Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

On va finir par y être habitué, nos députés et sénateurs sont de plus en plus absents lorsqu’un vote est capital. Il y a quelques temps, 97% nos députés furent absents lors du vote contre l’évasion fiscale, une entourloupe bien montée qui a profité d’une levée de séance relativement tardive et très inhabituelle pour obtenir au final un vote défavorable à la transparence… Maintenant, c’est pour le maintient de l’état d’urgence que les absents se sont bien fait sentir, sur 571 députés, 441 étaient absents, seuls 136 ont fait acte de présence, pour décider ce qui serait le mieux pour nous soit-disant…

Etat d’urgence : demandez à votre député pourquoi il n’a pas voté lundi

L’article premier du projet de révision constitutionnelle a été adopté à 22 heures lundi soir en l’absence de 441 députés. Un amendement socialiste a par ailleurs suscité l’ire de Manuel Valls.


C’est un important premier pas qui vient d’être franchi. Tandis que le projet de révision constitutionnelle porté par l’exécutif ne cesse de déchirer la classe politique, l’Assemblée nationale a finalement adopté l’inscription de l’état d’urgence dans le texte suprême tard lundi soir. Par 103 voix contre 26 et 7 abstentions, ce vote s’est fait après plusieurs heures de débat au sein de l’hémicycle. Mais, surtout, il s’est fait en l’absence de 441 députés – ce qui représente plus de trois-quarts des élus du palais Bourbon.

Article en intégralité sur Le Figaro

S’il est facile de connaître le nom des votants, il y a également un moyen d’interpeller les députés-fantômes qui continueront à toucher leurs indemnités même sans avoir effectuer le travail pour lequel ils sont payés… Attention, la liste est longue, et nous la devons au journal Libération qui l’a publié dans cet article:

Source via les M.E.

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article