Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

l'esprit est comme un parapluie = ne sert que si il est ouvert ....Faire face à la désinformation


Education: Blanquer met sur la table la modification du calendrier scolaire

Publié par Brujitafr sur 4 Juin 2017, 08:35am

Catégories : #ACTUALITES, #POLITIQUE, #VIE QUOTIDIENNE

« Nous devons mieux étaler le temps de l’enfant sur une base hebdomadaire, mais aussi sur une base annuelle », a déclaré le ministre…

Le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer - STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

Le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer - STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

 
Le débat sur les rythmes scolaires revient sur le devant de la scène. Le ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer s’est dit ouvert, ce samedi à Biarritz (Pyrénées-Atlantiques), à une discussion sur les calendriers scolaires sur l’année.

« Nous devons mieux étaler le temps de l’enfant sur une base hebdomadaire, mais aussi sur une base annuelle », a déclaré le ministre, sous quelques applaudissements, lors d’un discours devant le 71e Congrès de la FCPE, première fédération des parents d’élèves, qui se tient à Biarritz jusqu’à lundi.

Vers une rentrée des classes fin août ?

« Il y a dix ans, certaines villes avaient expérimenté une rentrée en fin de mois d’août, nous ne sommes pas en train de dire qu’il faut faire cela à l’échelle nationale, mais il faut en discuter », a précisé lors d’un point presse Jean-Michel Blanquer qui, depuis son entrée en fonction, a relancé le débat sur les rythmes scolaires et la semaine de quatre jours. Sur ce dernier point, Jean-Michel Blanquer a affirmé qu’il n’y aurait « pas de retour en arrière » pour l’ensemble de la France : « nous voulons des consensus locaux », a-t-il insisté.

>> A lire aussi : Comment les rythmes scolaires ont évolué avec l'histoire de France

« Le décret (dont le projet fera l’objet d’un vote consultatif le 8 juin au Conseil supérieur de l’Éducation) est fait pour que les solutions qui ont marché soient gardées », mais « il y a des endroits où il y a de l’insatisfaction et de la fatigue chez les enfants », a-t-il poursuivi.

« Le débat ouvert » sur la semaine à quatre jours

Il a ensuite assuré que le retour à quatre jours concernerait « une petite minorité de volontaires » la rentrée prochaine. Le décret « n’est pas encore fait », « le débat est ouvert, nous allons discuter », a-t-il ajouté, soulignant que l’année 2017-2018 permettra ensuite « une réflexion sur le temps et l’espace de l’enfant ».

>> A lire aussi : Bientôt la fin des devoirs à la maison pour les élèves?

Avant lui, à la tribune, la présidente de la FCPE, Liliana Moyano, avait rappelé son attachement à la semaine de 4 jours et demi, car « ce n’est pas du dogmatisme, c’est simplement bon pour les apprentissages ». Après le discours de Jean-Michel Blanquer, elle a toutefois salué « l’engagement du ministre à établir un lien de co-construction ». Elle s’est aussi dite favorable à travailler sur le calendrier scolaire, car « les semaines sont denses et les vacances trop grandes aujourd’hui »

SOURCE

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

<