Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MAJ 05H00

 

Ce que l'on sait :

  • Le suspect, abattu au parlement, s'appelle Michael Zehaf-Bibeau; sa victime est le caporal Nathan Cirillo

L'homme armé qui a abattu le caporal Nathan Cirillo avant d'être tué à son tour au parlement d'Ottawa lors d'une fusillade survenue mercredi matin est un Canadien du nom de Michael Zehaf-Bibeau, né en 1982.

Radio-Canada a appris que l'homme de 32 ans est né au Canada d'un père libyen, l'homme d'affaires Bulgasem Zehaf, et d'une mère québécoise, Susan Bibeau, depuis divorcés. Cette dernière est fonctionnaire fédérale et travaille à la Commission de l'immigration et du statut de réfugié.

Le suspect a un casier judiciaire au Québec pour une histoire de drogue remontant à une dizaine d'années. Il vivait alors à Montréal. Michael Zehaf-Bibeau a aussi été accusé de vol à Vancouver, à la fin de 2011, et accusé d'avoir proféré des menaces à la fin de 2012.

 

Le militaire mort lors de la fusillade à Ottawa est Nathan Cirillo. Le militaire mort lors de la fusillade à Ottawa est Nathan Cirillo.  Photo :  Facebook
  • Une conférence de presse des autorités aura lieu demain pour donner plus d'information quant aux évènements d'aujourd'hui
  • La GRC signale que la menace à la sûreté publique sur la colline parlementaire est maintenant terminée
  • La police lève le confinement au centre-ville d'Ottawa

  •  
  • Les membres du Parlement siégeront demain matin dès 10 h
  • L'enquête est menée par la GRC
  • Les militaires ont reçu la consigne de ne plus porter leur uniforme à l'extérieur de leur base

source

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

 

 

Gros événement au Canada, et bien sur, le nombre d’informations se multiplie au fil des heures. Le mieux étant de commencer par la base : les faits tels qu’ils nous ont été rapportés par la presse:

ottawa-shooting-carte-aerienneLieux des attentats, source de l’image: Actualites.sympatico.ca


(Montréal et Ottawa) Situation de crise à Ottawa : deux fusillades, l’une au Monument commémoratif de guerre et l’autre à l’hôtel du Parlement, sont survenues en matinée.

Un soldat des Forces armées canadiennes est mort, confirme la police d’Ottawa, deux personnes ont été blessées et l’un des suspects a été abattu par les services de sécurité du Parlement, vraisemblablement par le sergent d’armes Michael Vickers.

Contrairement à ce qui était véhiculé jusqu’ici, ce sont bien deux et non trois fusillades qui seraient survenues, l’une devant le monument commémoratif de guerre, devant le Parlement, et l’autre dans le Parlement même.

Un nombre indéterminé de suspects serait toujours au large.

Le soldat tué a été tiré alors qu’il gardait le monument commémoratif.

Toutes les bases militaires au pays ont été fermées aux visiteurs et les membres des Forces armées canadiennes ont reçu l’ordre de ne plus sortir en public en uniforme, à moins qu’ils ne soient en fonction.

Une voiture suspecte, sans plaque d’immatriculation, est stationnée devant le Parlement.

Harper en sécurité

Le premier ministre Stephen Harper a été évacué de la colline parlementaire, selon son porte-parole. Selon ce qui aurait été confirmé au Toronto Sun, le premier ministre était en réunion avec Julian Fantino, le ministre des Anciens Combattants, quand les coups de feu ont été entendus au parlement. Le premier ministre a réagi en après-midi en condamnant une «attaque méprisable».

Le chef du NPD, Thomas Mulcair, et le chef du Parti libéral, Justin Trudeau, sont également en sécurité.

Le président du Conseil du Trésor, Tony Clement, affirme avoir entendu au moins 30 coups de feu ce matin. François Pilote, député du NPD dans la région de Laval, a rapporté avoir entendu une quinzaine de coups de feu à l’intérieur du Parlement.

Du personnel politique et des journalistes ont dû se mettre à l’abri, à la demande des forces de l’ordre. La police d’Ottawa demande aux citoyens de se garder d’aller au centre-ville, où l’enquête est en cours.

Des policiers de l’équipe tactique ont été déployés partout sur la colline parlementaire.

Des témoins ont décrit l’un des suspects comme ayant de longs cheveux noirs, dans la trentaine. Il avait une carabine qui ressemblait à un calibre 12, selon un témoin qui travaille à Santé Canada.

Selon un témoin, Alain Merisier, un serveur au restaurant parlementaire, un tireur armé d’une carabine a fait irruption  alors que les députés assistaient à la réunion hebdomadaire de leur caucus respectif.

Un député libéral, John Mackay, a raconté qu’un suspect avait tiré environ 10 coups de feu dans le parlement. Les députés et parlementaires, qui étaient réunis en caucus, ont été évacués par les portes arrières des salles. Une bibliothécaire a décrit le suspect comme portant un capuchon. Il aurait marché le long du hall d’honneur avec un fusil bien visible. «Ça change tout», a laissé tomber M. MacKay.

Article complet sur Lapresse.ca

Et dans les dernières nouvelles disponibles:

Il semble que de nombreux espaces publics sont en ce moment interdits de circulation, les ponts seraient fermés (vers Gatineau entre autres) et plusieurs personnes seraient confinées à l’intérieur de leur milieu de travail

* Les autorités n’ont pas encore confirmé de façon claire la situation, mais elles seraient en déploiement de mesures d’urgence pour protéger le public disent-elles. Aucune information, pour l’instant, ne permet de relier cette ou ces tueries à des islamistes. Une des mes connaissances est présentement confinée dans une institution bancaire puisqu’il lui est interdit de sortir.
Également cela:

La défense aérienne américano-canadienne en alerte

La défense aérienne américano-canadienne (Norad) a été placée en état d’alerte pour «être à même de répondre rapidement» à tout incident aérien qui pourrait être lié à la fusillade survenue à Ottawa mercredi matin, ont annoncé à l’AFP des responsables militaires américains.
Le Norad «a pris les mesures adéquates pour faire en sorte de pouvoir répondre rapidement en cas d’incident impliquant le réseau aérien au Canada», a dit un responsable du Pentagone, sous le couvert de l’anonymat.
Le capitaine Jeff Davis, un porte-parole du Norad, a toutefois expliqué que «pour l’heure, nous ne sommes au courant d’aucune menace qui pourrait peser sur le réseau aérien».

Dans la matinée, un ou plusieurs hommes armés ont fait irruption dans le Parlement canadien à Ottawa et ont déclenché une fusillade.

La police canadienne a abattu un tireur et recherchait toujours jusqu’à deux autres individus armés, alors qu’un militaire de garde devant le monument aux morts, blessé par balle, est décédé.

L’actu et les infos risquent de débarquer comme d’habitude en masse sur le sujet et des « surprises » sont toujours possibles, donc, dans l’ordre du possible, des mises à jours seront faites ici au fil du temps, et n’hésitez pas à surveiller les autres sites d’info alternative qui également vont suivre l’affaire de près.
Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article