Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

L'esprit est comme un parapluie = il ne sert que s'il est ouvert ....Faire face à la désinformation


FRANCE : Un homme jugé pour une relation sexuelle avec une fille de 11 ans

Publié par Brujitafr sur 13 Février 2018, 18:38pm

Catégories : #ACTUALITES, #Nouvel Ordre Mondial, #POLITIQUE

FRANCE : Un homme jugé pour une relation sexuelle avec une fille de 11 ans

L'affaire avait choqué et suscité un vif débat, aboutissant à un projet de loi qui prévoit de fixer un âge minimal de consentement : un homme de 29 ans est jugé mardi pour avoir eu une relation sexuelle avec une fillette de 11 ans, un acte consenti pour le parquet, un viol pour sa famille.

Cet article vous a intéressé ? Moins de Biens Plus de Liens ! a besoin de ses lecteurs pour poursuivre son travail, faites un don.

Le 24 avril dernier, une fille de 11 ans suit un homme qui l'a déjà abordée à deux reprises dans le passé jusqu'à son appartement à Montmagny (Val-d'Oise) où ils ont une relation sexuelle.

Ses parents portent plainte pour viol, décrivant une enfant tétanisée, incapable de se défendre, et choquée par ce qui lui était arrivé.

Mais les enquêteurs ont considéré que cette relation était consentie car aucune contrainte physique n'a été exercée sur la mineure, qui a suivi l'homme de son propre gré. Estimant que, "dans le cas d'espèce, il n'y avait eu ni violence, ni contrainte, ni menace, ni surprise", le parquet de Pontoise a donc décidé de poursuivre ce père de deux enfants pour "atteinte sexuelle sur mineur de 15 ans". Il risque cinq ans d'emprisonnement.

Le procès, qui doit se tenir mardi devant le tribunal correctionnel de Pontoise, pourrait être de nouveau renvoyé, comme il l'avait déjà été fin septembre : la défense a soulevé des nullités et la partie civile compte demander la requalification des faits en viol, passibles alors de 20 ans de prison.

A l'automne, deux autres affaires avaient fait grand bruit: l'acquittement d'un homme de 30 ans, accusé de viol sur une fillette de 11 ans, et la condamnation à 18 mois de prison d'un prof de collège qui avait eu une liaison avec son élève de 14 ans.

---------------------------------------------------------------

Le gouvernement a alors décidé d'instaurer un âge minimum du consentement à l'acte sexuel, que le président Emmanuel Macron souhaiterait voir fixé à 15 ans. Le projet de loi contre les violences sexistes et sexuelles, qui doit déterminer ce seuil, est attendu en conseil des ministres le 7 mars.

Schiappa : l'âge minimal du consentement sexuel à "13 ou 15 ans"

 

RAPPEL =

Accompagnée de membres du gouvernement dont Marlène Schiappa, secrétaire d'État à l'égalité entre les femmes et les hommes, Nicole Belloubet, ministre de la Justice, et Benjamin Griveaux, secrétaire d'État auprès du ministre de l'Économie et des Finances. Le président de l'Assemblée nationale, François de Rugy, était lui aussi présent. , Brigitte Macron assiste à une pièce de théâtre sur la pédophilie

Accompagnée de membres du gouvernement, Brigitte Macron assiste à une pièce de théâtre sur la pédophilie

FRANCE : Un homme jugé pour une relation sexuelle avec une fille de 11 ans

-"dossier vide"-

Pour Me Carine Diebolt, l'avocate de la jeune fille et de ses parents, "la question du consentement d'une enfant de 11 ans ne devra même pas se poser".

Si sa cliente s'est laissée faire, c'est qu'elle était dans un état de sidération. Et à rebours de l'analyse du parquet, Me Diebolt estime, elle, que tous les éléments constitutifs du viol sont réunis dans cette affaire : outre la pénétration sexuelle, la "contrainte morale" (qui résulte de leur différence d'âge), la surprise, la violence ("il s'est montré agressif dans l'ascenseur", où elle lui a fait une fellation) et la menace ("il a menacé de ruiner sa réputation dans la cité si elle parlait").

"C'est un dossier vide, il n'y a rien contre mon client, excepté l'état civil de la jeune fille, qu'il ne connaissait pas", juge au contraire Me Marc Goudarzian.

L'avocat de la défense fait valoir que la victime présumée, dont la puberté a été précoce, "fait plus que son âge" et que "dans l'esprit de son client, elle avait 17 ans". "Pour lui, elle était plus âgée et pour elle, il était plus jeune", résume-t-il.

Me Goudarzian affirme qu'il ne faut accorder aucun crédit aux déclarations de la victime présumée, qui "ment sur tout" et n'a rien d'une "oie blanche", comme le prouve, selon lui, son comportement passé. L'avocat, qui promet des "révélations" lors de l'audience, tâchera de démontrer qu'elle a chargé le prévenu "pour se racheter une conduite" auprès de ses parents.

"Elle n'avait jamais fait un smack !", s'insurge Me Diebolt. Deux associations de protection de l'enfance, L'Enfant bleu et La Voix de l'Enfant, seront à ses côtés sur le banc des parties civiles.

source

Cet article vous a intéressé ? Moins de Biens Plus de Liens ! a besoin de ses lecteurs pour poursuivre son travail, faites un don.

Commenter cet article

Santé en vrac 13/02/2018 16:52

Comme le disent si bien les spécialistes en psychiatrie , cette "maladie" (qui n'en est pas une) ne se soigne pas , alors en sachant comment notre dites justice peut-elle laissé vaqué ces énergumènes pervers en totale liberté , dernièrement ce sont mes enfants quand on fait les frais et le pire de tous c'est que cette raclure est un récidiviste comme la grande majorité par ailleurs , mais vu qu'il a déménagé sans se signaler et une fois dans son nouveau département ne c'est pas signalé , la justice la déclarée perdu ! et oui , mais là j'attends avec impatience de pouvoir confronter la police et la juge en charge du dossier pour savoir comment ont ils pu déclarer un type "dangereux" car il l'est alors qu'il suffisait de taper son nom sur Facebook pour le trouver et même c'est une raclure qui ne bosse pas donc il touche la caf ou le rsa donc ça aussi il suffit de 30secondes pour retrouver quelqu'un , non ils ne l'ont jamais recherchés et vu que la ville ou il domicilier jusqu'à récemment avant d'allez en prison ne le connaissais donc il a pu faire tout ce qui lui passait par la tète ce truc , mais le pire de tout c'est que c'est un cousin de mon ex qui vis avec sa mère , donc la tante de ce truc et ils le savaient , je suis pourtant très souvent plutôt pour défendre les femmes , mais des femmes qui défendent ce genre de sous-merde et donne ses enfants en pâture à un cousin pédophile ça dépasse l'entendement . On parle beaucoup d'épidémie ces derniers tant de drogues , de grippes , de vache folle .. mais la pédophilie en est une qui va devenir incontrôlable si nous citoyen ne nous élevons pas contre cette parodie de justice , ainsi que l'inefficacité des services sociaux surtout la dites protection de l'enfance qui dans mon cas aura mis mes enfants sciemment en danger malgré les innombrables demande pour qu'ils interviennent mais non ils n'ont jamais rien fait , enfin hormis mentir , maintenant pour se dédouaner et se "protéger" . La PEINE DE MORT pour tous ces Criminelles .

moi 13/02/2018 10:50

a quand tous les pédophiles du pouvoir donc le seul réseau mondiale hein a quand bordel......................

moi 13/02/2018 10:44

http://www.fawkes-news.com/p/hillary-clinton.html
et tousles juges et autres en france,belgique,allemagne,etc...etc... non jugé mais eux juge?

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

weblogs