Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

l'esprit est comme un parapluie = ne sert que si il est ouvert ....Faire face à la désinformation


2017 :..Macron veut une loi Travail plus radicale = contrat zero heure/mini-jobs ?

Publié par Brujitafr sur 14 Octobre 2016, 09:08am

Catégories : #ACTUALITES, #POLITIQUE

L'ancien ministre de l'Economie, qui n'est pas officiellement candidat à la présidentielle, a affirmé qu'il ne lançait que des "pistes de réflexion".

2017 :..Macron veut une loi Travail plus radicale = contrat zero heure/mini-jobs ?

Une semaine après une première réunion aux allures d'entrée dans la campagne présidentielle, Emmanuel Macron a poursuivi son "diagnostic" de l'état de la France lors d'un meeting au Mans (Sarthe), mardi 11 octobre. L'ancien ministre de l'Economie, qui n'est pas officiellement candidat à la présidentielle, a affirmé qu'il ne lançait que des "pistes de réflexion"en attendant des "propositions" plus rodées.

Emmanuel Macron, qui a dit vouloir extirper les Français d'un "modèle social" dépassé, a évoqué cette fois la "France qui choisit". "Si c'est cela le système, eh bien je suis contre le système", a-t-il même clamé entre deux salves de "Macron président" venues de la salle, tout en s'indignant contre ceux qui pensent que "tout peut être régenté depuis Paris".

Un dernier déplacement à Montpellier mardi prochain

Parmi la large palette de solutions avancées par l'ancien ministre, une version plus "radicale" de la loi Travail, déjà très contestée dans la rue. "Le changement de paradigme que je propose est un basculement beaucoup plus radical", a-t-il affirmé, en épinglant les "contraintes qui ne sont pas adaptées à l'entreprise", ainsi que "les normes qui enferment, cadenassent et bien souvent font une victime qui est le plus jeune, le moins qualifié".

"Si on fait cela, cela suppose de réarmer les individus dans ce dialogue, a-t-il poursuivi. C'est-à-dire qu'on ne les laisse pas dans un face-à-face avec le chef d'entreprise mais on donne un vrai pouvoir de négociation aux syndicats." L'ancien ministre a également insisté sur les "droits individuels plus forts" dont devront disposer les salariés, notamment en termes de "formation professionnelle".

Les thèmes de la sécurité, de l'éducation, du logement ou encore de la santé ont également été abordés. Emmanuel Macron exposera le troisième et dernier volet de son diagnostic à Montpellier, mardi 18 octobre. Les sujets de la "vie ensemble, l'intégration" y seront évoqués.

Source

Commenter cet article

helene 02/03/2017 06:46

Normalement inéligible sinon les magistrats ne sont pas indépendants ^^

pascal 02/03/2017 06:45

Le 14 février 2017, Paul Mumbach (1), Jean-Philippe Allenbach (2) et Serge Grass (3) signalaient à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) que les revenus de 3 010 996€ d’Emmanuel Macron n’ont pas été déclarés à la Haute Autorité.
Le 1er juin 2016, le Canard Enchaîné révélait que Macron aurait remis une fausse déclaration de patrimoine à la Haute autorité, que cette fausse déclaration a été transmise au fisc, et que depuis… silence radio. Affaire étouffée ? Venant du poulain de Hollande, cela semble vraisemblable.
Olivier Berruyer, diplômé de l’Institut de science financière et d’assurances et de l’EM Lyon Business School, a analysé en détail, sur son blog, la situation fiscale opaque et floue à la fois du candidat qui a empoché chez Rothschild une prime de 2,8 millions d’euros pour la conclusion d’un gros contrat, lesquels ne figurent pas dans sa déclaration de patrimoine.
En faisant le compte de l’argent qu’il a gagné et de ce qu’il a déclaré, Berruyer conclut que soit « Emmanuel Macron a dépensé « plus d’un SMIC par jour pendant 3 ans », soit l’argent est ailleurs, laisse supposer l’expert.
Quant à son patrimoine, poursuit Berruyer, si l’on s’en croit aux déclarations de Macron, il est devenu « négatif – bref, techniquement, Macron était ruiné mi-2016 ! »
Il y a « un problème avec le patrimoine de M. Macron, où plutôt … il était hors normes : il [Macron] avait gagné vraiment beaucoup d’argent chez Rothschild mais en 2014 [il] avait un patrimoine rachitique, voire, selon mes premières estimations, légèrement négatif. »
A ces questions, Macron refusera de répondre aux questions du Canard enchaîné « ce n’est jamais très bon signe » dit Berruyer. En effet, lorsqu’on n’a rien à cacher, on ne refuse pas les questions d’un journaliste. Sauf que Macron est sans doute habitué à l’étrange « manque de curiosité de la presse » qui soulève tant de questions…
Autre problème : « on ne trouve plus [sur le site de l’HATVP] les anciennes déclarations de revenus et de situation patrimoniale [de Macron] à l’entrée au gouvernement en 2014 », mais Berruyer qui les avait archivées sur son blog, a pu établir que :
Macron a gagné « près de 3,4 millions d’euros bruts entre 2009 et 2016″…
« Ce qui représente environ 1 800 000 euros nets après impôts »
Et qu’il aurait « donc consommé environ 2,6 millions d’euros bruts, donc environ 1,4 million d’euros nets en 3 ans, ramenant son patrimoine net à presque rien ».

axterix 02/03/2017 06:43

il va quand en justice pour détournement de fond lui ?????
Macron, une affaire de 3 010 996€ : si le parquet financier ne bouge pas, c’est qu’il y a du pourri au sommet de l’Etat! publier dans le canard enchainé

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

<