Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

L'esprit est comme un parapluie = il ne sert que s'il est ouvert ....Faire face à la désinformation


Et le champion européen de la paresse est... Pierre Moscovici (selon un quotidien allemand)

Publié par Brujitafr sur 28 Décembre 2017, 19:09pm

Catégories : #ACTUALITES, #ECONOMIE - FINANCE

25000 euros mensuels pour glander et pactiser avec les diables : plus belle la vie de parasite !

Inattentif, ignorant, faisant preuve de désintérêt : le journal Handelsblatt juge très sévèrement le commissaire aux Affaires économiques de l'Union européenne, Pierre Moscovici. La raison : une bourde faite lors d'une réunion avec l'Eurogroupe.

Cet article vous a intéressé ? Moins de Biens Plus de Liens ! a besoin de ses lecteurs pour poursuivre son travail, faites un don.

Le journal économique allemand Handelsblatt n'a pas fait dans la dentelle pour décrire le commissaire européen aux Affaires économiques, Pierre Moscovici, dans un article publié le 21 décembre.

Il serait ainsi «inattentif, ignorant et [ferait preuve de] désintérêt». «Cependant, cela ne nuit pas à ses ambitions de carrière», critique le quotidien.

Pour étayer ce point de vue, Handelsblatt évoque une réunion européenne sur le cas grec.

Le président de l'Eurogroupe, Jeroen Dijsselbloem aurait d'abord «lutté» pour se faire entendre. «Pierre, pouvez-vous dire quelque chose à ce sujet ?», a-t-il demandé au commissaire aux Affaires économiques de l'Union européenne, dans des propos relayés par Handelsblatt. Le sujet en question était l'approbation ou non de la prochaine tranche de crédit pour la Grèce. A trois reprises, Jeroen Dijsselbloem s'adressera en vain à Pierre Moscovici, d'après le quotidien. Enfin, Declan Costello, représentant de la Commission européenne dans les négociations entre les créanciers et la Grèce, a envoyé une «antisèche» au Français. Pierre Moscovici «apparemment sans méfiance», selon Handelsblatt, lisait tout ce qui était écrit dessus : la question de Jeroen Dijsselbloem et la réponse à apporter. Le malaise s'installant, le reste de l'Eurogroupe serait resté silencieux.

Une séquence qui a inspiré le titre de l'article d'Handelsblatt : «Champion européen de la paresse».

SOURCE

Commenter cet article

zelectron 28/12/2017 13:01

Moscovici un pignouf adorateur de montres : n'a rien à faire à Bruxelles.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

weblogs