Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

L'esprit est comme un parapluie = il ne sert que s'il est ouvert ....Faire face à la désinformation


Big One, Kilauea : Faut-il s'attendre à un cataclysme planétaire dans les prochains jours ?

Publié par Brujitafr sur 16 Mai 2018, 05:35am

Catégories : #ACTUALITES, #NIBIRU - PLANETE X, #NATURE - ECOLOGIE

Big One, Kilauea : Faut-il s'attendre à un cataclysme planétaire dans les prochains jours ?

En ce mois de mai, nous avons comme chaque année ou presque rendez-vous avec le pic sismique principal de l'année. C'est celui causé par un alignement avec la planète X.

Beaucoup attendaient ce pic sismique afin de confirmer une fois de plus l'existence de cet astre non répertorié. Depuis des années, nous avons déjà assisté à plusieurs confirmations mais cela n'a pas suffit à réveiller l’intérêt du public pour ce phénomène inédit et à propos duquel il reste beaucoup de choses à apprendre.

Alors aujourd'hui, je vous propose un petit résumé de la situation.

 

Cet article vous a intéressé ? Moins de Biens Plus de Liens ! a besoin de ses lecteurs pour poursuivre son travail,

faites un don.



Tout d'abord, il faut savoir que la planète X est astre de la taille d'une lune qui est présent dans les limites de notre système solaire depuis l'an 2000. Elle est responsable du réchauffement climatique sur Terre mais également sur d'autres planètes. Elle est également responsable de l'augmentation des cataclysmes qui a été observée depuis l'an 2000 et c'est elle qui est la cause des pics sismiques au moment de certains alignements planétaires. La planète X possède un noyau métallique et son influence sur les autres astres s'exerce par le biais de l'électromagnétisme.

Ensuite, il faut savoir que la trajectoire de la planète X devrait l'amener à passer entre le soleil et la Terre et que par conséquent l'intervalle entre les alignements s'est réduit. Il était autrefois de 1 an et 12 jours, il serait désormais de seulement 1 an environ.

Cela signifie que l'alignement annuel reste programmé au mois de Mai. Il ne change pas. Cela dure ainsi depuis 2016 et cette situation devrait se prolonger au moins jusqu'en 2019.

La détermination du pic sismique est une chose très importante car tout l'agenda des événements de l'Apocalypse a pour point de départ cet événement extraordinaire que représente son passage entre la Terre et le Soleil.

À ce moment-là, elle devrait déclencher un signe qui sera vu par tous, ce sera le signe de la Femme dans le ciel et celui de la lune fendue.

Big One, Kilauea : Faut-il s'attendre à un cataclysme planétaire dans les prochains jours ?

Sur le plan eschatologique, si ce signe se réalise en 2019, cela signifie que d'autres événements tels que la guerre mondiale, la Malhama (génocide des arabo-musulmans) ainsi que la reprise des sacrifices rituels du Temple auront déjà commencé.

Donc aujourd'hui tout l'agenda des événements dépend de la planète X. Par exemple, l’élite occulte doit absolument déclencher une guerre mondiale auparavant car ensuite il sera trop tard, les soldats n’iront pas se battre, leur priorité sera alors d'aller protéger leurs familles, pas de s'entretuer sur le champ de bataille.

Et paradoxalement, si tout est fait pour camoufler l'existence de cet astre au public, au cas où l'on assisterait à un début de prise de conscience, l'ultime solution de diversion serait une guerre totale entre les peuples.

Pour camoufler l'existence de la planète X, l’élite a mis en place un programme de désinformation qui dure depuis des années.

On l'a tout d'abord associée à la théorie des reptiliens de Zacharia Sitchin, puis on a fait croire que c'était la comète ELENIN qui était responsable des séismes au moment de ses alignements avec la Terre et le soleil.

Ensuite, on a sorti cette histoire abracadabrante du 23 septembre :

Le flop du 23 Septembre on Vimeo


On nous a fait le coup en 2015, 2016 et en 2017 et à chaque fois, comme évidement la prédiction s’avérait être un canular, la NASA en profitait pour déclarer que cette planète X n' était qu' un mythe sans aucun fondement.

Et depuis quelques années, les trolls de la Terre plate envahissent les espaces de discussions pour discréditer par leur seule présence, tels des putois malodorants, tous les articles consacrés à la planète X.
Big One, Kilauea : Faut-il s'attendre à un cataclysme planétaire dans les prochains jours ?

À tout cela, il faut ajouter des fraudes de la part de l'USGS, l'institut de surveillance américain qui fait tout pour minimiser l'ampleur des séismes au moment du pic sismique.

Voici un exemple concret : Le 8 mai la ville de Los Angeles est secouée par un séisme d'une magnitude annoncé de 4,6. Or il a été ressenti à plus de 200 km, un séisme d'une magnitude de 4,6 est normalement ressenti dans un 50 km. Donc, il s'agit d'une sous-estimation flagrante de la part de l'USGS. La magnitude de ce séisme était d'au moins 5.

Et ce n'est que l'un des nombreux exemples qui ont été recensés depuis quelques jours. Certains séismes passent même à la trappe et ne sont pas signalés, tout est donc fait pour éviter de gonfler les statistiques.

Et on se rappelle qu'au moment du séisme du Népal, l'USGS a modifié à 4 reprises la magnitude de ce séisme qui a pourtant ébranlé tout le sous-continent indien.


Dites-vous bien que l'USGS n'hésite pas à rétrograder certains séismes d'une et même parfois de deux magnitudes.

Et en plus de cette fraude de l'USGS, nous avons comme chaque année cette machine du diable qui est activée juste avant les pics sismiques de la planète X, cela dure depuis 2015, je parle bien entendu du LHC du CERN, dés qu'il est à plein régime, dès que les faisceaux sont stables, il y a soudainement beaucoup moins de séismes, je vous invite d'ailleurs à vérifier les dates par vous-mêmes.
 

Big One, Kilauea : Faut-il s'attendre à un cataclysme planétaire dans les prochains jours ?
Cette machine est la plus grande jamais conçue, elle a une taille de 27 km, dans laquelle circule un champ magnétique trés intense, des milliers de fois supérieurs à celui de la Terre.

Aussi curieux que cela puisse paraître, il semblerait que le LHC serve à perturber les connections magnétiques entre la Terre et le soleil au moment du pic sismique du printemps.

Cette année le LHC a été activé le 30 mars et il a commencé à tourner à plein régime à partir de la fin du mois d' Avril et à partir de ce moment, on a constaté le calme plat jusqu'au 5 mai au moment où commençait le pic sismique dû à Jupiter. Celui-ci s'est soldé par 2 puissants séismes ainsi que par plusieurs éruptions volcaniques.

Cela veut dire que même s'ils parviennent à atténuer les effets de l'alignement, ils ne peuvent pas complètement l'occulter. et bien entendu, la planète X est beaucoup plus puissante que Jupiter puisque c'est elle qui est la source de toutes les perturbations, les autres planètes ne sont que des relais.

Cela veut dire que malgré le trucage des relevés, malgré le LHC, le gros séisme ne devrait pas passer inaperçu et à partir de la date où il aura lieu, on saura où se situe exactement la planète X ce qui pourrait confirmer la prédiction pour un passage au plus près de la Terre en 2019.

En 2018, la planète X aurait quitté la ceinture d’astéroïdes où elle a séjourné pendant un an. Et durant tout ce temps, on a constaté que la sismicité fut la plus faible depuis des décennies.

Depuis qu'elle a quitté la ceinture d'astéroïdes, la sismicité est revenue à la normale, les pics sismiques ont repris à la différence que cette fois ils affectent également les planètes rapides. Et c'est ainsi que Mercure a déclenché un pic sismique à elle toute seule.

Au moment de son alignement, on a dénombré 2 séismes de magnitude 7 et au moins 6 de magnitude 6.

Actuellement, la planète X serait à proximité de l'orbite de Mars et ce n'est qu'une question de temps avant qu'un astronome amateur ne la découvre. Je rappelle que la révélation de son existence a paradoxalement aussi bien le pouvoir d’empêcher la guerre que celui de la déclencher.
Big One, Kilauea : Faut-il s'attendre à un cataclysme planétaire dans les prochains jours ?
Récapitulatif :

24 Mars - 2 avril : mini pic sismique causé par Mercure.
30 mars : reprise de l'activité du LHC du CERN.

 

Big One, Kilauea : Faut-il s'attendre à un cataclysme planétaire dans les prochains jours ?

21 Avril : un dernier séisme puissant (M6) est enregistré dans l'océan Atlantique alors que le LHC monte en puissance. on observe alors une période d' accalmie de pratiquement 2 semaines.

4 Mai : début du pic sismique dû à Jupiter, il est signalé par un gigantesque trou coronal à la surface du soleil, on enregistre 5 séismes de magnitude supérieure à 6 dont un à Hawaï et et M6,4 aux Philippine) et un sursaut 'activité volcanique (Hawaï, île de la Réunion, Islande, Yellowstone).

Mais c'est Hawaï que la situation est préoccupante. Des milliers d'habitants ont étés évacués et l'état de catastrophe nationale a été déclaré.

Le pic se poursuit le 9 mai avec un M6,2 en Papouasie et un M6.2 en Afghanistan. Le 10 Mai, il y a encore un M6,2 aux Philippines.

8 mai : début de prise de conscience d'un pic sismique dans la complosphère. Comme chaque année, le nombre élevé de cataclysmes en cette période de l'année en amène certains à se poser des questions.

Le 11 mai, on signale l'éruption du volcan Mérapi dans l’île de Java ainsi qu'une faille géante au Mexique.

D'ailleurs ces dernières semaines plusieurs grandes failles sont apparues dans divers endroits du monde. L'une d'entre elles, au Kenya signale une fracture du continent africain.

Big One, Kilauea : Faut-il s'attendre à un cataclysme planétaire dans les prochains jours ?

Le 13 mai, on signale un essaim de séismes dans le sud de la Californie, les médias rapportent que 18 fissures sont apparues sur le Kilowea et que l'on pourrait alors assister à la plus grande éruption explosive depuis 1924.


En ce mois de mai, les données démontrent une nouvelle fois que le pic sismique est une réalité. Il produit des effets concrets et mesurables, il ne s'agit donc ni d'une opinion personnelle, ni d'une idée farfelue mais bel et bien un fait qui est la résultante de lois physiques très simples à comprendre : Le champ magnétique du soleil est en mesure d'influencer le noyau de la Terre et la plupart des gros séismes sont causés de manière électro-magnétique.

C'est une info qui n’apparaît pas dans les médias officiels car cela pourrait amener le public à s'intéresser au phénomène des pics sismiques causés par certains alignements astronomiques puis à partir de là, en déduire l'existence de la planète X.

Néanmoins sachez que la Chine vient de lancer un satellite spécialement dédiés à la prédiction des séismes par voie électro-magnétique. Ce qui démontre que ce phénomène est admis dans le milieu scientifique.



Alors que va t'il se passer ?

 

Cet article vous a intéressé ? Moins de Biens Plus de Liens ! a besoin de ses lecteurs pour poursuivre son travail,

faites un don.


Mis à part une méga éruption volcanique, il faut s'attendre probablement à un gros séisme dont la magnitude sera évaluée en fonction des dégâts occasionnés. Il s'agira donc d'une magnitude fictive, la vraie sera réservée aux seuls scientifiques habilités.

Aujourd'hui, la notation des magnitudes est donc devenu un enjeu politique dans le sens où il s'agit d'éviter que le public ne se pose trop de questions.

Alors que l'humanité est au bord de la catastrophe, le système fait en sorte de maintenir l'illusion d'un avenir radieux.

Le gros tremblement de terre qui marque le pic sismique annuel pourra donc être occulté mais même s'il a bien lieu sachez que beaucoup vont persister à le nier. Ils vont déclarer que finalement, tout est normal et qu'il ne s'est rien passé de particulièrement notable.


C'est ce qui s'est produit au moment du séisme du Népal qui malgré ses 10 000 morts fut largement ignoré.

Big One, Kilauea : Faut-il s'attendre à un cataclysme planétaire dans les prochains jours ?

Donc sauf en cas de cataclysme majeur de l'ampleur des séismes de 2004 et de 2011, les chances de réveiller le public sont infinitésimales. Cela signifie qu'il y ai ou pas un gros séisme, la situation restera la même. L'élite peut donc dormir tranquille et ainsi faire avancer ses plans de domination.

Des plans qui passent par la destruction mutuelle nations dans un holocauste nucléaire.

Sur ce, je vous donne rendez-vous au plus tard au mois de Juin, pour le compte rendu du pic sismique principal de cette année...

source

Commenter cet article

Ecrins 16/05/2018 08:46

Selon Rorschach, la planète X devait déjà arrivé en 2016, la guerre mondiale au printemps de cette même année ou l'année suivante, ect ..., Chaque année un flot d'événements mondiale sont considérés par ces faux prophètes religieux ou athés comme la toute dernière ligne droite avant l'explosion de l'Univers intersidérale galactique intra-cosmique ...
Certes on y approche, mais on a pas vraiment besoin de "prophète" pour s'en rendre compte, comme par exemple les éruptions en chaîne des volcans du monde entier dans un court labs de temps qui annonce peut être un embrasement généralisé des catastrophes naturelles.
Cet article mélange beaucoup de chose, c'est dommage, ce que je trouve seulement d'intéressant chez Rorcshach, c'est la description des relevés sismiques et de leur pique annuel, le reste comme il le fait dire selon lui pour la terre plate n'est que fantasmagorique ou qu'une interprétation de plus ...

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

weblogs