Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pas de retraite possible avec des taux négatifs

Faites appel encore une fois à votre mémoire. Alors que Sarkozy était président, on nous expliquait doctement que le système de retraite par répartition avait évidemment vécu et qu’il fallait impérativement passer à un système de retraite par capitalisation à la mode anglo-saxonne.

Le fait qu’un membre de sa famille était patron d’une grosse compagnie d’assurance assurait d’ailleurs à ce lobbying une bonne dose de réussite, le tout sur fond de pensée et d’idéologie néolibérale.

Comment fonctionne un régime de retraite par capitalisation à l’américaine ?

Pour bien comprendre les risques et l’avenir, il faut comprendre le mécanisme et il est finalement relativement simple.

Au début de votre capitalisation (on va dire que c’est quand vous avez 25 ans et que vous êtes en début de carrière), votre fonds de retraite va placer presque tout en actions : globalement 90 %. Puis vous allez vieillir et au fur et à mesure où vous allez vous approcher de l’âge de départ à la retraite, votre fonds de retraite va inverser progressivement la répartition pour mettre beaucoup moins d’actions et beaucoup plus d’obligations pour « sécuriser » votre pension et donc votre rente mensuelle.

Voilà pour la théorie.

Dans la pratique, je vous passe les cas de mauvaise gestion, ou de répartition complètement stupide du style 100 % du fonds de retraite en action que de l’employeur du futur retraité concerné… Résultat, si votre employeur fait faillite, votre fonds de retraite aussi…

Le problème c’est que justement, désormais, même quand tout se passe bien, ça se finit mal puisque avec des taux négatifs, les fonds de pension sont incapables de verser les rentes promises aux plus ou moins jeunes retraités mais, plus grave,… aussi aux retraités existants.

Tous les produits dits de capitalisation sont touchés par cette baisse des taux. C’est même le cas des crédits dits in fine où vous nantissez un contrat d’assurance vie fonds euros pour rembourser en un coup un prêt dans 15 ans en comptant sur l’appréciation de votre épargne pour le faire… Sauf que votre épargne ne s’apprécie plus, d’où un effort financier supplémentaire à faire, ou encore risque même de perdre si les taux devenaient négatifs dans votre contrat d’assurance vie.


Conclusion de l’OCDE ?

Les retraites risquent de ne pas être payées comme elles le devraient… Sans blague !

Ce n’est pas faute de prévenir et d’avertir. Les retraites ne seront pas payées comme elles le doivent, et vous savez quoi ? Il ne se passera rien, car une manifestation de retraités en déambulateur bien polis et courtois fera marrer n’importe quel CRS en tenue de maintien de l’ordre.

L’État n’a rien à craindre de ses « petits vieux » (il n’y a rien de péjoratifs mes amis, c’est au contraire très affectueux et je pense à mes parents), et gauche ou droite, comme en Grèce, vous aurez droit au même programme et aux mêmes coupes dans les dépenses.

Quoi qu’on en dise, il n’y a plus d’argent !

En attendant, mes chers amis, préparez-vous, il est déjà trop tard !

Charles SANNAT

Publié par Paul

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article