Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Beaucoup de réactions suite à mon article de jeudi dernier (voir en dessous) sur le fait que les militaires français ont des retards de paiement, parfois de 10 mois sur leurs frais techniques et autres ajustements. En fait, policiers, pompiers, militaires, cheminots et même diplomates me disent que leur situation s'est gravement détériorée en l'espace d'un an. Un ami diplomate m'a expliqué que maintenant tout le personnel qui est en dessous de l'ambassadeur est souvent obligé de faire de la co-location . "Nous en sommes arrivés au niveau de ce que vivaient les diplomates africains en France" m'a t'il déclaré. Regardez par exemple les derniers témoignages:

 

Mr Nuriec: "j'ai une petite entreprise, où je fais parfois patienter mes client 4 ou 5 heures le temps de mes interventions. J'ai passé ainsi 5 heures à discuter avec un militaire qui m'a effectivement confirmé revenir tout juste d'Afghanistan, et ne pas avoir été payé du mois d'octobre, et une partie de septembre, soit 5000 euros. Au passage, il me fait savoir que des troupes en afghanistan sont prévues au départ encore en 2012. Il a surtout ajouté, voyant que je suivais l'actualité que cela allait très mal finir s'ILS ne recevaient pas leur paye!".

Soldat X: "Retard de paiement des primes de plus de 10 mois, primes OPEX impayées etc. ... Aujourd'hui une partie des primes d'une mission précédente nous manque toujours (1000 euros). Par la suite nous avons effectué des terrains et une mission Vigipirate jusqu'en juin 2011 dont les primes elles aussi n'ont pas été reglées. A chaque fois que l'on essaye de chercher où sont nos tunes et quand elles nous arriveront, on reçoit le meme discours: "On n'y peut rien, c'est la mise en place du nouveau logiciel de paiement qui prend du temps, tout DEVRAIT être reglé au mois de Janvier". Des amis très proches sont revenus mi-septembre d'une mission ONU au Liban, il leur manque toujours 2 mois de prime OPEX. Des histoires d'argent comme celles-ci dans l'armée on en entend tous les jours et certaines remontent meme à plusieurs années mais ces temps-ci il y a un réel abus.
Nous avons reçu la visite de CEMAT qui nous a annoncé que ce mois-ci 5.000 militaires sur les 15.000 que gère notre centre de paiement ne recevrait pas de paye, suite à la liquidation totale du budget de cette année et qu'ils attendaient celui de l'année prochaine... Info ou intox, là encore aucun moyen de vérifier. Je n'irai pas jusqu'a dire que les militaires se révoltent ou qu'un coup d'Etat est proche, loin de là, par contre les bonhommes n'ont désormais aucun scrupule à se mettre en arrêt maladie ... vu que c'est l'armée qui paie les gars arrêtés et cela ne change quasiment rien au bon fonctionnement du systeme militaire puisque hors mission; ... Ces histoires méritent d'etre médiatisées car je trouve abusif le fait d'engager à la pelle ces temps-ci des milliers de jeunes, de leur vendre du rêve avec des spots de pub et des slogans complétement à l'opposé de la réalité du monde militaire et qu'une fois dedans, ils se retrouvent comme nous tous le bec dans l'eau avec personne à qui se plaindre, personne pour les aider !

Gendarme Alexandre: "Je suis gendarme dans la réserve, j'écoute la video du 23 novembre où vous parlez d'un vétéran de l'armée anglaise qui s'est fait diminuer sa pension et vous mettez en garde les policiers et gendarmes de France; il y a 2 mois, certains gendarmes (d'active) ont reçu leur fiche de paye avec en entête ARMEE DE L'AIR! La somme était correcte mais pourquoi l'argent ne venait pas des fonds de la gendarmerie? Je rappelle que la gendarmerie depend du ministere de l'Interieur et plus de la Défense; c'est comme si Edf payait les ouvriers de Renault...

Mr Husser: "Suite à votre propos sur le non paiement des soldes dans l'armée, je peux vous dire que dans l'Education Nationale, c'est pareil; ma voisine qui est vacataire n'est toujours pas payé d'octobre je crois"

Mr Kilinc: "les agents de la SNCF ayant leur compte à la Banque Postale n'ont pas eu leur virement de salaire du mois de novembre, c'est un problème national. La situation devrait être résolue dans la journée. Des problèmes de tréso à la Banque Postale? Sachez aussi que mon épouse a envoyé un courrier accompagné de tous les documents demandés (y compris un RIB) pour clôturer un vieux livret A. Réponse de sa Caisse d'Epargne plusieurs semaines plus tard: merci de nous envoyer un RIB!!! De qui se moque-t-on? "

Lecteur de Nantes: "je suis agent Sncf, et tiens a vous dire, que la paie des cheminots est arrivée avec un jour de retard sur les comptes de la Banque Postale (plusieurs dans ce cas). Evidemment personne n'est responsable, la banque m'assurant que le virement Sncf a été fait en retard. Elle affirme que c'est un problème bancaire. J'ignore encore si les autres banques sont concernées (je vais questionner mes collègues). Pour ma part, la conséquence a été un découvert de 500 euros car le crédit maison, lui, est prélevé a temps. J'ai écrit a la Banque Postale pour mentionner que je refusais de payer des frais".

Un autre fidèle lecteur: "Je confirme votre précédent article "Les militaires ne sont plus payés". J'ai 2 frères dans l'armée qui n'ont toujours pas été payés; pour l'un de ses mois de réserve (3 mois d'attente, motif panne informatique), pour l'autre actuellement en opération extérieure, les paiements sont différés d'un à deux mois. Et ils sont nombreux dans ce cas là!"

Une lectrice nous signale que les étudiants bretons n'avaient pas touché non plus leur bourse: "Au 22 novembre, la mensualité de novembre de nombreux étudiants bretons n'a toujours pas été versée. Que se passe-t-il? Il est bien difficile de le savoir... Le mois de novembre est sur le point de s'achever et de nombreux étudiants attendent désespérément le versement de leurs bourses. La Bretagne n'est pas épargnée, comme le constatent les centres locaux des oeuvres universitaires (Clous). A Brest et Quimper, les appels téléphoniques d'étudiants inquiets affluent depuis quelques jours. "Nous en avons eu une trentaine ce matin", rapportait l'un des responsables brestois ce mardi ", lire ici le Telegramme de Brest.

 

Pendant ce temps, Daniel Bouton, ancien PDG de la SG, a écrit à Giscard d'Estaing, authentique, qu'il fallait punir les Français d'avoir trop emprunté, et que pour cette raison, il fallait leur donner une leçon en leur prenant l'Hôtel de la Marine, Place de la Concorde, lire ici l'article "L'ex-PDG de la Société Générale veut nous punir d'avoir trop dépensé? Un comble!" d'Olivier Berruyer sur Rue89. Bref, tant que les banquiers et les politiques touchent leurs bonus et leurs payes, tout va bien, le reste du peuple, les manants, eux, peuvent attendre. Ils n'ont pas les manettes ni le porte-monnaie.

Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com 2008-2011

Tag(s) : #Crise de l'Euro

Partager cet article