Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un conflit majeur se profile à l’horizon, donc il y a du pognon à prendre, et le Japon veut sa part du gâteau, logique ! vu sur "les moutons enragés"

http://foreignpolicyblogs.com/wp-content/uploads/Yoshihiko-Noda-knows-how-007.jpg

Selon le journal « Yomiuri », le Premier ministre japonais serait sur le point d’assouplir l’interdiction de commercialiser des armes.

Le Premier ministre japonais, Yoshihiko Noda, serait en passe d’assouplir l’interdiction, en vigueur depuis des décennies, d’exporter des armes, écrit le journal Yomiuri vendredi. Une telle décision permettrait à l’industrie de l’armement nippon de prendre part à des projets multinationaux. Le ministre de la Défense, Yasuo Ichikawa, avait expliqué ce mois-ci s’attendre à une décision gouvernementale sous peu sur un tel assouplissement.

Le Japon a exposé en 1967 ses « trois principes » sur les exportations d’armes : interdiction de vente à des pays communistes, à des pays impliqués dans des conflits internationaux ainsi qu’à ceux sous le coup de sanctions des Nations unies. Ces règles ont cependant évolué vers une interdiction générale de la mise au point et de la production d’armes avec tout autre pays que les États-Unis, le principal allié du Japon, ce qui a entamé la compétitivité de l’industrie nippone de l’armement, laquelle ne représente que moins d’un pour cent de la production industrielle globale de l’archipel.

L’assouplissement en perspective permettrait au Japon, dont la Constitution s’appuie sur la notion de pacifisme, d’exporter des armes et des technologies vers des pays qui ont accepté les réglementations internationales sur les exportations d’armement, écrit vendredi le journal Yomiuri, qui cite des sources gouvernementales. L’assouplissement des interdictions permettrait à l’industrie japonaise de l’armement de s’associer à des projets multinationaux comme celui de l’avion de chasse F-35, dirigé principalement par Lockheed Martin, et permettrait à des fabricants d’armes comme Mitsubishi Heavy Industries de réduire leurs coûts. Parmi les autres fabricants d’armes japonais figurent Kawasaki Heavy Industries et IHI.

Source: lepoint.fr

Tag(s) : #AIR DU TEMPS

Partager cet article