Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

l'esprit est comme un parapluie = ne sert que si il est ouvert ....Faire face à la désinformation


FRANCE = Pesticides : une contamination généralisée de l'environnement

Publié par Brujitafr sur 5 Octobre 2014, 06:54am

Catégories : #NATURE - ECOLOGIE

http://greenplanetethics.com/wordpress/wp-content/uploads/2012/06/pesticide-food-2.jpg

 

Ça ne s'arrange pas sur le front des pesticides. La contamination des cours d'eau et des nappes souterraines s'est généralisée en France. L'agence de l'eau Rhône-Méditerranée-Corse (RMC) a le courage de le dire : elle en a recensé 150 produits différents dans les près de 3 000 cours d'eau du Sud-Est de la France - majoritairement des herbicides - , soit à peu près autant tous les ans depuis 2008.

 

 

 

 

« Non seulement leur nombre reste stable, mais les concentrations ne faiblissent pas non plus, souligne Martin Guespereau, directeur général de cet établissement public. Leurs taux atteignent parfois jusqu'à 200 fois la norme de l'eau potable. Je veux insister sur ce constat inquiétant. »
L'agence de l'eau RMC couvre 25 % du territoire français et 13 000 km de cours d'eau, elle représente 14 millions d'habitants, 20 % de l'activité agricole et industrielle nationale, ce qui la rend relativement représentative du territoire français. Or son constat est irréfutable : alors que la pollution venue des agglomérations diminue grâce à l'amélioration des stations d'épuration, le chantier des pesticides en revanche est en panne : 15 millions d'analyses réalisées régulièrement pendant ces six dernières années le montrent.

 

Claim: Chemical pesticides and fertilizers are polluting the ocean

 

 

36 pesticides interdits

Mais il y a pire : dans un quart des analyses, on retrouve des substances prohibées, pour certaines depuis dix ans. Sur cette palette de pesticides, l'agence en a identifié 36 interdits depuis au moins 2008. Et il apparaît clairement qu'il ne s'agit pas de quelques traces persistantes, mais bien d'utilisations renouvelées. Les prélèvements effectués six à douze fois par an indiquent en effet des pics au moment des épandages d'herbicides.

Les concentrations records de terbuthylazine, de simazine et d'atrazine correspondent systématiquement à la saison de traitement des vignobles et des grandes cultures. Dans certaines stations des zones viticoles du Beaujolais et de Bourgogne, ainsi que du Languedoc-Roussillon, ces substances sont présentes dans plus de la moitié de leurs analyses.



On trouve en particulier du glyphosate dans les trois quarts des rivières du Sud-Est ! Pas étonnant puisqu'il s'agit du principe actif du Roundup, un produit-phare en tête des ventes de pesticides dans les bassins Rhône-Méditerranée et de Corse où il s'en vend... plus de 4 000 tonnes par an.

Le sous-sol n'échappe pas à la contamination. Ces six dernières années, les pesticides ont rendu 58 nappes souterraines impropres à la fourniture d'eau potable. Principal accusé cette fois : l'atrazine pourtant interdite depuis 2003.

Or rappelle Martin Guespereau : « Les herbicides continuent leur vie dans les cours d'eau, où ils ont un effet dévastateur sur les petits invertébrés et la flore aquatique. Ils sont donc dévastateurs pour les fonds de rivière qui ne peuvent plus remplir leur rôle de filtre vis-à-vis de la pollution. Ces phytosanitaires peuvent en outre générer des proliférations de bactéries toxiques, » alerte-t-il.

Déséquilibres biologiques

Les pesticides sont les principaux responsables du déclassement des cours d'eau dans ce vaste secteur du Sud-Est, juste avant l'altération physique des cours d'eau. Lorsqu'une rivière perd son régime naturel, lorsque ses rives sont bétonnées, lorsqu'elle est coupée par de multiples ouvrages et que son débit pâtit d'importants prélèvements hydroliques, la vie de la faune et de la flore est perturbée. Non seulement ces déséquilibres biologiques apparaissent dans 60 % des cas, selon l'agence, mais la défiguration des lits de rivière aggrave les inondations.


eau du robinet, cool en AUXOIS - Pesticides et HPA


Les comparaisons avec les autres régions françaises sont difficiles, car l'agence RMC est la seule à faire preuve d'autant de transparence. Cette dernière estime cependant que, selon les critères de la directive-cadre européenne sur l'eau de 2000, la moitié de ses cours d'eau peut être considérée comme en « bon état écologique ».

Globalement, 16 % d'entre eux ont progressé en quatre ans. Les poissons sont partiellement de retour dans l'axe rhodanien, notamment des jeunes anguilles. Il y a moins de rivières classées « médiocres » qu'en 2008, mais la catégorie « très bon état » reste bien peu fournie.

Comme il serait dommage de ne pas saluer les efforts accomplis, au risque de décourager tous les acteurs, l'agence RMC lance un label « Rivière en bon état » que les élus locaux ne manqueront pas d'installer au bord de leurs routes à partir du printemps 2015. Si la qualité de leurs rus et torrents le mérite et maintient au moins trois années consécutives.

 

source

 

Pesticides : la France premier consommateur en Europe

Commenter cet article

zelectron 05/10/2014 09:32


Des milliards d’abeilles disparaissent en silence et c’est toute la chaîne alimentaire qui est en danger. Les abeilles ne produisent pas seulement du miel:
elles sont une grande force de travail invisible qui pollinise 75% des plantes que nous cultivons. Dans quelques jours, les États-Unis pourraient faire un pas crucial vers l'interdiction de ces
pesticides toxiques qui sont en train de les tuer.

Nous savons que nous pouvons obtenir l’interdiction de ces produits -- après une énorme campagne d’Avaaz l’an dernier, l’Union Européenne a interdit ce type
de poison, accusé par de nombreux scientifiques d’être à l’origine de la disparition des abeilles. En ce moment-même, l’industrie chimique mène un lobbying acharné pour freiner le gouvernement
américain. Nos alliés disent pourtant qu’une pression massive de la part du public pourrait faire basculer l’équilibre des forces vers l'interdiction de ces pesticides. Mettons-leur cette
pression! Si les États-Unis agissent, cela créera un effet domino qui entraînera d'autres pays à faire de même.

Il n’y a pas de temps à perdre -- le groupe de travail sur les abeilles de la Maison Blanche annoncera bientôt ses propositions. Il ne s’agit pas
seulement de sauver les abeilles, mais aussi de notre survie. Signez dès maintenant cette pétition urgente, et construisons ensemble un énorme buzz pour appeler les Etats-Unis à mettre ces tueurs
chimiques hors-la-loi, avant que les abeilles ne disparaissent:

https://secure.avaaz.org/fr/save_the_bees_us_pet_loc/?bqeKTgb&v=47231

Les abeilles sont indispensable à la vie sur Terre: chaque année, elle pollinisent les plantes et les cultures pour une valeur estimée à 40 milliards de
dollars. Si nous ne faisons rien pour que la pollinisation continue, beaucoup de nos fruits, de nos légumes et de nos noix préférés pourraient disparaître des étalages, ainsi qu’un
tiers de notre nourriture.

Les dernières années ont vu un déclin brutal des populations d’abeilles et certaines espèces se sont d’ores et déjà éteintes. En Californie (le premier
Etat producteur de nourriture des Etats-Unis), les apiculteurs perdent un tiers de leurs abeilles chaque année. Les scientifiques ont cherché des réponses en vain. Alors que certaines
études, souvent financées par les industries chimiques, prétendent que le déclin des populations résulte de la combinaison de facteurs tels que les maladies, la perte de l’habitat et des
produits toxiques, des recherches indépendantes et solides concluent que les pesticides néonicotinoïdes sont à la source du problème.

C’est cette évidence ainsi qu’une campagne efficace d’Avaaz et de ses partenaires qui a eu raison de ces pesticides dans l’Union Européenne. L’Agence de
Protection de l’Environnement américaine (APE) est censée réguler les toxines auprès du Congrès, mais cette Agence est sous influence des grosses industries chimiques et cela fait des années que
leur travail est biaisé. Aujourd’hui, le ‘groupe de travail en charge des questions de pollinisation’ à la Maison Blanche a le pouvoir d'amener l’APE à annuler l’autorisation de ces pesticides
afin qu’ils ne puissent plus être vendus aux Etats-Unis. Saisissons cette chance!

Le groupe de travail remettra prochainement son rapport. Nous sommes déjà 3 millions à travers le monde à soutenir cette campagne. Ensemble,
construisons une pétition unique dans l'histoire et allons jusqu'à 3,5 millions de voix pour sauver les abeilles! À l'occasion de la remise de cet appel, nous mènerons des actions de
plaidoyer stratégiques et nous utiliserons les médias pour mettre fin aux petits arrangements qui ne bénéficient qu’aux grandes multinationales. Signez cette pétition urgente:

https://secure.avaaz.org/fr/save_the_bees_us_pet_loc/?bqeKTgb&v=47231

Nous ne pouvons plus nous permettre de laisser notre fragile chaîne alimentaire entre les mains des industries chimiques et des législateurs qu’elles ont
dans leur poche. Interdire ces pesticides, c’est faire un premier pas vers un monde plus sûr pour nous mais aussi pour toutes les espèces qui nous sont essentielles et chères.

Avec espoir,

Terra, Alex, Alice, Ari, Nick, Laila, Marigona, Ricken et le reste de l’équipe Avaaz

MORE INFORMATION:
  
Les abeilles sont tombées comme des mouches aux États-Unis (Libération)
http://www.liberation.fr/sciences/2013/05/07/les-abeilles-sont-tombees-comme-les-mouches-aux-etats-unis_901646 

Comment le lobby des pesticides se bat pour les néonicotinoïdes (Le Journal de l’Environnement) 
http://www.journaldelenvironnement.net/article/comment-le-lobby-des-pesticides-se-bat-pour-les-neonicotinoides,34147 

L’EFSA identifie les risques associés aux néonicotinoïdes pour les abeilles (EFSA)
http://www.efsa.europa.eu/fr/press/news/130116.htm 

Disparition des abeilles: à quoi ressembleraient nos supermarchés? (Huffington Post) 
http://www.huffingtonpost.fr/2013/06/17/disparition-abeilles-supermarches-produits-pollinisation-_n_3452711.html 

Pesticides: les preuves du danger s'accumulent (Le Monde)
http://www.lemonde.fr/planete/article/2013/06/13/pesticides-les-preuves-du-danger-s-accumulent_3429549_3244.html 

En France, la production de miel est en chute libre (Le Monde)
http://www.lemonde.fr/planete/article/2014/02/13/en-france-la-production-de-miel-est-en-chute-libre_4365160_3244.html 






Soutenez le mouvement Avaaz!




Nous sommes entièrement financés par les dons et ne recevons aucune subvention de la part de gouvernements ni d'entreprises.



Brujitafr 05/10/2014 10:09



bonjour Zelectron ,


vous devriez vous renseigner sur Avaaz ......



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

<