Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Non mais ils sont dingues !!!

Chaque travailleur payant 71% d’impôt sur le revenu pour garantir la dette des états et donc la sécurité des banques, quand à la paupérisation du travailleur, ils s’en balancent pas mal à première vue puisque cette taxation ne concernerait pas uniquement les riches mais tous les travailleurs ! Bien sur, sont prioritairement pointés du doigt ici les Etats-Unis, mais la France peut elle échapper à cela alors qu’elle est directement concernée lorsqu’on lit cela?  « La plupart des « pays les plus riches » des nations de l’Ouest doivent maintenant emprunter de l’argent juste pour payer les intérêts sur l’argent qu’ils ont déjà emprunté« .

Ce qui est le cas de la France. Le gouvernement français n’a pour l’instant pas appliqué la baisse des salaires de 30% conseillé par le FMI, la BCE et Goldman Sachs, mais au niveau impôts, au point où ils en sont, qu’est-ce qui pourrait les arrêter à part une révolution…


impots

Le FMI vient de déposer une autre bombe.

Après avoir récemment suggéré un « impôt sur le capital one-off » (un impôt unique sur la fortune privée comme une mesure exceptionnelle pour rétablir la viabilité de la dette dans les pays insolvables),  il a appelé à des « meilleurs taux d’imposition sur le revenu pour maximiser les recettes ».

L’équipe de singes du FMI a pensé que les pays développés peuvent augmenter leur chiffre d’affaires global d’imposition en augmentant les taux d’imposition.

Ils ont pointé du doigt les États-Unis, ce qui suggère que le gouvernement américain pourrait maximiser ses recettes fiscales en augmentant les tranches d’imposition à hauteur de 71%.

Cela venant de l’un des grands magiciens du système financier mondial, cela pourrait être le signe le plus clair comme quoi le château de cartes est dangereusement proche de l’effondrement.

Pensez cela: les gouvernements solvables dont l’économie est en bonne santé ne vont pas chercher à voler 71% de la fortune d’autrui. Ils soulèvent ce point justement parce que ces gouvernements sont désespérés, et sans le sou.

Le ratio de la dette publique du PIB dans les économies avancées devrait atteindre un pic historique de 110% l’an prochain, comparativement à 75% en 2007.

C’est une augmentation vertigineuse. La plupart des « pays les plus riches » des nations de l’Ouest doivent maintenant emprunter de l’argent juste pour payer les intérêts sur l’argent qu’ils ont déjà emprunté.

C’est pourquoi nous pouvons nous attendre à plus de répression financière de la part des gouvernements désespérés et des institutions établies.

Cela signifie une fiscalité plus lourde. Plus de régulation. Plus de contrôles sur le crédit et des flux de capitaux.

Et ce n’est que l’aspect financier, la détérioration de notre liberté et de la liberté se poursuivra à un rythme accéléré.

Une personne peut-elle encore être considérée comme «libre» quand elle paye 71% de ce qu’elle gagne? Ou êtes-vous simplement un serf alors, n’existant que pour alimenter le système?

sic…

Votre épargne et les moyens de subsistance ne doivent pas être réduits en esclavage par des politiciens corrompus intéressés uniquement par le vol de votre richesse … tout cela pour garder leur parti destructeur survivre juste un peu plus longtemps. 

 

Source: zerohedge.com

Traduction libre et partielle par les moutons enrages

Tag(s) : #Crise de l'Euro

Partager cet article