Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'organisation terroriste Mouvement islamique d'Ouzbékistan a rejoint le groupe Etat islamique qui agit en Irak et en Syrie.
source

ouille !

et ISIS avance vers et contre la Russie et la Chine.


d'une part pour soulever les musulmans russes contre l'état russe mais aussi pour couper les tuyaux gaziers russos-chinois !

et couper tout commerce Russie/Chine ! la Route de la Soie sera à ISIS ? :




L'Ouzbékistan est riche en ressources minières. En effet, tous les minéraux connus jusqu'à nos jours y ont été découverts. En outre, la République occupe un rang important sur le plan mondial en termes de réserves en or, argent, bronze, plomb, zinc, gaz naturel et pétrole.


Le pays a développé une importante base industrielle qui représente l’industrie aéronautique et automobile, 45% de l'économie nationale et dont les principaux secteurs d'activité sont: l’industrie aéronautique et automobile, la fabrication des machines-outils, l'industrie textile, la production gazière, la transformation de métaux non ferreux, la fabrication d'appareils électriques, d'appareils électroniques et de télécommunications, le raffinage du pétrole, l’industrie du coton et l'industrie agro-alimentaire.

Pays à la civilisation millénaire, l'Ouzbékistan abrite d'innombrables monuments historiques – plus de 4000. Les bibliothèques, les centres culturels et les musées conservent un grand nombre de manuscrits et de pièces rares qui datent de l'antiquité et qui témoignent d'un passé riche en patrimoine du peuple ouzbek.

Les plus ancienes villes de l’Ouzbekistan - Samarkand (2750 ans), Boukhara (2500 ans), Khiva (2500 ans), Tashkent (2200 ans), Karshi (2700 ans), Margilan (2000 ans). Ainsi, l'Ouzbékistan célèbre depuis dix huit ans, sous les auspices de l'UNESCO, la création de ces villes mondialement connues.

Avec l'indépendance, la République d'Ouzbékistan a acquis un statut important au sein de la communauté internationale. Le pays est membre de l'ONU et d’autres organisations régionales et internationales.

source

Manicore/Ouzbékistan

 
 source (et l'eau ?)


 Toi qui aime halluciner, un vieil article de 2008 où ....TOUT est dit !

 Les ministres des affaires étrangères du Kazakhstan, de l'Ouzbékistan, du Tadjikistan, du Turkmenistan et du Kirghizstan ont donc été conviés à Paris par leur homologue français, Bernard Kouchner, au titre de la présidence française du Conseil européen. Etaient également présents le haut représentant de l'UE Javier Solana, la commissaire européenne Benita Ferrero Waldner, et le chef de la diplomatie turque, Ali Babacan.

EU teint à intensifier une coopération avec ces républiques, dont l'importance stratégique tient à leur positionnement géographique aux confins de la Russie, de la Chine et de l'Afghanistan, ainsi qu'à leurs capacités énergétiques.

L'idée est de poursuivre l'initiative lancée en 2006 par l'Allemagne : mettre en place une "stratégie" de l'UE en direction de l'Asie centrale. Trois thèmes principaux ont été retenus : la prévention du terrorisme et de la prolifération nucléaire, la lutte contre les trafics, la sécurité énergétique.

Le "forum" de Paris apparaît comme l'occasion de faire progresser le dossier du gazoduc Nabucco, projet soutenu par l'UE et censé relier un jour l'Azerbaïdjan à l'Europe via la Turquie, en contournant la Russie par le sud. Les fonds manquent pour le financer et les incertitudes sont lourdes quant à sa faisabilité. De nombreux experts et diplomates commentent que Nabucco ne sera jugé rentable qu'à la condition que du gaz russe et/ou iranien passe un jour dans ce tube.

La Russie et la Chine se sont par ailleurs employées à "préempter" l'accès aux réserves de gaz du Turkménistan, le plus gros producteur de la région, ce qui rend les chances des Européens sur ce marché bien aléatoires. D'autant que la connexion de l'Asie centrale au réseau de gazoducs européens, en évitant la Russie, reste virtuelle. Tout projet de tube sous la Caspienne, reliant le Turkménistan à l'Azerbaïdjan - et donc potentiellement, à Nabucco - dépend notamment de la résolution du problème du statut juridique de la mer Caspienne, en suspens depuis 1991.

Pour les pays de l'UE engagés militairement en Afghanistan, soigner les relations avec ces Républiques présente un intérêt plus immédiat. L'Ouzbékistan, le Tadjikistan et le Kirghizstan abritent des bases militaires utilisées par la coalition internationale qui combat les talibans. L'Asie centrale est aussi le principal conduit pour les exportations de drogue afghane vers l'Europe.
source
--------------------------------------------------------------------------------------

c'est la guerre, la vraie !!!!!!!! 
Tag(s) : #CONFLICTS DANS LE MONDE

Partager cet article