Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

l'esprit est comme un parapluie = ne sert que si il est ouvert ....Faire face à la désinformation


314m², vue sur les Tuileries… les nouveaux bureaux de Hollande

Publié par Brujitafr sur 4 Mai 2017, 13:48pm

Catégories : #ACTUALITES, #POLITIQUE

314m², vue sur les Tuileries… les nouveaux bureaux de Hollande
314m², vue sur les Tuileries… les nouveaux bureaux de Hollande

Reconversion. BFM TV rapporte aujourd’hui que François Hollande a déjà trouvé ses bureaux pour l’après présidentielle. Il sera installé rue de Rivoli, dans le Ier arrondissement de Paris.

François Hollande n’ira pas bien loin. Après l’élection présidentielle, le chef de l’Etat quittera évidemment le palais de l’Elysée, et il sait déjà où il s’installera. Selon BFM TV, le président de la République a trouvé des bureaux, très proches de la résidence présidentielle : il travaillera au 242, rue de Rivoli, dans le Ier arrondissement de Paris. Pour y faire quoi ? Nul ne le sait encore. Il disposera en tout cas des 314m2 qui composent le 4e étage de cet immeuble, avec vue dégagée sur le Jardin des Tuileries.

Cheminées en marbre, 3 mètres sous plafond

La chaîne d’information en continu précise que l’espace dispose de trois mètres sous plafond, d’une cuisine, de cheminées en marbre, de la fibre optique et de la climatisation. S’il est impossible de savoir combien l’espace est loué en raison de la clause de confidentialité signée par toutes les parties, BFM a appris qu’il coûtait avant négociation “530 euros par m² en plus des 29 euros de charges par m², soit environ 14.600 euros par mois”.

Source: Valeurs Actuelles.com

314m², vue sur les Tuileries… les nouveaux bureaux de Hollande

Surprise ! Hollande finit sur un chômage en hausse !

La campagne d’entre deux tours bat son plein et comme d’habitude les médias tentent d’étouffer le feu qui couve dans le camp Macron. Le héraut du libéralisme-libertaire ne propose rien, assure que Marine Le Pen veut la guerre – contre qui ? – et n’est pas interrogé sur la nouvelle hausse mensuelle du chômage. Une hausse qui n’est le fruit que de la politique menée en tandem avec Hollande. Un futur ex-président qui, espérant laisser une trace même minime dans l’Histoire, déclarait il y a une semaine : « Je laisse ce pays dans un bien meilleur état que celui que j’ai trouvé il y a maintenant cinq ans »…

On prend les mêmes et on recommence. C’est la rengaine que le système veut faire chanter aux Français. Peu importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse. La barrique Hollande est usagée, il suffit de prendre la bouteille Macron. Un millésime primé par les plus grands banquiers et mis en fût en 2012, l’année du fameux « mon ennemi c’est la finance ! ». Cinq ans plus tard, l’amer breuvage est déjà sur la table et il faudra finir la bouteille le 7 mai sous peine d’être rangé de force dans la catégorie des pays xénophobes, antisémites, anti-gays, anti-tout…

François HOLLANDE est content de lui !

Hollande se dit fier de laisser à son successeur un pays plus fort, plus digne, plus soudé, plus cohérent qu’en 2012

S’il arrive au pouvoir, Macron va poursuivre l’œuvre d’Hollande avec d’autant plus d’enthousiasme qu’il l’a co-créée en qualité de Secrétaire général de l’Elysée puis de ministre de l’Economie. Le bilan de Hollande est aussi le sien, pourtant aucun journaliste n’a la curiosité de l’interroger sur ce qu’il a apporté au pays lors de sa courte et déjà désastreuse carrière politique. C’est bien parce qu’elle est désastreuse et que les journalistes sont en mission commandée que personne n’est en mesure de relever le bilan de François Hollande en matière d’emploi.

Un chômage qui a explosé malgré les magouilles

Hollande termine son mandat sur une hausse mensuelle du chômage de 1,3 %, soit 41 000 personnes. Une hausse que Jacques Attali qualifierait d’anecdotique, mais qui symbolise a elle seule le bilan catastrophique de la gauche au pouvoir. Aujourd’hui, la France compte officiellement plus de 3,5 millions de chômeurs rien que pour la catégorie A. Pour reprendre une analyse pertinente publiée ici, ce sont plus de 11 millions de Français qui sont au chômage (en tenant compte de ceux dégagés des statistiques).

 

La gauche qui préparait la présidentielle criait sur tous les toits que les années 2016-2017 signaient le début de la décrue, la fin du chômage de masse, la victoire du socialisme triomphant. Résultat : au cours de la dernière année, la baisse du chômage n’a concerné que 32 000 personnes ! C’est peu sur 11 millions de sans emploi ! Avec une dernière ligne droite aussi calamiteuse, on se doute que la fameuse courbe du chômage n’a pas enregistré la chute vertigineuse tant promise. Rien que pour les chômeurs de catégorie A, le quinquennat Hollande a fait augmenter les effectifs de 585 000 individus. C’est toujours mieux que sous Sarkozy (+ 782 000 chômeurs) mais Hollande est arrivé après la crise et a bénéficié d’un « alignement des planètes » comme ne cessait pas de répéter son grand ami Michel Sapin pour faire patienter des prolos décidément toujours insatisfaits.

L’échec est absolu, mais ce bon Hollande a encore fait preuve d’un optimisme affolant (ou est-ce de la cécité ?) en affirmant le 20 avril dernier qu’il «  laisse ce pays dans un bien meilleur état que celui qu’il ne l’a trouvé il y a maintenant cinq ans ». Stupéfiant ! Espérons qu’il s’agisse bien de la dernière mauvaise blague de ce pitre. Mais tout est fait pour que le bouquet final ne soit autre que l’élection de son fils spirituel avec qui il a mené une politique monstrueuse.

Hollande a foncé droit dans le mur et Macron assure qu’il faut continuer dans la même direction. Pas étonnant qu’il se fasse prendre à partie dans les usines menacées de délocalisation. Pas étonnant non plus qu’il soit soutenu par tout le PS. Il ne sera pas étonnant de constater une France exsangue, voire cliniquement morte dans cinq ans. Hollande est mort ! Vive Macron, crient les suicidaires et l’élite oligarchique !

Une retraite de 36.000 euros par mois pour François Hollande ?

François Hollande a occupé de nombreux postes dans la fonction publique et ses points-retraites se sont accumulés, au point d’atteindre un jour la somme rondelette de 36.000 euros par mois.

Source: 24heuresactu.com

 

Commenter cet article

UMMITE 04/05/2017 07:44

C'EST UN MIRACLE QUE J'AI PU ENVOYER CAR PLUSIEURS FOIS IL ME GRISAIT

UMMITE 04/05/2017 07:43

CAPCHAT EMPEĈHE DE PARTICIPER IL SE MET EN GRIS ET BLOQUE !
DÉSOLÉ !

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

<