Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Image alerte - avertissement problème alerter avertir signal alarme sirène  L'agence de notation estime que la France va être, à son tour, touchée par une des coûts de financement.
 L'agence de notation Egan-Jones, moins connue que S&P, Moody's ou Fitch, a annoncé, jeudi, à avoir abaissé la note de la France de «A-» à «BBB+», évoquant des projections montrant une hausse des coûts de financement du pays, à mesure que la crise de la dette de la zone euro perturbe les marchés financiers. «Pour l'essentiel, au cours de 18 derniers mois, la France a été épargnée par une hausse des coûts de financement», souligne Egan-Jones, qui a attaché une perspective négative à la note de la France. «Ceci étant dit, à mesure que la crise évolue, nous pensons que la France va être mise sous pression. La détérioration des métriques de crédit de la France, rajoutée au soutien nécessaire, pour les banques françaises, devraient mettre le pays sous pression». Moody's et Fitch notent encore toutes deux la France «AAA», la plus haute possible, Standard & Poor's est à «AA+». Les trois principales agences de notation ont, chacune, une perspective négative.
Tag(s) : #Crise de l'Euro

Partager cet article