Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

64 ogives qui dîsparaissent, mais rien de grave

thumbnailCAAOBK2P.jpgLes autorités bulgares enquêtent sur le vol de 64 ogives d'un matériel militaire disparues d’un train.

Le porte-parole du Ministère de l'intérieur, Marius Militaru, se veut toutefois rassurant et a déclaré dimanche que les composants ne sont pas dangereux. Le procureur de l’affaire cherche actuellement à comprendre le vol. Personne ne sait pour l’heure (ou ne veut pas savoir) si les ogives sont pleines ou bien videss.

Samedi, des cheminots ont remarqué que les sceaux d’une porte ont été brisés à Giurgiu, un port du Danube frontalier de la Bulgarie. Tohan Zarnesti, de la société roumaine qui expédiait les ogives ainsi que d’autres produits tels que des munitions d'artillerie, des missiles sol-sol et air-sol ou encore des têtes de missiles de 122 mm, ne s’explique pas. Nous non plus.

Des ogives se promènent donc dans des mains de personnes peu recommandables (ou pas), mais rien de grave, le train n'a pas déraillé.

Ghisham Doyle pour WikiStrike

Tag(s) : #AIR DU TEMPS

Partager cet article