Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

© Inconnu
Le diacétyle (butanedione), un additif alimentaire utilisé notamment dans le popcorn à micro-ondes pour ajouter une saveur et un arôme de beurre artificiels, dans des croustilles de pomme de terre, des margarines, des produits de boulangerie, des pâtisseries, certains fromages et plusieurs autres aliments, pourrait favoriser le développement de la maladie d'Alzheimer, selon une étude publiée dans la revue Chemical Research in Toxicology. Le diacétyle a déjà été associé à des dommages pulmonaires chez les personnes qui travaillent dans les usines de production de popcorn à micro-ondes. Ce qui aurait conduit plusieurs fabricants à cesser de l'utiliser, rapporte WebMD.



Robert Vince de l'Université du Minnesota et ses collègues ont réalisé une étude en laboratoire qui montre que le diacétyle, à des concentrations auxquelles sont exposés les travailleurs, cause une modification de la protéine bêta-amyloïde qui favorisante son agrégation en plaques. Ces plaques constituent l'une des caractéristiques de la maladie.

------------------------------------------------------------------

De nouvelles recherches montrent qu'Alzheimer ne serait en fait qu'un diabète de type 3

Jonathan Benson
Natural News via SOTT
mer., 15 août 2012 13:55 CDT
Imprimer
Traduit par Chantalouette et Hélios

Des recherches récentes sur la fréquente maladie cérébrale dégénérative connue sous le nom de maladie d'Alzheimer suggèrent que cette forme répandue de démence serait en réalité une variété de diabète. Publiée dans le Journal de la Maladie d'Alzheimer, une étude récente faite à l'Hôpital de Rhode Island (RIH) confirme que la maladie d'Alzheimer est marquée par une résistance cérébrale à l'insuline et une inflammation correspondante, maladie que certains chercheurs nomment aujourd'hui diabète de type 3.

C'est le Dr Suzanne de la Monte de l'Hôpital de Rhode Island (RIH) qui a effectué cet intéressant lien, elle a trouvé dans ses recherches que le diabète est associé de près à plusieurs facteurs neuronaux-clés impliqués dans la démence. Il apparaît que la progression de l'Alzheimer résulterait d'une résistance du cerveau à l'insuline, ce qui à son tour perturbe le métabolisme normal des lipides. Avec le temps, ces lipides s'accumulent dans le cerveau au lieu d'être correctement absorbés, ce qui conduit à une augmentation de contrainte et à de l'inflammation, symptômes semblables à ceux communément associés à la démence.

Cette étude indique qu'une fois établi le diagnostic de maladie d'Alzheimer, les efforts thérapeutiques devraient cibler plusieurs voies et non une seule, dit le Dr de la Monte. ''La raison est qu'une boucle feedback positive s'installe, faisant progresser la maladie. Il faut briser ce cercle vicieux. Restaurer une réponse à l'insuline et réduire ce taux d'insuline serait une aide, mais il faut d'abord réduire la contrainte cérébrale et réparer les problèmes métaboliques qui conduisent le cerveau à produire des toxines.''

Manger plus de graisses saturées bénéfiques comme l'huile de noix de coco peut aider à prévenir et soigner l'Alzheimer

Puisque de nombreuses personnes âgées diagnostiquées maladie d'Alzheimer prennent des statines pour abaisser leur taux de cholestérol, la première étape logique à faire serait d'arrêter de prendre ces drogues. Non seulement il a été démontré que les statines causent et aggravent la maladie d'Alzheimer, mais aussi qu'elles provoquent le diabète. Alors les prendre comme font beaucoup de patients âgés atteints de démence est contraire au bon sens, et ne fera qu'aggraver le problème.

Comme nous l'avons montré récemment ici à NN, le corps humain a besoin de cholestérol pour rester en bonne santé. Si votre taux de cholestérol est trop élevé ou si le cholestérol bouche vos artères, c'est que votre corps a un problème inflammatoire qui empêche une absorption correcte et une utilisation normale du cholestérol. Le cholestérol n'est pas le problème, en d'autre mots, c'est l'inflammation chronique de votre corps qui est le problème.

Consommer plus de graisses saturées comme l'huile de noix de coco peut non seulement aider à réparer le problème inflammatoire qui favorise la progression de l'Alzheimer, mais peut aussi augmenter l'absorption de cholestérol par le cerveau, ce qui à son tour favorise un fonctionnement sain des neurones. De tels conseils sont contraires à la philosophie erronée du système médical conventionnel, mais la science montre qu'en effet le corps humain a besoin de graisses saturées et de cholestérol, et que ces graisses sont vitales pour maintenir une santé optimale du cerveau.

''Alors qu'il est bénéfique de voir des études comme celle-ci pour aider à comprendre certaines des causes de la maladie d'Alzheimer, se tourner vers les médicaments pour traiter ces symptômes c'est se diriger dans la mauvaise direction, dit Health Impact News (HIN) au sujet de l'étude du RIH. ''Les diabètes de type 2 et 3 sont liés au style de vie, et peuvent être contrôlés et même prévenus par un choix de régimes et en évitant de prendre trop de médicaments. De nombreux succès viennent d'un contrôle et de l'élimination du diabète par des régimes pauvres en hydrates de carbone et riches en graisses.''
Tag(s) : #SANTE

Partager cet article