Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  
Pour notre part et selon nos sources, le chômage va continuer sa folle progression jusqu’en 2016… si, bien sûr, l’on tient jusque-là.
Selon le fmi, il n'y aura pas d'inversion de la courbe du chômage en france pendant le mandat de…


D’où la carte extrême droite que certains réseaux de pouvoir ont l’intention de jouer.
Certains réseaux d’information, qui ne se sont pas trompés auprès de notre rédaction depuis deux ans, annoncent près de 40% de chômage dans la plupart des pays européens faibles d’ici les trois prochaines années. D’aucuns certifient que contrairement à ce que racontent les moulins à propagande, la France sera dans une situation bien plus délicate que l’Espagne et l’Italie.

Du côté de l’Allemagne, le mirage de la puissante économie allemande ne durera pas. Quelques financiers de haut vol de Berlin ont pris leur envol vers d’autres cieux ces dernières semaines. Les récentes statistiques sur le chômage allemand mettent en évidence de futures difficultés d’embauches.

La volonté politique au service du nihilisme

 

Dans un tel contexte où la situation économique se dégrade, les autorités publiques accélèrent la pression fiscale et une dernière nouveauté dans le genre accroît le ras le bol des agriculteurs : taxer les propriétaires de rivières ! Il fallait y penser.

« La taxe serait annuelle, de 50 centimes par mètre linéaire de rivière.
Évidemment, ce sont les agriculteurs qui paieraient le plus. Pour les particuliers, on peut estimer en effet que la longueur d'une rivière passant chez eux est modeste, ou alors que l'on a affaire à de grands propriétaires fonciers qui pourront s'adjuger cette nouvelle taxe sans trop de problème. En revanche, pour les agriculteurs, avoir 200 mètres ou plus de rivière à travers champs, ça arrive relativement fréquemment... Et cela fera donc 100 euros ou plus à débourser, alors qu'ils entretiennent eux-mêmes les cours d'eau en question. D'ores et déjà, plusieurs agriculteurs au courant de ce projet ont décidé de rejeter cette nouvelle taxe. La passage d'une rivière dans une parcelle n'est déjà pas facile à gérer, à moins qu'il ne s'agisse d'une pâture... » (Source)

Plus que jamais, nous plongeons dans une phase délirante de matraquage à tout va !
 Les politiques matraquent le consommateur et discourent sur la reprise à venir, ainsi que sur la fin de la progression de la courbe du chômage. Maurice Allais, prix Nobel d’économie et interdit de s’exprimer dans la presse parisienne, voit ainsi toutes ses prévisions se réaliser au fil des mois maintenant.

Plus loin de nous, de méchants politiques islandais vont à l’encontre des socialistes, blindés pécuniairement.
C’est ainsi que l'Islande annule jusqu'à 24.000 euros de dettes par ménage.

Le gouvernement islandais a annoncé samedi un plan pour alléger les dettes des ménages ayant contracté un emprunt immobilier, à concurrence d'un peu plus de 24.000 euros chacun. « Actuellement, la dette des ménages équivaut à 108% du PIB, ce qui est élevé au plan international. (...) La mesure va doper le revenu disponible des ménages et encourager l'épargne », a affirmé le gouvernement dans un communiqué. Ce dernier n'a fourni aucun détail sur son financement.

Cette mesure sera t-elle suivi par d’autres gouvernements ?
Certainement pas par ces beaux parleurs qui ont prétendument soif de justice sociale tout en cherchant à satisfaire les mondialistes généreux donateurs de leurs campagnes électorales…

Lettre LIESI
 

Tag(s) : #Crise de l'Euro

Partager cet article