Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

l'esprit est comme un parapluie = ne sert que si il est ouvert ....Faire face à la désinformation


Coupe du monde 2022: Sarkozy soupçonné d’avoir favorisé le Qatar

Publié par Brujitafr sur 7 Août 2017, 06:21am

Catégories : #ACTUALITES

Coupe du monde 2022: Sarkozy soupçonné d’avoir favorisé le Qatar

L’ancien Président français Nicolas Sarkozy pourrait avoir été mêlé à des faits de corruption qui ont abouti à ce que le Qatar devienne le pays organisateur de la Coupe du Monde de 2022, relate le journal Daily Telegraph se référant à des sources informées.

Des enquêteurs français pourraient vérifier si l'ancien dirigeant français Nicolas Sarkozy a appuyé la candidature du Qatar en tant que pays organisateur de la Coupe du Monde en 2022 en échange de profits financiers, selon le journal Daily Telegraph citant des sources proches du dossier.

 

Les pays qui accueilleront les Coupes du Monde de 2018 et 2022 ont été choisis en décembre 2010 à Zurich. L'Australie, le Japon, la Corée du Sud, le Qatar et les Etats-Unis ont notamment annoncé leur désir d'organiser le championnat sur leur territoire en 2022. Au final, c'est le Qatar, dont la candidature a été massivement soutenue par la France, qui a remporté la victoire.

 

D'après le média, les enquêteurs sont actuellement en train d'examiner plusieurs opérations portant sur des actifs français achetés par les autorités qataries, dont la vente au fonds d'investissement de l'Etat qatari de 5% des actions de la société française de recyclage Veolia.

 

Les enquêteurs supposent qu'environ 180 millions d'euros «pourraient s'être évaporés» pendant cette opération et que certains fonctionnaires chargés de la sélection du pays hôte de la Coupe du Monde en auraient profité.
M.Sarkozy s'est retrouvé dans le viseur des enquêteurs car il connaissait bien les dirigeants anciens et actuels de la société, d'où les soupçons selon lesquels il aurait pu en bénéficier.

 

Une représentante du Parquet financier français a notamment confirmé que l'office menait simultanément deux enquêtes: l'une sur Veolia et l'autre sur la candidature du Qatar. Elle a cependant souligné que ces enquêtes n'étaient pas liées et que M.Sarkozy «à ce stade n'y figurait pas en tant qu'accusé»

source

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

<