Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

l'esprit est comme un parapluie = ne sert que si il est ouvert ....Faire face à la désinformation


Exclusif = SNCF: l'autre déraillement du 12 juillet

Publié par Brujitafr sur 18 Juillet 2013, 05:41am

Catégories : #ACTUALITES

Le jour du déraillement du train Paris-Limoges, la SNCF a été confrontée à un acte de malveillance dans une gare de la Haute-Vienne.

La catastrophe de brétigny pouvait être pire ! Et la défaillance d'une pièce de l'aiguillage a…

En cause: le démontage d'une "éclisse", le même type de pièce qu'à Brétigny-sur-Orge, où les investigations sur les circonstances du drame suivent leur cours.

 

Alors que les enquêtes se poursuivent sur les causes du déraillement d’un train à Brétigny-sur-Orge (Essonne), nous apprenons que la SNCF a été victime, le même jour, d’un acte de malveillance sur le même axe Paris-Limoges, du côté de la gare de triage de Saint-Sulpice Laurière, dans la Haute-Vienne.

Une locomotive du groupe nucléaire Areva, qui circulait à vitesse réduite, a déraillé à proximité du lieu-dit du Pradelet, à 30 km au nord de Limoges, a-t-on appris auprès d’Areva. D’après des techniciens de la SNCF, des éclisses (lourdes pièces d’acier) et des boulons ont été démontés et retrouvés sur le bas-côté. L’acte de malveillance ne fait aucun doute.

Areva entrepose sur ce site de l’uranium appauvri provenant de Pierrelatte, où se trouve une partie du complexe nucléaire de Tricastin. L’uranium appauvri y est transporté dans des conteneurs acheminés en train. Au moment du déraillement toutefois, aucun transport d’uranium n’était en cours.

La SNCF a déposé plainte pour «mise en danger de la vie d’autrui» et Areva pour sa part a déposé une plainte contre X pour sabotage.

Dans l’affaire de Brétigny-sur-Orge, une éclisse est également à l’origine du drame qui a fait 6 morts et une trentaine de blessés.


Sources : Youtube / L’Express / 20minutes / Le Journal du Siècle

L'outrage de bretigny couvert par les politiques et la majorite des medias

L'outrage de bretigny couvert par les politiques et la majorite des medias

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

<