Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

L'esprit est comme un parapluie = il ne sert que s'il est ouvert ....Faire face à la désinformation


#USA : La commission sénatoriale de la sécurité intérieure exige des réponses du FBI au sujet de l’ordinateur portable de Hunter Biden

Publié par Brujitafr sur 18 Octobre 2020, 08:24am

Catégories : #USA, #NouvelOrdreMondial, #POLITIQUE

Le président de la commission sénatoriale de la sécurité intérieure, Ron Johnson (Républicain-Wisconsin), a envoyé samedi une lettre au directeur du FBI, Chris Wray, demandant des réponses sur la façon dont l’agence a traité l’ordinateur portable de Hunter Biden.

#USA : La commission sénatoriale de la sécurité intérieure exige des réponses du FBI au sujet de l’ordinateur portable de Hunter Biden

Selon la lettre, après que Johnson a publié son rapport sur les activités de Hunter Biden à l’étranger qui soulevait “des problèmes de contre-espionnage et d’extorsion”, le comité de Johnson a été contacté par un lanceur d’alerteapparemment le propriétaire d’un atelier d’informatique du Delaware, John Paul Mac Issac – qui “a informé mon personnel qu’il était en possession d’un ordinateur portable laissé dans son entreprise par Hunter Biden”.

Issac a déclaré à Johnson qu’il “avait fourni son contenu au Federal Bureau of Investigation (FBI) en réponse à une citation à comparaître devant le grand jury le 9 décembre 2019”, à laquelle le FBI a répondu qu’il “ne confirmerait ni ne nierait aucune information identifiée par le comité”. En d’autres termes, Wray du FBI a fait obstruction lorsqu’il a été confronté aux questions directes de la commission sénatoriale de la sécurité intérieure.

Pour revoir la chronologie – selon un associé d’Issac, Hunter Biden a laissé trois ordinateurs portables à l’atelier de réparation le 12 avril 2019. En septembre 2019, après que Hunter n’a pas répondu pour venir les chercher, Issac est entré dans le bureau du FBI à Albuquerque, au Nouveau-Mexique, et a parlé avec un agent.

Deux mois plus tard, alors que les démocrates tenaient des audiences de destitution Trump-Ukraine, deux agents du FBI du bureau de Wilmington, DE, Joshua Williams et Mike Dzielak, ont rendu visite à Issac. Il leur a offert l’un des disques durs de Biden, qu’ils ont refusé d’emporter avec eux. Deux semaines plus tard, ils sont revenus avec une assignation à comparaître pour le disque.

Après des mois de silence de la part du FBI, Issac a contacté Rudy Giuliani et lui a offert une copie des disques durs.

Le FBI, bien sûr, enquête de façon risible sur les courriels de Hunter Biden comme une opération d’influence russe potentielle malgré le calendrier ci-dessus.

Johnson, pendant ce temps, pose les questions suivantes au FBI :

1. Le FBI possède-t-il du matériel provenant du ou des ordinateurs portables de Hunter Biden ? Si oui, comment et quand le FBI a-t-il obtenu ces informations ?

2. Est-il exact que des agents du FBI ont obtenu le contenu de l’ordinateur portable de Hunter Biden auprès d’une entreprise située dans le Delaware ? Si oui :

  • Quand le FBI a-t-il examiné ces dossiers pour la première fois ?
  • Le FBI a-t-il terminé son examen de ces dossiers ?
  • Le FBI a-t-il trouvé des preuves d’activité criminelle sur la base de son examen de ces dossiers ?
  • Le FBI a-t-il déterminé si les enregistrements sur l’ordinateur ont été générés sur cet ordinateur ? Sont-ils authentiques ou ont-ils été modifiés de quelque manière que ce soit ?
  • Le FBI a-t-il déterminé si ces enregistrements ont été générés ou rédigés par Hunter Biden ?
  • Le FBI a-t-il déterminé si ces enregistrements résultent du piratage de l’ordinateur de Hunter Biden ?

3. Est-il exact que le FBI a délivré une citation à comparaître devant un grand jury de la Cour de district des États-Unis pour le district du Delaware afin d’obtenir ces informations ? Dans l’affirmative, quand et pourquoi cette assignation a-t-elle été délivrée ? Ces informations ont-elles jamais été proposées au FBI sur une base volontaire ?

4. Quand et comment avez-vous été informé que le propriétaire de l’atelier de réparation informatique du Delaware possédait un ordinateur et son contenu électronique qui, selon lui, appartenait à l’origine à Hunter Biden ?

5. Outre ces documents prétendument fournis en réponse à une citation à comparaître, le FBI a-t-il jamais été en possession d’un autre ordinateur portable de Hunter Biden) ou de matériel provenant de l’ordinateur portable de Hunter Biden ?

 
 

USA : Le gros dégueulasse Joe Biden :

c'est pire que ce que l'on pensait...

Commenter cet article

Azerty 18/10/2020 12:29

Tranquillement ça pompe des articles d'Aube digitale sans mentionner la source. C'est vraiment petit. Déjà que t'es pas capable de pondre un article original de l'année maintenant tu t’appropries en plus le boulot des autres. La vraie source:

https://www.aubedigitale.com/la-commission-senatoriale-de-la-securite-interieure-exige-des-reponses-du-fbi-au-sujet-de-lordinateur-portable-de-hunter-biden/

Brujitafr 18/10/2020 13:58

@Azerty je vous invite à revoir en bas de l'article où effectivement la source est mentionnée comme à la fin de chacun des articles de ce blog avant de rediger de votre commenraire.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

weblogs