Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

L'esprit est comme un parapluie = il ne sert que s'il est ouvert ....Faire face à la désinformation


Inde : Accusés de trafic d'enfants, les centres de mère Teresa vont être contrôlés

Publié par Brujitafr sur 11 Septembre 2020, 13:53pm

Catégories : #ACTUALITES, #Nouvel Ordre Mondial, #pédophilie

L’adoption illégale est un commerce important en Inde, où près de 90.000 enfants s’évaporent chaque année...

 

L'organisation des Missionnaires de la charité, fondée par Mère Teresa en Inde en 1950, est désormais visée par une enquête pour trafic d’enfants. Le scandale a éclaté lorsqu’un couple a révélé avoir dû payer pour adopter un nourrisson. Des centaines de bébés auraient ainsi pu être vendus ces trois dernières années par ces centres.

 

Inde : Accusés de trafic d'enfants, les centres de mère Teresa vont être contrôlésInde : Accusés de trafic d'enfants, les centres de mère Teresa vont être contrôlés

LA MÈRE TERESA ÉTAIT UN TRAFIQUANT D'ENFANTS, ENFILANT DES MILLIONS DE DOLLARS AU VATICAN

BIENVENUE À LA CHUTE DES FAUX IDOLES:

 

Nous connaissons tous le nom de Mère Teresa. Elle a remporté un prix Nobel de la paix pour son soi-disant travail humanitaire et a fondé les Missionnaires de la Charité. Lorsqu'elle était en tournée mondiale, elle a collecté des millions (selon les rumeurs, des milliards) de dollars auprès des riches, car ils pensaient bêtement qu'elle serait en mesure d'aider les pauvres et les souffrants en Inde. Beaucoup de gens penseraient que l'Inde lui est et lui est éternellement reconnaissante. Comme ils ont tort! Mais qu'a-t-elle vraiment fait avec tout cet argent? Il n'a sûrement pas été utilisé pour améliorer les conditions de la souffrance. Mère Teresa n'était pas une sainte vivante et était en fait quelque peu moralement corrompue - avec beaucoup de preuves. L'argent de Mère Teresa a été principalement dépensé pour financer la pédophilie et le viol des enfants, et non pour les pauvres. Elle a construit une centaine d'installations dans le monde entier avec son nom et son organisation «Missionnaires de la Charité» sur chacun. La plupart d'entre eux étaient des couvents et des foyers pour enfants gérés par des papistes. où des millions d'enfants étaient quotidiennement maltraités, battus et sodomisés. Beaucoup de ces enfants ont été soumis à un lavage de cerveau et conditionnés à une pensée semblable à un culte, pour les faire agir comme elle, faisant ainsi naître son «culte de la souffrance». Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi l'Église catholique s'est précipitée pour canoniser Mère Teresa après sa mort? Il s'avère qu'elle était une trafiquante d'enfants, vendant des bébés et acheminant entre 50 et 100 millions de dollars par an au Vatican. Les liens de Mère Teresa incluent Baby Doc Duvalier, le dictateur haïtien, le criminel Saving's and Loan Charles Keating, et Robert Maxwell, le père de Ghislaine Maxwell, partenaire de Jeffrey Epstein pour le trafic sexuel d'enfants. Et voici le kicker! Mère Teresa a ouvert le Home for Infant Children de DC avec nul autre que Hillary Clinton. Cet orphelinat a été discrètement fermé en 2012.

SIGNALER CETTE ANNONCE

EAgMGZ7X4AcN95w

En savoir plus: https://intelligent-blasphemy.tumblr.com/…/mother-teresa-sa…

En savoir plus: https://newspunch.com/mother-teresa-children-elite-pedophi…/

En savoir plus: https://t.co/WZcEnVhcNL?amp=1

En savoir plus: https://t.co/PEjMLaQ3aA

En savoir plus: https://t.co/HIDpOVNEto

Lire la suite: https://t.co/m8pqA8hcsK

Inde : Accusés de trafic d'enfants, les centres de mère Teresa vont être contrôlés
Robert Maxwell, le père de Ghislaine MaxwellRobert Maxwell, le père de Ghislaine Maxwell

Robert Maxwell, le père de Ghislaine Maxwell

Un enfant contre des milliers d’euros. Ce trafic est très développé en Inde, mais on ne l’attendait pas dans les centres pour enfants gérés par la congrégation catholique de mère Teresa. Les autorités ont décidé d’agir et de contrôler ces centres, à la suite de l’arrestation d’une nonne accusée de trafic d’enfants.

Les autorités locales vont « faire inspecter immédiatement les foyers pour enfants tenus par les Missionnaires de la Charité », a indiqué Maneka Gandhi, ministre des femmes et du développement de l’enfant, dans un communiqué lundi soir. Au début du mois, la police indienne a interpellé une religieuse et un employé de l’un de ces centres à Ranchi, capitale de l’État pauvre du Jharkhand, qui auraient vendu au moins cinq enfants pour potentiellement des milliers d’euros.

90.000 disparitions par an en Inde

Le scandale avait éclaté après le signalement de la disparation d’un nourrisson d’un foyer de l’ordre recueillant des femmes enceintes non-mariées et des mères en détresse.

L’adoption illégale est un commerce important en Inde, où près de 90.000 enfants s’évaporent chaque année selon des chiffres officiels. Certains sont donnés par des parents pauvres, d’autres enlevés à l’hôpital ou dans des gares. La supérieure générale de l’ordre, sœur Mary Prema, a exprimé ses regrets sur cette affaire et a tenu à dissocier la congrégation des actions d’une personne.

5.000 religieuses dans le monde

« Nous coopérons avec les investigations et sommes ouvertes à toute enquête libre, équitable et juste », a-t-elle déclaré dans un communiqué. En décembre, la Cour suprême indienne a ordonné l’enregistrement de tous les foyers pour enfants et la supervision des orphelinats par le système central d’adoptions.

Les Missionnaires de la Charité ont été fondées à Calcutta en 1950 par mère Teresa, une religieuse albanaise devenue par la suite une icône mondiale de la compassion. Morte en 1997, elle a été canonisée par l’Église catholique en 2016. Forte de 5.000 religieuses à travers le monde, l’organisation caritative possède des implantations dans plus de 130 pays.

source

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

weblogs