Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quel est le bilan économique de Sarkozy au terme de son quinquennat ?

sarkozy bilan economique Bilan économique de Sarkozy

Le bilan économique de Sarkozy est clair : 196 milliards d’euros de recettes en moins en 2009 et 5 années de pertes de recettes non compensées. Les 23 points supplémentaires de dettes causés par Sarkozy proviennent à la fois de la hausse des dépenses publiques et de la baisse des recettes.

La baisse des recettes ( notamment par l’ allègement de la fiscalité) doit impérativement être compensée par une politique de réduction des dépenses publiques efficace, ce que n’a pas su faire Sarkozy !

Bilan économique de Sarkozy

- manque à gagner de 71 milliards d’euros pour les 6 principales niches fiscales crées par Sarkozy ( régimes des sociétés mères et filiales, régime d’intégration fiscale, niche Copé, heures supplémentaires, TVA réduite dans la restauration, bouclier fiscal).

- 20 milliards d’euros de pertes de recettes en 2010 pour la baisse du baisse du taux de l’impôt sur les sociétés de 50 % à 34,6 %.

- intérêts payés aux détenteurs de la dette publique : 48 milliards d’euros en 2009.

- niches sociales : 42 milliards d’euros d’exonérations de cotisations sociales en 2009

- baisse de l’impôt sur le revenu due à la diminution du nombre de tranches : 15 milliards

Au total, la politique économique de Sarkozy aura donc engendrée une perte de recettes de 196 milliards d’euros, non compensée par une réduction des dépenses publiques.

Nicolas Sarkozy aura tenu une partie de ses engagements concernant la baisse des impôts, mais ce bilan reste en demi-teinte car il s’accompagne de la multiplication de nouvelles taxes ( voir Toutes les taxes de Sarkozy ). De plus, pour que cette politique soit bénéfique à la France, il aurait fallu l’accompagner d’une forte politique de réduction de la dépense publique, ce qui n’a pas été le cas, bien au contraire.

Le bilan économique de Sarkozy n’est guère brillant: la politique économique menée par Sarkozy a été bien trop superficielle pour pouvoir espérer redresser les finances publiques françaises, dégradant ainsi fortement les finances de la France désormais sur le point de perdre son triple A.

source: filoche.net

Lu sur: impots-economie

Tag(s) : #ECONOMIE - FINANCE

Partager cet article