ratzinger avant son départ dans 13 jours.

Selon des sources vaticanes citées par l'agence I.Media spécialisée sur le Vatican, son successeur pourrait être élu plus tôt que prévu, afin qu'il puisse bien se préparer pour Pâques.

Au lieu de la plage temporelle du 15 au 20 mars qui était anticipée jusqu'alors, les cardinaux présents à Rome pour la fin du pontificat pourraient décider à la majorité de se réunir dès le 10 dans la Chapelle sixtine. Celle-ci restera ouverte aux touristes seulement jusqu'au 28 février, ont annoncé les Musées du Vatican.

Vendredi, sans changer un iota de son programme, le pape de 85 ans a continué à recevoir, des évêques italiens, le président roumain Traian Basescu et une délégation d'une organisation caritative du Benelux.

Alors que le pape lui-même a fait allusion mercredi aux "coups" portés à l'unité de l'Eglise, la nomination du baron von Freyberg mettra-t-elle fin aux rumeurs autour des luttes de pouvoir au Vatican?

La presse italienne assure que la question de l'IOR a continué jusqu'au bout de créer de fortes tensions entre cardinaux, en particulier autour du numéro deux du Vatican, le cardinal Tarcisio Bertone, fidèle de Benoît XVI.

Des scandales retentissants

Ces supputations "ne correspondent pas à la réalité" et il n'y a pas de "complots", a tranché le porte-parole du Saint-Siège Federico Lombardi.

L'ancien président de l'IOR, Ettore Gotti Tedeschi, avait été chassé de manière fracassante en mai, révélant les tensions autour de la gestion de la banque du pape: le règne de l'Italien, nommé en septembre 2009 pour aider le Vatican à rejoindre la liste des Etats "propres" respectant les normes contre le blanchiment ("white list"), avait été jugée déficient.

Coïncidence troublante, son limogeage survenait au même moment que l'arrestation du majordome Paolo Gabriele, condamné ensuite pour avoir transmis à l'extérieur les messages confidentiels du pape, dans le scandale "Vatileaks".

Si Benoît XVI a donné son aval à la désignation du baron von Freyberg, c'est un collège de cardinaux supervisant l'IOR qui l'a nommé.

Selon le père Lombardi, le nouveau pape qui sera élu par le prochain Conclave en mars, "aurait été très surpris" d'hériter de ce lourd dossier, qu'"il n'aurait pas suivi".

L'IOR a été le théâtre de scandales retentissants, le plus grave impliquant en 1982 la loge maçonnique illégale (P2), la CIA et la mafia.

En juillet dernier, un rapport de Moneyval (groupe d'experts du Conseil de l'Europe compétent sur le blanchiment d'argent), avait estimé que les autorités vaticanes avaient accompli "un très long parcours en un laps de temps très court", mais que du travail restait à faire.

"Le pape ne connaît pas personnellement Freyberg, sa famille ne lui est pas inconnue, mais il n'est pas intervenu dans la nomination", a dit le père Lombardi, en soulignant que le président de l'IOR ne fait pas partie du "gouvernement" de l'Eglise.

Avocat allemand, il est depuis 2012 président des chantiers navals hambourgeois Blohm+Voss, qui réparent des navires et construisent des yachts, et est membre de divers conseils d'administration. Il "travaillera exclusivement pour l'IOR" et démissionnera dans les prochaines semaines des fonctions qu'il occupe, a précisé dans la soirée le père Lombardi.

Source:

Tag(s) : #RELIGIONS

Partager cet article