Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Vous pensiez que le cirque des élections frauduleuses européennes était terminé? Que nenni. En ce moment même (et ni BFM-WC, ni Libération et encore moins Le Monde ne vous le diront) une bataille fait rage derrière les rideaux à propos de la nomination à la tête du parlement de l'UE de Jean-Claude Juncker, et ceci pour une raison très précise: alcoolisme prononcé de Mr Juncker qui l'aurait déjà entraîné à prendre des décisions totalement aberrantes selon un commissaire européen.

Donc en plus d'un banquier blanchisseur de fonds à la présidence de l'Union Européenne, on aura aussi un alcoolique pour le même prix, et qui, j'en suis sûr, fêtera comme il se doit son nouveau mandat. Par une bonne biture, même si Juncker explique à qui veut l'entendre que c'est faux.

Après l'insulte, l'ignominie, le crachat à la face des centaines de millions d'électeurs. Au Luxembourg c'est un secret de polichinelle, mais pour une raison mystérieuse, l'information a été retenue par les medias pro-européens.

(Un Ange passe, justement en train de lire Pierre Bourdieu sur les médias).


Et voilà où je veux en venir: cela vous explique pourquoi le Premier Ministre bristish a craqué: "Cameron a menacé de sortie de l'UE si Juncker présidait la Commission". Rien que ça! Du coup l'AFP reprend un article du Der Spiegel allemand: "Cameron aurait déclaré, entre autres à la chancelière allemande Angela Merkel, que le choix de M. Juncker "déstabiliserait à ce point son gouvernement qu'un référendum sur la sortie de l'UE devrait être avancé" et se solderait très certainement par un refus de rester dans l'Union. "Une figure des années 80 ne peut pas résoudre les problèmes des 5 prochaines années". Vous le voyez bien, la vraie raison n'est pas donnée.


Donc, grâce à mes lecteurs Luxembourgeois, je vais vous donner des explications supplémentaires afin d'éclairer votre lanterne (avec de l'alcool à brûler, ha ha ha, looooool, je ris tout seul, mdr, désolé : - )


C'est le commissaire Jerôme Dijsselbloem qui avait craqué et qui avait décrit Juncker à qui voulait l'entendre comme un pathétique alcoolo au point de ne plus être en état de prendre des décisions, tellement il avait picolé. Rien que ça. Et si Diesel a dit ça publiquement, la réalité est, par définition, bien sombre. Le Luxemburger Wort écrit par exemple reprenait déjà le Spiegel en février dernier: " Dans un article intitulé "Achtung, Alkoholkontrolle!" (Attention contrôle d'alcoolémie !), Jean-Claude Juncker est présenté comme quelqu’un ayant un fort penchant pour l’alcool. Le réputé hebdomadaire cite, sous couvert d’anonymat, plusieurs sources selon lesquels l’ancien Premier ministre luxembourgeois aurait un sérieux problème d’alcool (...) il n’est pas rare de voir l’actuel président ... de boire déjà au déjeuner deux Gin Tonic et une bière (...) depuis les propos de Jeroen Dijselbloem, chef de l'Eurogroupe, qui laissait sous-entendre en janvier dernier que les décisions prises par son prédécesseur pourraient avoir été entachées en raison d'une consommation abusive d’alcool. L'ancien Premier ministre avait alors nié".

De son côté Le Quotidien ajoutait: "des commentateurs néerlandais avançaient aujourd'hui qu'il pourrait s'agir d'une petite vengeance personnelle (de Diesel) à l'égard d'un Jean-Claude Juncker qui avait vivement critiqué le plan de sauvetage élaboré par son sucesseur pour Chypre. C'est "la première fois qu’un accord est élaboré sans ma participation, c'est pour cela qu'il comporte des lacunes", avait lâché le 18 mars dernier l'ancien Premier Ministre".

De plusieurs lecteurs, l'affaire n'est hélas pas nouvelle, et dans le timbre-poste qu'est le Luxembourg, les langues se délient progressivement d'autant qu'on en parle souvent... à l'apéritif. Lire ici Le Quotidien du Luxembourg, ici l'Essentiel.lu, ici Wort.lu, ici paperjam.lu et ici 5 Minutes.lu, ici RTL, qui pour une fois justifie son origine de "radio télévision luxembourg" et ici l'AFP dans le Figaro.

C'est quoi déjà la boisson locale au Luxembourg? Un Bloody European? Bref, si Angela Merkel soutient la candidature de Juncker (aux côtés de Daniel Cohn-Bandit!!!) eh bien c'est justement pour que l'UE reste ce qu'elle a été précisément conçue pour, une marionnette au service des économies allemandes et américaines. Mon Dieu, sortez-nous des griffes de ces monstres, plizzzzzzzzzz. Espérons que Cameron tienne parole, pour une fois...

 

 

PS: Ambrose Evans-Pritchard a rappelé dans un super article que l'Europe court au désastre à cause de l'Euro. "Let us not lose sight of why Europe is spiralling into disaster. It's EMU. Yes, currencies can be that destructive". Lire ici le Telegraph.

 

Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com 2008-2014

Tag(s) : #EUROPE

Partager cet article