Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'Iran menace de détruire les bases US et d'attaquer Israël

Au lendemain des essais de ses missiles balistiques Téhéran a menacé, mercredi, de détruire toutes les bases militaires des Etats-Unis au Proche-Orient et de frapper sur Israël en cas d'agression contre l'Iran.

Le commandant de l'aviation du Corps des gardiens de la révolution islamique, Amir Ali Hajizadeh, a déclaré que les bases des Etats-Unis et Israël étaient des « cibles faciles » pour les missiles iraniens dont les plus puissants ont une portée de 2 000 km.

Mardi, les militaires iraniens ont réalisé les essais de plusieurs types de missiles dont certains ont un rayon d'action suffisant pour atteindre Israël. source

 

 

 

Iran: Plus de 1.000 missiles balistiques capables d'atteindre les bases américaines

*  C'est assez clair!  Merci pour les précisions! 
Quelques jours seulement après la rupture des négociations avec l'Occident sur le programme nucléaire de l'Iran, le commandant en chef adjoint de la Garde révolutionnaire a annoncé qu'il y aura bientôt la guerre - et que Dieu fera en sorte que ses forces seront victorieuses.
La dernière série de pourparlers entre l'Iran et le P5 +1 (les États-Unis, la Grande-Bretagne, France, Chine, Russie et Allemagne) a pris fin à Moscou la semaine dernière sans aucun accord sur le programme nucléaire iranien illicite.
Le général Hossein Salami, dans une entrevue télévisée, se vantait que l'Iran a le contrôle complet de tous les intérêts des ennemis dans le monde entier et qu'elle est sur ​​le chemin pour atteindre l'équivalent des puissances mondiales. Le commandant a souligné que le programme nucléaire de l'Iran est irréversible, a rapporté l'agence de nouvelles de la République islamique.
Salami a déclaré  que la guerre est inévitable, et que les forces iraniennes sont prêtes.

Les sanctions actuelles ne feront que contribuer aux progrès de l'Iran et les missiles balistiques iraniens peuvent viser des transporteurs de l'ennemi avec une précision de 100 pour cent", a-t-il averti l'Occident.  Toutes les bases américaines dans la région sont la cible de missiles et seront attaquées si l'Amérique devait frapper l'Iran.
Les Gardiens de la Révolution ont plus de 1000 missiles balistiques capables d'atteindre toutes les bases américaines dans la région, toutes celles d'Israël et certaines capitales en Europe. En collaboration avec la Chine et la Corée du Nord, ils travaillent également sur des missiles balistiques intercontinentaux.
Salami a déclaré que les gardes sont en alerte maximale. 
Salami a répété que les gardes sont prêtes pour la guerre, qui est proche, et elle sera très difficile, "Nous avons foi en Allah."

Un autre signe que les responsables iraniens s'attendent à la guerre, le chef suprême iranien a appelé mercredi toutes les factions du régime, politiques et militaires, à s'unir et à rester fermes dans la défense de l'Islam pour faire face aux «puissances arrogantes».
Se référant aux sanctions sur l'Iran, Khamenei a déclaré, "l'Amérique elle-même est entourée par de graves problèmes, qui ne peuvent être résolus. Leur principal objectif est de séparer la république islamique de l'appui de son peuple. …  Si Allah le veut ..., cette conspiration sera également défaite. "
Source:

 

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Les Etats-Unis ne permettront pas à l'Iran de fermer le détroit d'Ormuz

 

Les Etats-Unis n'admettront pas que l'Iran ferme le détroit d'Ormuz en représailles aux sanctions contre les importations du pétrole iranien par les pays de l'UE, a déclaré mardi Victoria Nuland, porte-parole du Département d'Etat. Une telle décision violerait, selon elle, les lois internationales car le détroit fait partie des eaux internationales.

Les Etats-Unis ont déployé dans le Golfe deux groupes navals composés de deux porte-avions nucléaires dont chacun embarque 48 avions, de deux croiseurs lance-missiles, de cinq destroyers et de deux sous-marins nucléaires. Chaque groupe est armé de 100 missiles de croisière d'une portée de 1 600 kms.

Il y a également un groupe d'expédition et des navires américains participant aux opérations anti-pirates.

Il n'y a peu, les Etats-Unis ont envoyé dans la région un destroyer capable de détruire les missiles balistiques. /L source

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Contrairement à ce que dit l'article du parisien, nous on a d'autres infos...

missile_iran.jpg
Photo datée du 28 juin 2011 lors de la précédente campagne de manoeuvres Prophète 6. Tir d'un missile Ghadr,
version modifiée du Shahab 3. | AFP PHOTO/MEHR NEWS/RAOUF MOHSENI

Nouvelle démonstration de force de l'Iran. Téhéran vient de procéder à une série de tirs de missiles balistiques, dont certains capables de frapper Israël, lors d'exercices dans le centre du pays simulant l'attaque d'une « base étrangère » dans la région. Un message directement adressé aux «nations aventureuses », Israël et Etats-Unis.

« Des missiles Shahab 1, 2 et 3, Qiam, Fateh et Tondar ont été tirés dans le cadre des manoeuvres Grand Prophète 7 », a annoncé ce mardi la chaîne de télévision en arabe Al Alam. Le Shahab 3, d'une portée de 2 000 km, est l'un des missiles balistiques de la panoplie iranienne capable d'atteindre Israël ou les bases américaines au Moyen-Orient. Les autres missiles ont des portées variant entre 200 et 750 km.

Menées par les Gardiens de la révolution, la garde prétorienne du régime, ces manoeuvres de trois jours, qui doivent s'achever mercredi, sont destinées à « envoyer un message aux nations aventureuses » qui seraient tentées d'attaquer l'Iran, selon le général Amir Ali Hajizadeh, commandant des forces missilières iraniennes. Organisées dans le Dasht-e-Kavir, désert du centre de l'Iran où a été construite « une réplique d'une base aérienne » appartenant à une « force extérieure à la région », elle doivent permettre de vérifier la précision et l'efficacité des tirs de ces missiles, a précisé Téhéran.

Menaces de représailles

Les dirigeants iraniens menacent régulièrement de frapper non seulement Israël, mais également les bases américaines dans le Golfe et au Moyen-Orient si l'Iran est attaqué. Israël et les Etats-Unis ont évoqué à plusieurs reprises ces derniers mois l'éventualité de frappes contre les sites nucléaires iraniens en cas d'échec des efforts diplomatiques des grandes puissances pour convaincre Téhéran de réduire son programme nucléaire controversé.

Les négociations ont repris en avril après 15 mois de blocage, mais trois rounds de négociations à Istanbul, Bagdad et Moscou n'ont pas permis de sortir de l'impasse, accroissant les risques d'une confrontation militaire. Les missiles constituent le seul armement de l'Iran capable de frapper des objectifs hors de ses frontières en l'absence d'une aviation moderne ou d'une marine de haute mer assez puissante.

Nouvelle réunion avec l'Iran mardi

Cette démonstration de force intervient alors qu'une nouvelle réunion, au niveau des experts, est prévue ce mardi à Istanbul entre l'Iran et le groupe des 5+1 - Etats-Unis, Russie, Chine, France, Grande-Bretagne et Allemagne - pour essayer de faire avancer le dossier. Elle coïncide aussi avec la commémoration de l'anniversaire de la catastrophe de l'Airbus d'Iranair abattu par erreur par un navire de guerre américain au dessus du Golfe le 3 juillet 1988. Cette catastrophe avait fait 290 morts.

Il n'existe aucune information fiable et précise sur le nombre de missiles que l'Iran possède. Téhéran affirme que sa panoplie comprend une cinquantaine de modèles différents, pour la plupart dérivés d'engins russes, chinois ou nord-coréens. Selon des experts occidentaux, l'Iran disposerait au moins de plusieurs dizaines de missiles balistiques Shahab 3 et Sejil 2, capables de frapper Israël ou des objectifs américains.

 

 

 

© reuters.

L'Iran a tiré une série de missiles balistiques, dont certains capables de frapper Israël, lors d'exercices dans le centre du pays simulant l'attaque d'une "base étrangère" dans la région, ont annoncé mardi les médias.

"Des missiles Shahab 1, 2 et 3, Qiam, Fateh et Tondar ont été tirés dans le cadre des manoeuvres Grand Prophète 7", a annoncé la chaîne de télévision en arabe Al Alam.

Le Shahab 3, d'une portée de 2.000 km, est l'un des missiles balistiques de la panoplie iranienne capable d'atteindre Israël ou les bases américaines au Moyen-Orient. Les autres missiles utilisés dans cet exercice ont des portées variant entre 200 et 750 km.

Ces manoeuvres de trois jours, menées par les Gardiens de la révolution, la garde prétorienne du régime, sont destinées à "envoyer un message aux nations aventureuses" qui seraient tentées d'attaquer l'Iran, selon le général Amir Ali Hajizadeh, commandant des forces missilières iraniennes.

Organisées dans le Dasht-e-Kavir, désert du centre de l'Iran où a été construite "une réplique d'une base aérienne" appartenant à une "force extérieure à la région", elle doivent permettre de vérifier la précision et l'efficacité des tirs de ces missiles, a précisé Téhéran.source

 

 

L'Iran envisage de bloquer le détroit d'Ormuz

 

 

Iran

En réponse à l’introduction des sanctions par l'UE, le Comité de la sécurité nationale et de la politique internationale de l'Iran a élaboré un projet de loi du blocage du détroit d'Ormuz pour les pétroliers qui se dirigent vers les pays qui ont soutenu les sanctions contre Téhéran, rapportent ce lundi les médias iraniens.

Plus de 20% du pétrole mondial se déplace à travers du détroit d'Ormuz chaque jour.

iran

Les États-Unis et l'UE sont les plus grands importateurs de pétrole des pays du golfe Persique.Plus tôt, l'Iran a menacé à plusieurs reprises de bloquer le détroit d'Ormuz dans en cas d'une menace venant des États-Unis et ses alliés arabes dans le Golfe Persique. source

© Collage : La Voix de la Russie
Imprimer l'article Recommander à un ami Ajouter au blog
Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article