Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Des heurts ont eu lieu autour de la gare de Brétigny-sur-Orge, entre les forces de l'ordre et des curieux qui tentaient de passer le périimètre de sécurité mis en place après l'accident. Des membres du Samu ont aussi étét caillassés, des victimes dépouillées.

 

Si vous n'avez pas voulu voir que la racaille xxxxxx a bien déclaré la guerre à la France, ce qui s'est passé après l'accident du train de Brétigny devrait vous faire réfléchir tant c'est symptomatique. Les policiers, pompiers et ambulanciers qui ont été les premiers à arriver sur la scène se sont fait caillasser par une bande de racailles de la cité du coin pour leur permettre de dépouiller les passagers... Ecoutez bien la réaction écoeurée de Nathalie Michel, policière et syndiquée Alliance, sur Europe 1 ici, lien.

C'est la razzia, une vieille tradition guerrière qui consiste à vider les poches et à arracher les dents en or des ennemis tués ou blessés sur le champ de bataille. Vous avez d'ailleurs un exemple de scène dans le film Jeanne d'Arc. Là, l'ennemi, ce furent des Françaises et Français, décapités ou bien écrabouillés par les tôles métalliques des wagons. Bref, le temps que les secours arrivent, entre 7 et 10 minutes, et le groupe, bien plus rapide, a pu vider les poches des inconscients et des blessés alors que les autres survivants étaient en état de choc. Cet épisode vous rappelle aussi l'attaque du bus de touristes au pied de la Tour Eiffel...

Le plus extraordinaire fut le commentaire de Cuvillier, le ministre des Transports, comme de Pepy, patron de la SNCF, qui ont tous deux expliqué, un peu gênés quand même, qu'il ne s'est rien passé... Circulez, il n'y a rien à voir, juste des gentils "jeunes" qui sont venus prendre des nouvelles de la santé des mourants...

Tiens??!! La policière du syndicat Alliance a donc raconté des mensonges sur Europe1? Ainsi que les autres témoins secouristes??? Avec la gauche bien pensante, la racaille a tous les droits, y compris celui de vider les poches des morts. Heuresement, la police est arrivée rapidement. Le seul petit barbare qui s'est fait atrapper la main dans le sac va sans doute écoper d'un avertissement solonnel comme ses petits copains de potes de Grigny. Fabuleux...

Mais Brétigny est encore plus fort que la gare de Grigny, que le TGV attaqué à Marseille ou les attaques du train Corail d'Orléans. Cela fait beaucoup d'attaques de trains ces derniers temps, vous ne trouvez pas? C'est comme des attaques de caravanes dans le désert... Il faut relire Lawrence d'Arabie, c'est très intéressant. A Brétigny, comme à Grigny, ils n'avaient plus qu'à se servir. Et ça tombe bien, ils étaient déjà sur place...

Reuters, sous la plume de Thomas Morel et Guillaume Biet, écrit: "Les pillards tentaient de voler les téléphones portables des victimes ... pompiers et policiers qui tentaient de porter secours aux victimes du déraillement ont fait face à des jets de pierres d'un petit groupe de jeunes. A l'origine de l'agression, des pillards, venus voler sur les corps des morts et des blessés ce qu'ils pouvaient emporter"...

Si pour le Ministre des Transports il ne s'est rien passé, notez que vous n'avez pas entendu, non plus, des déclarations de ce même ministre inconnu ni dans le cas de Grigny, de Marseille ou d'Orléans... Amusant, non? qu'il la ferme toujours...Le Parisien le crucifie avec une autre information factuelle, lisez bien:

 

"vers 18h30, alors que les secours se déployaient en masse autour de la gare, près de 200 curieux avaient pris place autour du périmètre de sécurité établi par les forces de l'ordre ... Rapidement, une cinquantaine de jeunes gens (notez l'usage de "jeunes gens" plutôt que racaille par exemple) "s'en sont pris à la police, tentant de forcer le barrage mis en place (écoutez le témoignage de notre journaliste sur place). Des CRS sont alors intervenus, pour repousser d'une centaine de mètres le périmètre de sécurité. C'est à ce moment-là que des heurts ont eu lieu avec une partie des jeunes, dont certains ont commencé à caillasser plusieurs véhicules du Samu"...

Mais pour le ministre socialiste, il ne s'est rien passé... Il est pas au courant, il n'était pas là au début... Dingue! Jamais on n'a eu un gouvernement de faux-c... pareil. Voyez la suite:

 

"Un secouriste s'est ainsi également fait voler son téléphone portable. Certaines sources policières affirment, par ailleurs, que des victimes de l'accident et une journaliste ont été elles aussi, dépouillées de leurs sacs à main ou téléphones".

Cliquez ici pour lire l'article du Parisien avec l'audio... et lisez surtout les commentaires. Un exemple parmi tant d'autres: "Jean-Michel: Voilà pourquoi j'ai quitté la France pour vivre au Québec, là où même si j'oublie de fermer ma voiture ou ma maison, je n'ai pas peur, là où la police inspire du respect, là où on ne contrevient pas à la loi sans une sanction lourde et un dossier criminel sur le dos, là où arborer un drapeau national ne veut pas dire qu'on soit fasciste. Quand, dans une société, les sauveteurs et le pompiers ne sont même plus en sécurité quand ils portent secours aux victimes, alors là, il faut agir..

Tout n'est pas rose au Québec, comme un peu partout, mais il n'y a pas de zones de non-droit, on ne brûle jamais les voitures, etc., et pourtant, c'est un pays d'immigrants. Quand je reviens en France, j'en deviens presque pressé d'en repartir. Quel déchirement! Quelle tristesse..."

Si les gens du PS et de l'UMP pensent que cette affaire dans le drame est passée inaperçue à cause des vacances, ils se trompent. Jamais je n'ai reçu autant de mails de lecteurs, outrés, indignés, révoltés du laxisme politico-judiciare qui permet à cette racaille installée sur tout le territoire de dépouiller les Français en toute impunité. Mieux, une partie du PS et des Verts veulent relancer la loi sur le vote des étrangers, histoire de détourner l'attention de la crise économique et surtout pour gagner les prochaines élections. Sans cette porposition de loi, ils se feront rétamer par le FN. Et puis, cela a si bien fonctionné avec le mariage des homos... pourquoi se gêner? (ensuite il faut obéir aux ordres de Bruxelles).

Bretigny vous montre que la France est en guerre, non pas dans un conflit mais deux. Le premier est interne, où la racaille détruit et dépouille les gens, protégés par les députés et les magistrats qui font semblant de ne rien voir.

Le second à l'externe, contre Bruxelles et les Etats-Unis qui dépouillent la France de toutes ses richesses au nom de crise déstinée à sauver les banques étrangères, vous ne le voyez que trop bien dans cette revue de presse.

A ce rythme, la France risque d'exploser bientôt en raison de la trahison permanente des députés. Mais à bien regarder, je crois que c'est vraiment ce que veulent les ennemis de la France, qu'elle explose de l'intérieur afin qu'ils puissent ensuite se servir tranquillement sur son cadavre. Ce qui vous explique encore mieux la dépêche de l'ambassade des Etats-Unis en France. Curieux: c'est exactement cela que nous annonce ce fait divers dans le fait divers. La France qui déraille parce qu'elle est sabotée de l'intérieur, et ensuite la racaille qui la dépouille pendant qu'elle agonise et caillasse ceux qui veulent la secourir.

Que Dieu et les Anges nous viennent en aide.

PS: 4 personnes ont été arrêtées, lire ici l'AFP, merci à Fabien.

 

Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com 2008-2013

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article