Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le point d'indice qui sert de base au calcul de la rémunération des fonctionnaires ne sera pas revalorisé cette année, a annoncé ce jeudi la ministre de la Fonction publique Marylise Lebranchu.

 

Marylise Lebranchu, ministre de la Fonction publique, à l'Élysée, le 17 mai 2012.
Marylise Lebranchu, ministre de la Fonction publique, à l'Élysée, le 17 mai 2012.
REUTERS/Jacky Naegelen

La ministre de la Fonction publique Marylise Lebranchu a annoncé jeudi qu'il n'y aurait pas de revalorisation en 2013 du point d'indice qui sert de base au calcul de la rémunération des fonctionnaires. "Il n'y aura pas de remise en cause du gel du point d'indice pour 2013", a dit la ministre à la presse à l'issue d'une rencontre avec les syndicats de la fonction publique.

Elle a néanmoins annoncé des "mesures immédiates" pour les catégories C, c'est à dire les plus basses rémunérations, pour améliorer leurs carrières. Le coût de ces mesures, a-t-elle précisé, devrait être pour les trois fonctions publiques (Etat, territoriale, hospitalière) de quelque 16 millions d'euros. Les syndicats de fonctionnaires espéraient vivement que la rencontre de jeudi avec leur ministre débouche sur des augmentations pour les 5,2 millions d'agents.

Le point d'indice n'a pas bougé depuis une revalorisation de 0,5% en 2010, entraînant, soulignent-ils, une détérioration de leur pouvoir d'achat.L'emploi et l'abrogation de la journée de carence -- non indemnisée -- figurent également à leur cahier de doléances. Mais la ministre met régulièrement l'accent sur les "contraintes budgétaires" pesant sur le gouvernement. en annonçant néanmoins des mesures "immédiates" pour les plus basses rémunérations. source

Tag(s) : #ECONOMIE - FINANCE

Partager cet article