Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

OBAMA VEUT RELANCER LE PROCESSUS DE PAIX  israélo-palestinien AVANT LA FIN DE SON MANDAT

Le président américain, au bilan diplomatique mitigé, pourrait associer l'ONU à la relance des négociations

La Maison Blanche prépare activement un plan de relance des pourparlers israélo-palestiniens avant la fin du mandat du président Barack Obama qui s'achève dans 10 mois, rapporte mardi le Wall Street Journal qui cite de hauts responsables américains.

Selon le quotidien New Yorkais, la proposition comprendrait l'intervention du Conseil de sécurité des Nations Unies qui pourrait superviser les négociations jusqu'à l'aboutissement d'un accord entre les deux parties.

Cette information est révélée alors que le Bureau du Premier ministre israélien a indiqué lundi soir que Benyamin Netanyahou avait décidé d'annuler son déplacement à Washington et sa rencontre avec le barack Obama dans deux semaines.

Le président Obama, dont le bilan en matière de politique extérieure est plutôt restreint, veut absolument aboutir à une avancée diplomatique avant la fin de l'année, laissent entendre des participants à des débats internes à l'administration américaine. Une des initiatives significatives de Washington pourrait être son soutien à un appel du Conseil de sécurité de l'Onu aux deux parties à faire des concessions sur des points clé, une option à laquelle Israêl s'est opposé jusqu'à maintenant et au sujet de laquelle les Etats-Unis ont utilisé leur droit de veto à plusieurs reprises.

La Maison Blanche prépare activement un plan de relance des pourparlers israélo-palestiniens avant la fin du mandat du président Barack Obama qui s'achève dans 10 mois, rapporte mardi le Wall Street Journal qui cite de hauts responsables américains.
Selon le quotidien New Yorkais, la proposition comprendrait l'interventiondu conseil de sécurité des Nations Unies qui pourrait superviser les négociations jusqu'à l'aboutissement d'un accord entre les deux parties.
Le président Obama, dont le bilan en matière de politique extérieure est plutôt restreint, veut absolument aboutir à une avancée diplomatique avant la fin de l'année, laissent entendre des participants à des débats internes à l'administration américaine. Une des initiatives significatives de Washington pourrait être son soutien à un appel du Conseil de sécurité de l'Onu aux deux parties à faire des concessions sur des points clé, une option à laquelle Israêl s'est opposé jusqu'à maintenant et au sujet de laquelle les Etats-Unis ont utilisé leur droit de veto à plusieurs reprises.
Une autre éventualité pourrait être une déclaration conjointe du président américain et du Quartet pour le Moyen-Orient -Etats-Unis, Russie, Union européenne et Onu).
Un haut responsable américain a confié au Wall Street Journal que pour le moment aucune décision définitive a été arrêtée dans ce dossier et qu'Obama envisage plusieurs options , mais que le calendrier n'a pas encore été établi.
Cependant, le processus devrait se mettre en place dans le courant de l'année, précise le responsable américain.

source

Tag(s) : #USA

Partager cet article